Publié le 15 avril 1976

DECLARATION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'ISSUE DU DEJEUNER OFFERT AUX DEPUTES DU GROUPE RI, SALLE DES FETES, PALAIS DE L'ELYSEE, LE JEUDI 15 AVRIL 1976

15 avril 1976 - Seul le prononcé fait foi

DECLARATION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'ISSUE DU DEJEUNER OFFERT AUX DEPUTES DU GROUPE RI, SALLE DES FETES, PALAIS DE L'ELYSEE, LE JEUDI 15 AVRIL 1976

Télécharger le .pdf
NOUS NOUS TROUVONS DEPUIS DEUX ANS DEVANT UNE GRANDE TACHE, ET NOUS DEVONS UNIR NOS FORCES POUR L'ACCOMPLIR. CETTE TACHE EST DE FAIRE EN SORTE QUE LA FRANCE CHOISISSE D'ORGANISER SON AVENIR SOUS LA FORME D'UN REFORMISME LIBERAL, ET QU'ELE REJETTE LA SOLUTION COLLECTIVISTE QUI LUI EST PROPOSEE. TOUT DOIT ETRE FAIT, TOUT DOIT ETRE DIT POUR ECLAIRER SON CHOIX. QUE LA FRANCE, PAYS D'ORIGINE DE LA LIBERTE POLITIQUE, MAIS AUSSI AUSSI L'UN DES PLUS DEVELOPPES ET DES PLUS ACTIFS DU MONDE, SOIT EN SITUATION DE TOMBER DANS LE COLLECTIVISME EST UN NON-SENS HISTORIQUE. IL EST CLAIR, POUR TOUS CEUX QUI REFLECHISSENT SANS PASSION AUX PROBLEMES DE NOTRE TEMPS, QUE SI LA SOCIETE FRANCAISE A ENCORE BESOIN D'EVOLUER, C'EST A L'OPPOSE DE CE QUE NOUS OFFRE LE COLLECTIVISME, PORTEUR DE CENTRALISATION, D'ETATISATION ET DE BUREAUCRATIE. POUR CE QUI EST DE LA LIBERTE, JE VOUS DIS, EN TANT QUE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, QUE LA FRANCE N'A BESOIN NI DE LECONS VENUES D'AILLEURS, NI DE CHARTES SIGNEES D'UNE GRIFFE AUTORITAIRE. LES FRANCAIS EXERCENT TOUS LES JOURS TROIS LIBERTES FONDAMENTALES : LA LIBERTE DE VOTER, EN CHOISISSANT PARMI DES CANDIDATURES PLURALISTES - LA LIBERTE DE SE DEPLACER, EN FRANCE OU DANS LE MONDE, A LEUR GRE - LA LIBERTE COMPLETE D'OPINION ET D'EXPRESSION, DONT JE SUIS LE TEMOIN, ET PARFOIS LE SUJET - QUELS SONT LES PAYS DU MONDE OU S'EXERCENT AUTHENTIQUEMENT CES TROIS LIBERTES ? SI LA FRANCE A DES PROBLEMES VIS-A-VIS DE LA LIBERTE, CE SONT CEUX DE SES CONDITIONS D'EXERCICE : CONCILIER LA LIBERTE D'EXPRESSION AVEC L'OBJECTIVITE DE L'INFORMATION £ CONCILIER LA LIBERTE DE CREATION AVEC LE RESPECT DE LA PERSONNALITE ET DE LA SENSIBILITE D'AUTRUI £ CONCILIER LA LIBERTE DE FAIRE CONNAITRE SES REVENDICATIONS ET SES PROBLEMES, AVEC LE REFUS DE LA BRUTALITE ET LA CONDAMNATION DE LA VIOLENCE. LA FRANCE N'ATTEND PAS QU'ON LUI DONNE CES LIBERTES : ELLE EN DISPOSE. QU'ON LA LAISSE PLUTOT LES EXERCER DANS LE CALME\
IL EST UN DOMAINE OU LA FRANCE DOIT ACCROITRE SES LIBERTES, C'EST LE DOMAINE ECONOMIQUE. A L'INVERSE DE LA BUREAUCRATIE AUTORITAIRE QU'ON LUI PROPOSE, LA SOCIETE FRANCAISE DECENTRALISEE DOIT ACCROITRE LA LIBERTE DE CREER ET DE DECIDER, POUR LA PORTER AU NIVEAU QUE CONNAISSENT LES PAYS INDUSTRIELS LES PLUS AVANCES. UNE ECONOMIE EQUILIBREE, COORDONNEE PAR LE PLAN, MAIS UNE ECONOMIE LIBERANT LA FACULTE INDIVIDUELLE DE DECIDER, DE CREER ET DE DEVELOPPER. OR, PRECISEMENT, LA FRANCE SORT DE LA DEPRESSION. LA MAJORITE DOIT METTRE CE FAIT EN VALEUR. CETTE CRISE A ETE LA PLUS SERIEUSE SUBIE PAR L'ECONOMIE MONDIALE DEPUIS 1930. QUE NE NOUS AVAIT-ON PAS ANNONCE ! DANS DES DECLARATIONS DONT L'ENCRE N'EST PAS ENCORE SECHE. LES COLLECTIVISTES ONT ANNONCE A NOUVEAU LA CATASTROPHE FINALE DE L'ECONOMIE OCCIDENTALE. MAL PRISE, LA CRISE POUVAIT NOUS VALOIR DIX ANS DE STAGNATION ET DE CHOMAGE, COMME LA FRANCE L'A VECU DE 1930 A LA GUERRE, AVEC TOUS LES MALHEURS ET TOUTES LES FAIBLESSES QUI ACCOMPAGNENT CES CIRCONSTANCES. OR LA CROISSANCE EST REPARTIE, APRES UNE SEULE ANNEE DE RECUL. LA MAJORITE A LE DROIT DE LE FAIRE SAVOIR, CAR ELLE A SOUTENU AVEC EFFICACITE LE PROGRAMME ECONOMIQUE ET FINANCIER LE PLUS ENERGIQUE JAMAIS ENGAGE, TANT EN 1974 POUR COUPER COURT A UN RISQUE D'INFLATION GALOPANTE, QU'EN 1975 POUR RELANCER LA CROISSANCE. EN TROISIEME _LIEU, LA MAJORITE QUE J'ENTENDS CONDUIRE N'EST PAS CELLE DU CONSERVATISME OU DE L'EGOISME, MAIS CELLE DE LA LIBERTE ET DE LA JUSTICE. C'EST SUR CETTE POLITIQUE QUE J'AI ETE ELU, QUE VOUS M'AVEZ SOUTENU, ET QUE JE CONTINUE A M'ENGAGER. NOS SOCIETES DEMOCRATIQUES INDUSTRIELLES SONT LES PLUS CAPABLES DE MIEUX PRODUIRE ET DE MIEUX REPARTIR. L'IDEE DE REFORME SUSCITE PARFOIS DES REACTIONS DE DEFENSE OU DE CULPABILITE, COMME SI ELLE IMPLIQUAIT LA CRITIQUE FONDAMENTALE OU MEME LE RENIEMENT DE NOTRE SOCIETE. C'EST L'INVERSE. L'IDEE DE REFORME EXPRIME LA CAPACITE DE NOTRE SOCIETE A CONDUIRE LE PROGRES DANS LA LIBERTE. DIRE D'UNE SOCIETE QU'ELLE EST CAPABLE DE SE REFORMER DANS LA LIBERTE EST LE PLUS GRAND ELOGE QU'ON PUISSE LUI ADRESSER. JE SOUHAITE POUVOIR L'ADRESSER A LA FRANCE. L'ACTION DE REFORME SERA PROLONGEE. CE SONT LES FRANCAIS LES PLUS DEFAVORISES - JEUNES A LA RECHERCHE D'UN EMPLOI, FAMILLES, PERSONNES AGEES - QUI BENEFICIERONT DE LA DEUXIEME ETAPE DE NOTRE ACTION DE PROGRES\
L'ORGANISATION POLITIQUE DE LA MAJORITE REPOSE SUR DEUX PRINCIPES : PERSONNALITE ET SOLIDARITE. PERSONNALITE, CAR LES FORMATIONS DE LA MAJORITE EXPRIMENT CHACUNE UN DES COURANTS SPECIFIQUES DE LA PENSEE POLITIQUE FRANCAISE. CES COURANTS DOIVENT S'EXPRIMER ET S'AFFIRMER LARGEMENT, POUR QUE LES FRANCAISES ET LES FRANCAIS Y RETROUVENT LEURS CONVICTIONS ET LEUR PREFERENCE. LA MAJORITE NE SERA PAS UNIFORME : C'EST UNE MAJORITE PLURALISTE, MAIS C'EST AUSSI UNE MAJORITE SOLIDAIRE. CETTE SOLIDARITE SE MANIFESTE D'ABORD DANS LA VOLONTE DE CONDUIRE ENSEMBLE UNE ACTION POLITIQUE. CETTE ACTION POLITIQUE EST CELLE DONT J'ASSUME NATURELLEMENT LA RESPONSABILITE NEE DU SUFFRAGE UNIVERSEL. ELLE SE TRADUIT ENSUITE PAR LA COORDINATION DES EFFORTS DE TOUS. C'EST CETTE COORDINATION QUE J'AI DEMANDE A JACQUES CHIRAC D'ASSURER, EN-RAISON DE SES CAPACITES QUE VOUS CONNAISSEZ, ET AUSSI DE SA LOYAUTE A NOS INSTITUTIONS, DONT IL CONNAIT ET RESPECTE L'ESPRIT. CETTE MISSION LE PLACE AU-DESSUS DES CLIVAGES, ET DES PREFERENCES DES PARTIS. JE LUI DEMANDE DE S'Y TENIR. SOUVENT DANS NOTRE PAYS, LE PEUPLE FRANCAIS S'INTERROGE SUR LA _NATURE DU DEBAT POLITIQUE. IL Y DISTINGUE LA PART DE L'AMBITION, LES LUTTES PASSIONNEES AUTOUR DU POUVOIR, ET IL Y RECONNAIT SOUDAIN LES CHOIX ESSENTIELS QUI LE CONCERNENT, LUI, ET SUR LESQUELS IL SE PRONONCE MASSIVEMENT. C'EST LA CONSTRUCTION D'UNE SOCIETE PLUS HUMAINE, DEMOCRATIQUE ET JUSTE QUE NOUS DEVONS LUI PROPOSER. JE SERAI CONDUIT A EN DECRIRE PROCHAINEMENT L'OBJECTIF. SI CHACUN DE VOUS L'EXPLIQUE, SI VOUS Y APPORTEZ TOUT VOTRE COEUR, ALORS LA FRANCE CHOISIRA LE PROGRES DANS LA LIBERTE¿\

Voir tous les articles et dossiers