Publié le 9 août 1975

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A LA RECEPTION DE LA RESIDENCE DE L'AMBASSADEUR DE FRANCE, KINSHASA, 9 AOUT 1975

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A LA RECEPTION DE LA RESIDENCE DE L'AMBASSADEUR DE FRANCE, KINSHASA, 9 AOUT 1975

9 août 1975 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A LA RECEPTION DE LA RESIDENCE DE L'AMBASSADEUR DE FRANCE, KINSHASA, 9 AOUT 1975 - PDF 189 Ko
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - ZAIROISES` MESDAMES, MESSIEURS, MES CHERS COMPATRIOTES, ARRIVE PRESQU'AU TERME, A UNE HEURE PRES, DE CETTE VISITE OFFICIELLE AU ZAIRE, IL M'EST TRES AGREABLE DE ME TROUVER PARMI VOUS, C'EST-A-DIRE PARMI CELLES ET PARMI CEUX QUI SONT LES PRINCIPAUX ARTISANS DE CETTE AMITIE ENTRE LA FRANCE ET LE ZAIRE. JE DIRAI QUE VOUS AVEZ EN QUELQUE SORTE SEME LES GRAINS DONT MADAME GISCARD D'ESTAING ET MOI-MEME AVONS RECU LES FLEURS SOUS LA FORME DE SI NOMBREUX TEMOIGNAGES DE SYMPATHIE ET DE CONSIDERATION POUR NOTRE PAYS DEPUIS NOTRE ARRIVEE A KINSHASA. VOUS SAVEZ QUE LE RESSERREMENT, DANS TOUS LES DOMAINES, DES LIENS QUI UNISSENT NOTRE PAYS - ET JE DIRAI NOTRE PAYS MODERNE ET VIVANT, NOTRE PAYS EN PLEIN CHANGEMENT, - A SES PARTENAIRES ET A SES AMIS D'AFRIQUE, CONSTITUE L'UN DES OBJECTIFS FONDAMENTAUX DE LA POLITIQUE EXTERIEURE DE LA FRANCE. CET EFFORT DE DIALOGUE ET DE CONCERTATION, CETTE ACTION DE COOPERATION QUI CARACTERISE LA POLITIQUE DE NOTRE PAYS, REPOND CERTES A LA TRADITION MAIS AUSSI, JE CROIS, A L'ESPRIT MEME DE LA FRANCE. MAIS IL REPOND EN MEME TEMPS, PAR UNE COINCIDENCE HISTORIQUE QUE JE ME REJOUIS DE CONSTATER ET D'EXPRIMER, A UN IMPERATIF DU MONDE CONTEMPORAIN QUI NE RESOUDRA PROBABLEMENT SES PROBLEMES QU'EN DEVENANT PLUS FRATERNEL ET PLUS SOLIDAIRE. C'EST POURQUOI LA FRANCE NE PEUT PAS SE DESINTERESSER OU ETRE INDIFFERENTE AU SORT DE SES AMIS AFRICAINS ET NOTAMMENT A CELUI DU ZAIRE QUI EST APPELE, VOUS LE SAVEZ, VOUS LE CONSTATEZ, A DEVENIR L'UNE DES PLUS GRANDES PUISSANCES DE CE CONTINENT OU IL JOUE DEJA UN ROLE DE PREMIER PLAN ET OU IL EST LE PLUS GRAND ET LE PLUS NOMBREUX A PARLER NOTRE LANGUE\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - ZAIROISES` LES RELATIONS BILATERALES ENTRE LA FRANCE ET LE ZAIRE QUI ONT ETE JADIS RELATIVEMENT LIMITEES ONT CONNU DEPUIS QUELQUES ANNEES UN DEVELOPPEMENT SENSIBLE. ET IL FAUT QUE VOUS SACHIEZ QUE LE GOUVERNEMENT FRANCAIS, POUR SA PART, EST DECIDE A POURSUIVRE SA COOPERATION AVEC LE ZAIRE ET MEME A L'AMPLIFIER EN LUI APPORTANT LA OU NOUS SOMMES EN_MESURE DE LE FAIRE, PAR NOS MOYENS OU PAR NOS TECHNIQUES, LES _CONCOURS DONT IL AURAIT BESOIN. JE VOUDRAIS POUVOIR VOUS DIRE QUE JE SAIS POUVOIR _COMPTER SUR CHACUNE ET SUR CHACUN D'ENTRE VOUS POUR PARTICIPER DANS SON DOMAINE, C'EST-A-DIRE DANS LE DOMAINE DE SA COMPETENCE ET DE SON ACTION, A LA MISE EN_VALEUR DE L'IMMENSE POTENTIEL HUMAIN ET ECONOMIQUE DE CE PAYS. JE SAIS QUE VOUS ETES CONVAINCU DE L'IMPORTANCE DU ROLE QUE VOUS ASSUMEZ ICI. NATURELLEMENT CECI N'EMPECHE PAS QUE, COMME TOUT AUTRE COLLECTIVITE FRANCAISE, VOUS AYEZ VOS PROBLEMES ET VOS PREOCCUPATIONS DONT MONSIEUR L'AMBASSADEUR ROSS, QUI REPRESENTE AVEC ACTIVITE ET DIGNITE NOTRE PAYS DANS LE GRAND PAYS DU ZAIRE, M'A D'AILLEURS ENTRETENU. SACHEZ QUE LE GOUVERNEMENT S'EN PREOCCUPE ET TRAITE A L'HEURE ACTUELLE UN CERTAIN NOMBRE DE PROBLEMES QUI VOUS CONCERNENT. D'ABORD, UN PROJET DE LOI A ETE DEPOSE POUR VOUS PERMETTRE D'EXERCER PLUS AISEMENT VOS DROITS POLITIQUES ET, EN-PARTICULIER, DE VOUS PERMETTRE D'ELIRE PLUS DIRECTEMENT VOTRE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. J'AI DEMANDE EN MEME TEMPS AU PREMIER MINISTRE DE FAIRE ETUDIER LA MISE AU-POINT DE CE QU'ON POURRAIT APPELER UN STATUT DU FRANCAIS EXPATRIE QUI DEVRAIT PERMETTRE D'APPORTER DES REPONSES SATISFAISANTES A LA PLUPART DES QUESTIONS QUI VOUS PREOCCUPENT ET QUI SONT EN EFFET SPECIFIQUES, QUE VOUS APPARTENIEZ AUX ADMINISTRATIONS OU QUE VOUS APPARTENIEZ AU SECTEUR PRIVE\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - ZAIROISES` ENFIN, JE NE VOUDRAIS PAS TERMINER CE QUI N'EST PAS UN DISCOURS, MAIS SIMPLEMENT UNE PAROLE D'AMITIE ET DE BIENVENUE, SANS VOUS DIRE QUE LE PRESIDENT MOBUTU SESE SEKO, AU-COURS DES ENTRETIENS QUE J'AI EUS AVEC LUI, QUI ONT ETE TRES APPROFONDIS ET TRES DIRECTS, TRES SIMPLES, TRES FRATERNELS, M'A DECLARE COMBIEN IL APPRECIAIT LE DYNAMISME DE VOTRE ACTION ET LA DIGNITE DE VOTRE COMPORTEMENT QUI APPORTE EN EFFET UN CONCOURS APPRECIE ET SANS PROBLEME A LA GRANDE COMMUNAUTE URBAINE DANS LAQUELLE VOUS TRAVAILLEZ. IL M'A D'AILLEURS TENU LE MEME LANGAGE A PROPOS DE NOTRE REPRESENTATION DIPLOMATIQUE DANS TOUTES SES ACTIVITES ET DANS TOUS SES SERVICES. ET JE SUIS HEUREUX D'AVOIR AUJOURD'HUI L'OCCASION DE VOUS EN FELICITER ET DE VOUS EN REMERCIER. ME VOICI POUR QUELQUES INSTANTS SUR UNE TERRE FRANCAISE, AU BORD D'UN DES PLUS BEAUX FLEUVES DU MONDE ET NOUS AVONS PU PARTAGER, MADAME GISCARD D'ESTAING, MES ENFANTS, MOI-MEME, PENDANT CES TROIS JOURS UN PEU DE VOTRE VIE. JE VOUDRAIS QUE VOUS SACHIEZ QU'AUX YEUX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LA COMMUNAUTE FRANCAISE NE S'ARRETE PAS AUX FRONTIERES GEOGRAPHIQUES DE NOTRE TERRITOIRE. LA COMMUNAUTE FRANCAISE COMPORTE TOUS CEUX QUI APPARTIENNENT A NOTRE NATION, QUEL QUE SOIT LE LIEU, QUELLES QUE SOIENT LES CIRCONSTANCES DANS LESQUELLES ILS EXERCENT LEUR ACTION. ET DONC, POUR UN INSTANT, JE ME RETROUVE DANS MA FONCTION DE PRESIDENT DE TOUS LES FRANCAIS, C'EST-A-DIRE DE PRESIDENT DES FRANCAIS DE NOTRE PAYS, LOINTAIN D'ICI, MAIS AUSSI, BIEN ENTENDU, DES FRANCAISES ET DES FRANCAIS DU ZAIRE. TRAVAILLEZ COMME VOUS LE FAITES DANS L'UTILITE ET DANS LA DIGNITE AU RESSERREMENT DES LIENS ENTRE LE ZAIRE ET LA FRANCE. ET PUISQUE JE VOUS RENCONTRE, BONNE CHANCE A CHACUNE ET A CHACUN DE VOUS\

Voir tous les articles et dossiers