Publié le 25 mars 1975

Allocution télévisée de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, sur le thème de la sécurité, la politique de défense, la situation économique, l'avortement, Paris, Palais de l'Élysée, le 25 mars 1975.

Allocution télévisée de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, sur le thème de la sécurité, la politique de défense, la situation économique, l'avortement, Paris, Palais de l'Élysée, le 25 mars 1975.

25 mars 1975 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution télévisée de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, sur le thème de la sécurité, la politique de défense, la situation économique, l'avortement, Paris, Palais de l'Élysée, le 25 mars 1975. - PDF 649 Ko
BONSOIR MADAME, BONSOIR MADEMOISELLE, BONSOIR MONSIEUR. LE SUJET QUE JE VOUDRAIS TRAITER CE SOIR DEVANT VOUS EST DIFFERENT DE CEUX DONT JE VOUS AI ENTRETENU AU-COURS DE MES PRECEDENTS ENTRETIENS AU COIN DU FEU. JE SOUHAITE, D'AILLEURS, QUE LE FEU SOIT ALLUME CETTE ANNEE POUR LA DERNIERE FOIS. JE DOIS EN EFFET VOUS PARLER CE SOIR DE LA SECURITE, LA SECURITE EXTERIEURE DE LA FRANCE, LA SECURITE DE SON ECONOMIE, LA SECURITE DES PERSONNES. LA SECURITE, ON N'Y PENSE GUERE PENDANT LES PERIODES PAISIBLES ET ON EST PEU DISPOSE A CONSENTIR DES SACRIFICES POUR ELLE. JE SUIS PERSUADE D'AILLEURS QUE BEAUCOUP D'ENTRE VOUS A L'HEURE ACTUELLE, PENSENT QU'IL N'EST PAS NECESSAIRE DE FAIRE DES EFFORTS POUR ASSURER LA SECURITE DE LA FRANCE. LA VERITE C'EST QU'EN EFFET LA FRANCE EST DEVENUE UN PAYS PACIFIQUE. ELLE EST DEVENUE UN PAYS PACIFIQUE APRES AVOIR ETE UN PAYS GUERRIER PENDANT TRES LONGTEMPS. JE REGARDAIS RECEMMENT LE FILM QUI A ETE TOURNE EN UNION SOVIETIQUE A PROPOS DE LA CAMPAGNE DE RUSSIE DE 1812. ON Y VOIT L'ARMEE FRANCAISE, ET L'ON EST IMPRESSIONNE PAR LA DISCIPLINE, LE COURAGE, L'ORGANISATION DE CETTE ARMEE FRANCAISE QUI AVAIT TRAVERSE L'EUROPE A PIED. MAIS CECI, C'EST L'HISTOIRE ET, AUJOURD'HUI, EN EFFET, LA FRANCE EST UN PAYS PACIFIQUE, SANS DOUTE UN DES PAYS LES PLUS PACIFIQUES DU MONDE. NOUS N'AVONS PLUS AUCUNE REVENDICATION TERRITORIALE, NOUS N'AVONS NULLE PART LA VOLONTE D'IMPOSER NOS CONCEPTIONS PAR LA FORCE ET DONC, ETANT UN PAYS PACIFIQUE, NOUS POUVONS CROIRE QUE VOUS VIVONS DANS UN MONDE PAISIBLE. MAIS, IL NE DEPEND PAS D'UN PAYS DE 52 MILLIONS D'HABITANTS DE FAIRE EN SORTE QU'UN MONDE DE 4 MILLIARDS D'HABITANTS SOIT UN MONDE PAISIBLE, ET NOUS VIVONS A L'HEURE ACTUELLE DANS UN MONDE QUI EST ENCORE VIOLENT ET OU SE POSE DONC LE PROBLEME DE LA SECURITE. UN CERTAIN NOMBRE DE FOYERS DE GUERRE NE SONT PAS ETEINTS, NOTAMMENT, D'AILLEURS, DANS DES PAYS OU LA FRANCE ETAIT JADIS PRESENTE. LE RISQUE D'AFFRONTEMENT N'A PAS DISPARU, ON L'A VU AU MOYEN-ORIENT ET, D'AILLEURS, AU-COURS DES DERNIERES ANNEES, LES FOYERS DE DESORDRE SE SONT RAPPROCHES DE L'EUROPE\
=LA DEFENSE NATIONALE= IL SE POSE DONC POUR LA FRANCE UN PROBLEME DE SECURITE, C'EST-A-DIRE UN PROBLEME DE DEFENSE. LORSQUE VOUS M'AVEZ ELU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, VOUS M'AVEZ CONFIE LE PROGRES DE LA FRANCE, MAIS VOUS M'AVEZ AUSSI CONFIE CONSTITUTIONNELLEMENT SA SECURITE. J'AI REFLECHI LONGUEMENT A CE PROBLEME ET J'AI ABOUTI A LA CONCLUSION QUI AVAIT ETE CELLE DU GENERAL DE GAULLE ET QUI EST QUE LA FRANCE DOIT DISPOSER D'UNE DEFENSE INDEPENDANTE. LA FRANCE FAIT PARTIE D'UNE ALLIANCE =ALLIANCE ATLANTIQUE=, MAIS ELLE DOIT ASSURER ELLE-MEME, DE MANIERE INDEPENDANTE, SA DEFENSE. QU'EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ? CELA SIGNIFIE DEUX CHOSES : D'ABORD, DISPOSER NOUS-MEMES DES MOYENS NECESSAIRES POUR ASSURER NOTRE DEFENSE ET, ENSUITE, DECIDER NOUS-MEMES DES CIRCONSTANCES DANS LESQUELLES NOUS DEVRIONS UTILISER CES MOYENS. CE SONT CES PRINCIPES QUI GUIDENT A L'HEURE ACTUELLE LA POLITIQUE DE DEFENSE INDEPENDANTE DE LA FRANCE\
=DEFENSE NATIONALE = FORCE NUCLEAIRE STRATEGIQUE= JE VOUDRAIS D'ABORD VOUS FAIRE REMARQUER QUELQUE CHOSE. SOUHAITER QUE LA FRANCE AIT UNE DEFENSE INDEPENDANTE ET LUI REFUSER LES MOYENS DE L'ARMEMENT NUCLEAIRE, DE L'ARMEMENT ATOMIQUE, EST UNE AFFIRMATION STUPIDE ET JE VAIS VOUS LE DEMONTRER. C'EST UNE AFFIRMATION STUPIDE, D'ABORD PARCE QU'IL FAUT SAVOIR QUE LA FRANCE SE TROUVE GEOGRAPHIQUEMENT PLACEE ENTRE LES DEUX SUPER-PUISSANCES QUI DISPOSENT A L'HEURE ACTUELLE, D'UN ARMEMENT NUCLEAIRE CONSIDERABLE. J'AI NOTE LES CHIFFRES. VOICI, A L'HEURE ACTUELLE, LES MOYENS NUCLEAIRES DES GRANDES PUISSANCES, C'EST-A-DIRE LES LANCEURS DE BOMBES THERMO-NUCLEAIRES DONT DISPOSENT, A L'HEURE ACTUELLE, LES ETATS-UNIS. ILS PEUVENT LANCER SIMULTANEMENT 2.150 ENGINS THERMO-NUCLEAIRES ET L'UNION SOVIETIQUE PEUT LANCER SIMULTANEMENT 2.4OO ENGINS THERMO-NUCLEAIRES. ON A PARLE D'UN ACCORD QUI AVAIT EU _LIEU, VOUS VOUS EN SOUVENEZ, A VLADIVOSTOCK L'ANNEE DERNIERE. CET ACCORD LIMITE, SI L'ON PEUT DIRE, A 2.400 LANCEURS DU COTE AMERICAIN ET 2.400 LANCEURS DU COTE SOVIETIQUE LES MOYENS DE LANCEMENT DES BOMBES THERMONUCLEAIRES. IL FAUT SAVOIR AUSSI QUE L'EUROPE, DANS LAQUELLE NOUS SOMMES PLACES, DISPOSE DE TRES NOMBREUX ENGINS NUCLEAIRES, LES ENGINS TACTIQUES, QUI NE SONT PAS CEUX QUI SONT DESTINES A ETRE LANCES TRES LOIN, SUR LES VILLES OU POUR DETRUIRE LA POPULATION, MAIS QUI SONT DESTINES A ETRE UTILISES DANS LES COMBATS MILITAIRES. OR, EN EUROPE DE L'OUEST, SANS COMPTER LA FRANCE, IL Y A, A L'HEURE ACTUELLE, SANS DOUTE ENVIRON 7 000 BOMBES ATOMIQUES TACTIQUES DISPONIBLES. DU COTE DE L'EUROPE DE L'EST, NOUS NE CONNAISSONS PAS LE CHIFFRE, C'EST POURQUOI JE N'AI PAS VOULU L'ECRIRE, MAIS C'EST SANS DOUTE UN ORDRE DE GRANDEUR COMPARABLE. DANS CES CONDITIONS, IMAGINER QUE LA FRANCE, PLACEE ENTRE LES DEUX SUPERPUISSANCES ET DANS UNE REGION DU MONDE OU IL Y A DEJA, STOCKEES, PLUS_DE 10 000 BOMBES ATOMIQUES TACTIQUES, POURRAIT ASSURER SA DEFENSE DE MANIERE INDEPENDANTE SANS DISPOSER DE L'ARMEMENT NUCLEAIRE, JE DIS BIEN C'EST UNE THESE STUPIDE, ET QUAND VOUS L'ENTENDREZ EXPRIMER A NOUVEAU, SACHEZ QU'ELLE NE CORRESPOND PAS A L'INTERET DE LA FRANCE\
=DEFENSE NATIONALE = FORCE NUCLEAIRE STRATEGIQUE= NATURELLEMENT, VOUS POUVEZ VOUS DIRE MAIS DEVANT CE NOMBRE CONSIDERABLE D'ENGINS NUCLEAIRES, EST-CE QUE CEUX DONT NOUS DISPOSONS PEUVENT ASSURER, AUSSI PEU QUE CE SOIT, NOTRE SECURITE ? ALORS LA, IL FAUT FAIRE DEUX REMARQUES : LA PREMIERE, C'EST QUE LA FRANCE, QUI AVAIT MONTRE, JE VOUS L'AI DIT DANS LE PASSE SA CAPACITE MILITAIRE, A MANIFESTE, EN-MATIERE ATOMIQUE, SA CAPACITE TECHNIQUE SI NOUS SOMMES, A L'HEURE ACTUELLE, LOIN, TRES LOIN DERRIERE LES SUPERPUISSANCES, NOUS SOMMES LA TROISIEME SUPERPUISSANCE NUCLEAIRE DU MONDE, CE QUI, POUR UN PAYS DE NOTRE IMPORTANCE, REPRESENTE UNE PERFORMANCE REMARQUABLE. MAIS, SURTOUT, LE FAIT POUR NOUS DE DISPOSER DE CET ARMEMENT NUCLEAIRE, OBLIGERAIT NOS AGRESSEURS EVENTUELS A CHANGER DE GUERRE. AU_LIEU DE FAIRE LA GUERRE CONVENTIONNELLE, ILS SERAIENT OBLIGES DE PRENDRE, EUX, LE RISQUE DE LA GUERRE NUCLEAIRE ET VOUS SAVEZ QUE, JUSQU'A PRESENT, DANS LE MONDE, QUELS QU'AIENT ETE LES CONFLITS, ICI ET LA, AU-COURS DES DERNIERES ANNEES, PERSONNE N'A OSE PRENDRE CE RISQUE DE LA GUERRE NUCLEAIRE. DONC, POUR LA FRANCE, POUR ASSURER SA SECURITE, LE FAIT D'OBLIGER UN EVENTUEL AGRESSEUR A PRENDRE LE RISQUE DE LA GUERRE NUCLEAIRE, C'EST EN EFFET UN MOYEN EFFICACE DE SE PROTEGER. VOILA DONC POUR L'ARMEMENT NUCLEAIRE\
=DEFENSE NATIONALE= MAIS IL Y A AUSSI L'ARMEMENT CONVENTIONNEL, C'EST-A-DIRE NOS FORCES DE DEFENSE TERRESTRES, MARITIMES, AERIENNES. CES FORCES DE DEFENSE DOIVENT AVOIR, A MES YEUX, DEUX CARACTERES : - ELLES DOIVENT ETRE DISPONIBLES, - ET ELLES DOIVENT ETRE MOBILES. ELLES DOIVENT ETRE DISPONIBLES A TOUT INSTANT PUISQUE, DANS LE MONDE, A L'HEURE ACTUELLE, LES CRISES SURVIENNENT RAPIDEMENT, ICI OU LA. A PROPOS DE CETTE DISPONIBILITE, JE VOUDRAIS ATTIRER VOTRE ATTENTION SUR LES OBLIGATIONS, SUR LA SITUATION DU PERSONNEL QUI SERT DANS CES FORCES. A UN MOMENT OU NOUS SOMMES TOUS HABITUES A SURVEILLER TRES ATTENTIVEMENT NOS HORAIRES ET CE QUI EST ATTENDU DE NOUS, LES PERSONNELS QUI SERVENT DANS CES FORCES DOIVENT ETRE DISPONIBLES A TOUT INSTANT, QU'IL S'AGISSE DE L'ARMEE, QU'IL S'AGISSE DE LA GENDARMERIE, QUI FAIT PARTIE DE NOS FORCES ARMEES. ET D'AILLEURS, VOUS-MEMES VOUS VOUS ATTENDEZ, LORSQU'IL Y A UNE DIFFICULTE, OU DE JOUR, OU DE NUIT, OU LE DIMANCHE, A CE QUE CES FORCES SOIENT DISPONIBLES. IL FAUT DONC SAVOIR QUE CELA REPRESENTE, DE LA PART DES PERSONNELS, UN EFFORT DE DISCIPLINE ET DE CONDITIONS_DE_VIE QUI EST CERTAINEMENT MERITOIRE. CES FORCES DOIVENT ETRE DISPONIBLES £ ELLES DOIVENT ETRE MOBILES. EN EFFET, JUSQU'A PRESENT - C'ETAIT SANS DOUTE UN HERITAGE DE LA GUERRE FROIDE - LA CONCEPTION MILITAIRE FRANCAISE AVAIT ETE DEPLOYEE VERS L'EST, MAIS JE PENSE QU'A L'HEURE ACTUELLE, LES DANGERS DU MONDE SONT DES DANGERS QUI PEUVENT PROVENIR DE DIVERSES ZONES DU MONDE, ET NOS FORCES MILITAIRES DOIVENT ETRE DES FORCES MOBILES. FAUT-IL AVOIR UNE ARMEE DE METIER ? FAUT-IL CONSERVER UN SERVICE MILITAIRE =SERVICE NATIONAL= ? VOUS SAVEZ QUE L'ARMEE DE METIER A DEUX INCONVENIENTS : LE PREMIER INCONVENIENT EST UN INCONVENIENT DE DEPENSE, ELLE COUTE PLUS CHER QUE LE SERVICE MILITAIRE. MAIS CET ARGUMENT, POUR MOI, NE SERAIT PAS DECISIF. SI LA FORMULE ETAIT MEILLEURE, NOUS DEVRIONS NOUS ARRANGER POUR POUVOIR EN SUPPORTER LE COUT. LA VERITE, C'EST QUE CONFIER SA DEFENSE A UNE ARMEE DE METIER, C'EST FAIRE EN SORTE QUE LA POPULATION SE DESINTERESSE DE SA DEFENSE, ALORS QUE LE FAIT DE LA DEFENSE, C'EST UN ELEMENT DE LA VIE COLLECTIVE QUI DOIT ETRE ASSURE PAR LA POPULATION ELLE-MEME. C'EST D'AILLEURS LE CAS DANS TOUS LES GRANDS PAYS\
=DEFENSE NATIONALE= J'AI INSCRIT POUR VOUS LES DUREES DE SERVICE MILITAIRE DANS LES DIFFERENTS PAYS COMPARABLES D'EUROPE, JE DIRAI COMPARABLES PAR LEUR TAILLE. VOUS VOYEZ QU'EN FRANCE LA DUREE DU SERVICE EST DES DOUZE MOIS, EN ALLEMAGNE FEDERALE DE QUINZE, EN ITALIE DE DOUZE, EN ESPAGNE DE DIX-HUIT, DANS LES PAYS DE L'EST : TCHECOSLOVAQUIE, VINGT-QUATRE MOIS, ALLEMAGNE DE L'EST, DIX-HUIT MOIS ET EN POLOGNE, C'EST LA MEME DUREE QU'EN UNION SOVIETIQUE, COMPRISE SUIVANT LES ARMES ENTRE VINGT-QUATRE ET TRENTE-SIX MOIS. AINSI LA FRANCE A ACTUELLEMENT UNE DUREE DE SERVICE MILITAIRE LA PLUS COURTE DE CELLES DES PAYS COMPARABLES. VOUS VOYEZ QUE SI NOUS PRENONS NOS MOYENS MILITAIRES, C'EST-A-DIRE LE NOMBRE DE CHARS MOYENS, LA SITUATION FRANCAISE EST RELATIVEMENT MODESTE PAR-RAPPORT A CELLE DES AUTRES PAYS COMPARABLES. CETTE DUREE DE SERVICE, IL N'Y A PAS _LIEU, NATURELLEMENT, DE LA CONSIDERER COMME INTOUCHABLE £ ELLE POURRA ETRE ADAPTEE EN-FONCTION DE NOTRE EFFORT DE DEFENSE. MAIS A L'HEURE ACTUELLE, ELLE CORRESPOND A LA DUREE MINIMUM DES PAYS COMPARABLES. CE QUI EST VRAI, C'EST QUE LES CONDITIONS DU SERVICE MILITAIRE EN 1975 NE PEUVENT PLUS ETRE LES CONDITIONS DE 1900, VOIRE MEME DE 1950. LES CONDITIONS_DE_VIE DES JEUNES FRANCAIS, LEURS CONDITIONS D'EDUCATION, DE REMUNERATION, ONT CHANGE ET LES DONNEES DU SERVICE MILITAIRE, DE CE QU'ON APPELLE LE SERVICE NATIONAL, DOIVENT ETRE ADAPTEES A CES NOUVELLES CONDITIONS_DE_VIE. C'EST POURQUOI IL A FALLUT TRAITER LE PROBLEME DE LA REMUNERATION DES APPELES ET IL FAUDRA EGALEMENT ADAPTER LES CONDITIONS DE DISCIPLINE ET DE COMMANDEMENT AUX FORMES NOUVELLES DES RELATIONS SOCIALES ET DES RELATIONS HIERARCHIQUES EN FRANCE. IL FAUT, ENFIN, QUE CE SERVICE MILITAIRE SERVE L'INTERET NATIONAL, L'INTERET DE DEFENSE, ET QU'IL NE DONNE JAMAIS _LIEU A L'UTILISATION, POUR L'ETAT, D'UNE SORTE DE MAIN-D'OEUVRE A BON MARCHE. ENFIN, CE SERVICE DOIT ETRE UN SERVICE EGALITAIRE, DANS LEQUEL IL N'Y AIT DE PRIVILEGE, OU D'AVANTAGE, OU DE "PLANQUE" POUR PERSONNE, ET EGALEMENT IL DOIT ETRE L'OCCASION POUR LES JEUNES FRANCAIS DE SE CONNAITRE ET DE SE RENCONTRER. LE SERVICE NATIONAL, PAR _NATURE, EST UN SERVICE EGALITAIRE, QUI PERMET AUX JEUNES FRANCAIS DE TOUTES CONDITIONS DE SE CONNAITRE ET DE SE RENCONTRER. SOUVENT ILS S'INTERROGENT SUR L'UTILITE DE CE SERVICE. A MES YEUX, ELLE EST DOUBLE : C'EST UNE UTILITE DE DEFENSE ET, EN MEME TEMPS, C'EST L'OCCASION POUR EUX DE CONNAITRE L'ENSEMBLE DES FRANCAIS DE LEUR GENERATION. VOICI LES DONNEES DE CE PROBLEME DE DEFENSE POUR LE FRANCE. LA FRANCE, JE L'AI DIT, EST UN PACIFIQUE , QUI POURSUIVRA SON EFFORT PACIFIQUE. NOUS EN DONNONS L'EXEMPLE PAR NOTRE POLITIQUE ET DETENTE VIS-A-VIS DE L'EUROPE DE L'EST ET JE ME RENDRAI CETTE ANNEE EN VISITE OFFICIELLE EN UNION SOVIETIQUE. NOUS AVONS PRIS L'INITIATIVE D'UNE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L'ENERGIE, POUR EVITER L'AFFRONTEMENT. MAIS DANS LE MONDE TEL QU'IL EST, CE MONDE OU LE DANGER SUBSISTE, LA FRANCE DOIT DISPOSER, POUR SA SECURITE, D'UNE DEFENSE INDEPENDANTE. \
JE VOUDRAIS VOUS PARLER MAINTENANT DE LA SECURITE ECONOMIQUE, C'EST-A-DIRE DE LA POURSUITE EN FRANCE DE L'ACTIVITE ET DE LA DEFENSE DE L'EMPLOI, DE VOTRE EMPLOI. NOUS AVIONS DEUX PROBLEMES A TRAITER, VOUS LE SAVEZ, LE PROBLEME DE L'INFLATION, CELUI DE LA HAUSSE DES PRIX, ET LE PROBLEME DU NIVEAU DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE\
CONCERNANT LA LUTTE CONTRE L'INFLATION, NOUS SOMMES EN-TRAIN DE GAGNER. LA HAUSSE DES PRIX, L'ANNEE DERNIERE, A LA MEME EPOQUE, SE POURSUIVAIT A UN RYTHME MENSUEL DE-L-ORDRE DE 1,4 %, NOUS ETIONS SUR UN RYTHME ANNUEL DE HAUSSE DE-L-ORDRE DE 15 %, ET, MAINTENANT, NOUS SOMMES REVENUS A UN RYTHME MENSUEL DE HAUSSE DE-L-ORDRE DE 0,7, 0,8 %, DONC DESORMAIS UNE HAUSSE ANNUELLE QUI SERA, EN 1975, INFERIEURE A 10 %. OR, CE N'ETAIT PAS UN RESULTAT FACILE A ATTEINDRE, D'AILLEURS LES SONDAGES L'ONT MONTRE, BEAUCOUP D'ENTRE VOUS N'Y CROYAIENT PAS. ET, IL NE FAUT PAS CROIRE NON PLUS QUE CE RESULTAT SOIT AUTOMATIQUE, CAR PARMI LES PAYS VOISINS, CERTAINS CONNAISSENT UNE EVOLUTION DE SENS CONTRAIRE. LA HAUSSE DES PRIX EN GRANDE-BRETAGNE ET EN ITALIE, CETTE ANNEE, EN 1975, DEPASSERA 20 % ALORS QUE LA NOTRE SERA REDESCENDUE AU-DESSOUS DE 10 %. NOUS SOMMES DONC EN-TRAIN DE VAINCRE L'INFLATION ET SI NOUS NE L'AVIONS PAS FAIT, SI A L'HEURE ACTUELLE, NOTRE HAUSSE DES PRIX ETAIT COMPRISE ENTRE 15 ET 20 %, QUEL SERAIT ALORS LE NIVEAU DE LA TENSION SOCIALE, LA PREOCCUPATION DES CONSOMMATEURS, LES AFFRONTEMENTS DE TOUTE _NATURE, L'ETENDUE DES GREVES ?\
LE DEUXIEME PROBLEME, C'EST CELUI DU SOUTIEN DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE. L'ECONOMIE FRANCAISE FAIT PARTIE D'UN ENSEMBLE ET VOUS SAVEZ QUE L'EVOLUTION LA PLUS RECENTE DE L'ECONOMIE MONDIALE MONTRE POUR 1975, UNE BAISSE DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE DE LA PLUPART DES GRANDS PAYS. NOTRE OBJECTIF, POUR LA FRANCE, C'EST, AU CONTRAIRE, DE MAINTENIR UNE CROISSANCE ECONOMIQUE EN 1975, ET NOUS Y PARVIENDRONS. CETTE CROISSANCE ECONOMIQUE RESULTERA DE LA REPRISE QUI DOIT NORMALEMENT S'EFFECTUER EN FRANCE DANS LE SECOND SEMESTRE DE L'ANNEE. POURQUOI CETTE REPRISE ? D'ABORD PARCE QU'ELLE SERA STIMULEE PAR LA REPRISE DE L'ACTIVITE DANS CERTAINS PAYS QUI SONT NOS PARTENAIRES, NOTAMMENT L'ALLEMAGNE FEDERALE, ET ENSUITE PARCE QUE LA FRANCE AURA CONSOMME LES STOCKS QUI S'ETAIENT ACCUMULES EN 1974 DU FAIT DE L'INFLATION ET QUI PESAIENT SUR LE REDEMARRAGE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE. MAIS, POUR MAINTENIR LE NIVEAU D'ACTIVITE ECONOMIQUE, POUR ASSURER L'EMPLOI, POUR LUTTER CONTRE LE CHOMAGE, NOUS DEVONS ANTICIPER PUIS SOUTENIR CETTE REPRISE DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE PAR UN SOUTIEN CALCULE DE NOTRE ECONOMIE. C'EST CE SOUTIEN CALCULE QUI A FAIT L'OBJET D'UN CERTAIN NOMBRE DE MESURES ET QUI FERA L'OBJET D'AUTRES MESURES. ON PROPOSE SOUVENT, VOUS LE SAVEZ, DE SOUTENIR L'ACTIVITE ECONOMIQUE DE LA FRANCE, PAR UNE RELANCE GENERALISEE DE LA CONSOMMATION, CE N'EST CERTAINEMENT PAS LA BONNE SOLUTION, ET VOUS ALLEZ VOIR TOUT DE SUITE POURQUOI. D'ABORD PARCE QU'UNE RELANCE DE LA CONSOMMATION RISQUE DE PROVOQUER UNE HAUSSE DES PRIX AVANT DE PROVOQUER UNE REPRISE DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE. LA CONSOMMATION SE PORTERA LA OU ELLE SE PORTE DEJA, SUR UN CERTAIN NOMBRE DE SECTEURS DONT LES PRODUCTEURS OU LES DISTRIBUTEURS ATTENDRAIENT SANS DOUTE UNE REVALORISATION DE LEURS PRIX. UNE HAUSSE INDISCRIMINEE DE LA CONSOMMATION ENTRAINERAIT SANS DOUTE UNE HAUSSE DES PRIX AVANT MEME DE RELANCER L'ACTIVITE ECONOMIQUE. ET D'AUTRE_PART, CERTAINS DES SECTEURS QUI SONT DEPRIMES DANS NOTRE ECONOMIE NE VERRAIENT PAS LEUR SORT AMELIORE PAR UNE REPRISE DE LA CONSOMMATION INTERIEURE. JE PRENDRAI LE CAS DE LA SIDERURGIE. LES COMMANDES D'ACIER QUI ONT ETE ENREGISTREES PAR L'INDUSTRIE FRANCAISE, AU PREMIER TRIMESTRE DE 1975, SONT INFERIEURES DE 30 % AUX COMMANDES D'ACIER QUI ONT ETE ENREGISTREES AU PREMIER TRIMESTRE DE 1974. UNE REPRISE DE LA CONSOMMATION INTERIEURE NE CHANGERAIT EN RIEN CETTE SITUATION QUI EST EUROPEENNE\
=EMPLOI = ACTION SOCIALE= NOUS AVONS DONC A APPLIQUER NOTRE SOUTIEN CALCULE SUR UN CERTAIN NOMBRE DE POINTS FORTS QUI SONT LES SUIVANTS : D'ABORD, LES REVENUS DES FRANCAIS LES PLUS DEFAVORISES. C'EST A-PARTIR DU MOIS PROCHAIN QUE NOS DECISIONS CONCERNANT LES PERSONNES AGEES ET LES FAMILLES VONT ENTRER EN APPLICATION. JE SOUHAITE EGALEMENT QU'ABOUTISSENT RAPIDEMENT - JE DIRAI DANS LES PROCHAINS JOURS - LES DISCUSSIONS CONCERNANT L'AMELIORATION DE LA REMUNERATION DES CHOMEURS PARTIELS. QUEL QUE SOIT LE DESIR QUE L'ON AIT D'AMELIORER OU DE PERFECTIONNER CE DISPOSITIF, JE CROIS QU'A L'HEURE ACTUELLE LE MEILLEUR SERVICE A RENDRE AUX TRAVAILLEURS TOUCHES PAR LE CHOMAGE PARTIEL, C'EST DE LEUR PERMETTRE DE BENEFICIER, DES MAINTENANT, D'UNE MAJORATION DE LEURS INDEMNITES, QUE CE SOIENT LES INDEMNITES PRIVEES OU L'AIDE DE L'ETAT QUI, BIEN ENTENDU, SERA AUSSITOT MAJOREE\
=COMMERCE EXTERIEUR= LE DEUXIEME SECTEUR EST CELUI DES EXPORTATIONS, DE FACON A FAIRE EN SORTE QUE LA FRANCE CONTINUE A EQUILIBRER SA BALANCE EXTERIEURE. L'EFFORT QUE NOUS AVONS ACCOMPLI EN 1974 ET AU DEBUT DE 1975 POUR DEVELOPPER NOS EXPORTATIONS, NOTAMMENT PAR DE TRES IMPORTANTS CONTRATS NEGOCIES A_L_ETRANGER, CET EFFORT SERA POURSUIVI EN 1975\
ENFIN, L'INVESTISSEMENT : JE CONSIDERE QUE LE SOUTIEN CALCULE DE L'ECONOMIE FRANCAISE DOIT COMPORTER UNE POLITIQUE ACTIVE DE L'INVESTISSEMENT, C'EST-A-DIRE DE L'AUGMENTATION DE L'OUTILLAGE NATIONAL, CECI POUR DEUX RAISONS : D'ABORD PARCE QUE LA SEULE FACON D'ASSURER FINALEMENT UN ACCROISSEMENT DE L'EMPLOI ET DONC DE L'EMPLOI DES JEUNES, C'EST BIEN DE DEVELOPPER NOTRE OUTIL PRODUCTIF NATIONAL. ENSUITE, PARCE QUE LORSQU'IL Y AURA UNE REPRISE DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE DANS LE MONDE, LA FRANCE, SI ELLE A ACCRU SON OUTILLAGE PRODUCTIF, POURRA EN BENEFICIER, AU_LIEU DE BUTER, COMME CHAQUE FOIS, SUR SES LIMITES DE PRODUCTION ET DONC SUR L'INFLATION. CONCERNANT L'INVESTISSEMENT, DES MESURES ONT ETE PRISES EN-MATIERE DE LOGEMENT ET ELLES SERONT MISES EN_PLACE DANS LE COURANT DU MOIS D'AVRIL. GRACE-A CES MESURES, LE NOMBRE DE LOGEMENTS AIDES EN 1975 SERA SURPERIEUR DE PLUS_DE 35.000 AU NOMBRE DE LOGEMENTS AIDES EN 1974. ENSUITE, JE DEMANDE AU MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES DE REUNIR, PENDANT LE MOIS D'AVRIL, SUCCESSIVEMENT, LES RESPONSABLES DE L'INVESTISSEMENT DES GRANDS SECTEURS PUBLICS ET PRIVES ET D'EXAMINER AVEC CHACUN D'EUX LES CONDITIONS DANS LESQUELLES POURRAIT ETRE MAINTENU OU ACCRU L'EFFORT D'INVESTISSEMENT PRODUCTIF ACTUELLEMENT ENVISAGE PAR LES ENTREPRISES. AU TERME DE CET EXAMEN PAR LE MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES, LE GOUVERNEMENT ARRETERA LES DISPOSITIONS QUI SERAIENT NECESSAIRES\
=SANTE PUBLIQUE= IL Y A LA SECURITE DE LA FRANCE, IL Y A LA SECURITE DE SON ECONOMIE, IL Y A AUSSI LA SECURITE QUOTIDIENNE, LA SECURITE DES PERSONNES. JE VOUDRAIS VOUS DIRE A CET EGARD QUE SI NOUS VOULONS VIVRE DANS UN PAYS PAISIBLE ET SUR, IL FAUT RESPECTER LA REGLE COMMUNE. LE PROPRE DES SOCIETES CIVILISEES ET PAISIBLES, C'EST PRECISEMENT DE CHOISIR ET D'ACCEPTER UNE REGLE COMMUNE. JE PRENDRAI UN EXEMPLE. LE PARLEMENT A VOTE, A L'AUTOMNE DERNIER, APRES UN TRES LARGE DEBAT NATIONAL, UNE LOI NOUVELLE SUR L'INTERRUPTION DE GROSSESSE £ C'EST UNE LOI RECENTE, QUI A ETE CHOISIE ET DECIDEE PAR LA REPRESENTATION NATIONALE. ELLE SERA APPLIQUEE ET RESPECTEE. ELLE COMPORTE UN CERTAIN NOMBRE DE DISPOSITIONS. AINSI, LA CLAUSE DE CONSCIENCE INDIVIDUELLE POUR LES MEDECINS £ CELLE-CI DOIT ETRE RESPECTEE. ELLE PREVOIT, D'AUTRE_PART, LA MISE A LA DISPOSITION DES FEMMES D'UN CERTAIN NOMBRE DE FACILITES HOSPITALIERES £ LES DISPOSITIONS NECESSAIRES SERONT PRISES D'ICI LA FIN DU MOIS D'AVRIL, POUR QUE CE SOIT LE CAS DANS LA GENERALITE DES ETABLISSEMENTS. IL EST PREVU ENFIN UN CERTAIN NOMBRE DE CONDITIONS A REMPLIR ET A RESPECTER £ ELLES DEVRONT ETRE REMPLIES, ELLES DEVRONT ETRE RESPECTEES. LE PARLEMENT AVAIT PREVU SIX MOIS POUR LA MISE EN_PLACE DE L'APPLICATION DE CETTE REFORME £ J'AI DEMANDE A MME LE MINISTRE DE LA SANTE D'ALLER PLUS VITE, DE METTRE EN_PLACE CETTE REFORME EN QUATRE MOIS, C'EST-A-DIRE D'ICI LA FIN DU MOIS D'AVRIL, ET NOUS FERONS EN SORTE QUE LES DISPOSITIONS DE LA LOI, C'EST-A-DIRE LA REGLE COMMUNE, SOIENT RESPECTEES ET LES DEBORDEMENTS EXTREMES DE PART OU D'AUTRE SERONT POURSUIVIS. MADAME, MADEMOISELLE, MONSIEUR, JE VOUS AI PARLE CE SOIR D'UN SUJET GRAVE, D'UN SUJET DE PREOCCUPATION, QUI EST CELUI DE LA SECURITE DE LA FRANCE ET DE LA SECURITE DES FRANCAIS. J'AURAIS PREFERE, NATURELLEMENT, POUVOIR VOUS PARLER DE CE SUJET DANS UN MONDE PAISIBLE. MAIS J'AI LE DEVOIR DE FAIRE EN SORTE QUE NOUS ASSURIONS ENSEMBLE CETTE SECURITE POUR LA FRANCE ET POUR LES FRANCAIS DANS LE MONDE TEL QU'IL EST. JE SOUHAITE QUE, DANS CE MONDE, GRACE-A NOTRE DETERMINATION, LA FRANCE SOIT A LA FOIS UN DES PAYS LES PLUS PACIFIQUES, MAIS AUSSI UN DES PAYS LES PLUS SURS. BONSOIR MADAME, BONSOIR MADEMOISELLE, BONSOIR MONSIEUR\

Voir tous les articles et dossiers