Publié le 27 mai 1974

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE SA PRISE DE FONCTIONS, PALAIS DE L'ELYSEE, LE 27 MAI 1974.

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE SA PRISE DE FONCTIONS, PALAIS DE L'ELYSEE, LE 27 MAI 1974.

27 mai 1974 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE SA PRISE DE FONCTIONS, PALAIS DE L'ELYSEE, LE 27 MAI 1974. - PDF 94 Ko
MESSIEURS LES PRESIDENTS, MESDAMES, MESDEMOISELLES, MESSIEURS, DE CE JOUR, DATE UNE ERE NOUVELLE DE LA POLITIQUE FRANCAISE. CECI N'EST PAS SEULEMENT DU, MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_CONSTITUTIONNEL, A LA PROCLAMATION DU RESULTAT QUE VOUS VENEZ DE RAPPELER ET DONT, PAR RESPECT POUR LA FRANCE ET POUR SA LONGUE HISTOIRE, JE MESURE L'HONNEUR. CECI N'EST PAS SEULEMENT DU AUX 13396203 FEMMES ET HOMMES QUI M'ONT FAIT LA CONFIANCE DE ME DESIGNER POUR DEVENIR LE VINGTIEME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE. CECI EST DU EN REALITE A LA TOTALITE DES SUFFRAGES DU 19 MAI 1974. CES SUFFRAGES EGAUX SELON LA REGLE DEMOCRATIQUE QU'IL S'AGISSE DE CEUX DES FEMMES ET DES HOMMES, DES JEUNES ET DES MOINS JEUNES, DES TRAVAILLEURS ET DES INACTIFS, ET QUI SE SONT PRONONCES CHACUN A LEUR MANIERE ET SELON LEUR PREFERENCE EN TEMOIGNANT LEUR VOLONTE DE CHANGEMENT. J'ADRESSE LE PREMIER SALUT DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A CEUX QUI DANS CETTE COMPETITION ASPIRAIENT A LE DEVENIR ET QUI AVAIENT LA CAPACITE DE LE FAIRE ET NOTAMMENT M. FRANCOIS MITTERRAND ET M. JACQUES CHABAN-DELMAS. AINSI C'EST MOI QUI CONDUIRAI LE CHANGEMENT, MAIS JE NE LE CONDUIRAI PAS SEUL. SI J'ENTENDS ASSUMER PLEINEMENT LA TACHE DE PRESIDENT, ET SI J'ACCEPTE, A CET EGARD, LES RESPONSABILITES QU'UNE TELLE ATTITUDE IMPLIQUE, L'ACTION A ENTREPRENDRE ASSOCIERA LE GOUVERNEMENT DANS SES INITIATIVES ET LE PARLEMENT DANS SON CONTROLE ET DANS SES DROITS. JE NE LE CONDUIRAI PAS SEUL PARCE QUE J'ECOUTE ET QUE J'ENTENDS ENCORE L'IMMENSE RUMEUR DU PEUPLE FRANCAIS QUI NOUS A DEMANDE LE CHANGEMENT. NOUS FERONS CE CHANGEMENT AVEC LUI, POUR LUI, TEL QU'IL EST DANS SON NOMBRE ET DANS SA DIVERSITE, ET NOUS LE CONDUIRONS EN-PARTICULIER AVEC SA JEUNESSE QUI PORTE COMME DES TORCHES LA GAIETE ET L'AVENIR. MESSIEURS LES PRESIDENTS, MESDAMES, MESDEMOISELLES, MESSIEURS, VOICI QUE S'OUVRE LE LIVRE DU TEMPS AVEC LE VERTIGE DE SES PAGES BLANCHES. ENSEMBLE COMME UN GRAND PEUPLE UNI ET FRATERNEL ABORDONS L'ERE NOUVELLE DE LA POLITIQUE FRANCAISE\

Voir tous les articles et dossiers