Publié le 23 octobre 2007

Déclaration de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations franco-marocaines, à Rabat le 23 octobre 2007.

Déclaration de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations franco-marocaines, à Rabat le 23 octobre 2007.

23 octobre 2007 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations franco-marocaines, à Rabat le 23 octobre 2007. - PDF 80 Ko

Je trouve l'accueil absolument fantastique, à l'image de ce ciel azur. C'est une magnifique visite d'Etat, les intérêts économiques de la France y sont, je crois bien défendus. Nous avons signé pour trois milliards d'euros de contrats hier avec Sa Majesté et j'ai été très ému de parler devant le Parlement parce que c'est un exemple de démocratie. Le Maroc regarde son passé avec lucidité et nous avons un nouveau partenariat à construire ensemble.
Q - La France ne vendra pas d'avions Rafale ?
R - Ecoutez, il n'y a pas que des succès, mais je pense que l'on a une nouvelle méthode et que cette nouvelle méthode, me semble-t-il, porte ses fruits.
Q - Quel discours tenez-vous, ici au Maroc, sur l'islam ?
R - C'est surtout faire effort de lucidité parce que c'est une vérité que j'ai toujours indiquée en France. J'ai parlé d'un islam de France et pas d'un islam en France. Je n'ai qu'un seul discours sur les deux rives de la Méditerranée, que ce soit au Nord ou au Sud. Le Maroc est un pays que j'aime beaucoup et je suis très touché par l'accueil à la fois de Sa Majesté et, en même temps, du peuple marocain.
Q - (Inaudible)
R - Il n'y a pas besoin de médiation. Le Maroc a déposé un plan d'autonomie que j'ai qualifié de sérieux. Cela fait bien longtemps que je suis cette question puisque j'ai déjà été, au début des années 1990, à Laayouer. Je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup de Français qui se soient rendus si loin dans le désert, je crois que c'était en 1991, je pense que les efforts qu'a fait le Maroc seront couronnés de succès.
Q - Que pensez-vous des derniers rebondissements de l'affaire Ben Barka ?R - Ecoutez, comme vous le savez, la justice est indépendante.

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers