Publié le 27 octobre 2006

Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la coopération médicale franco-chinoise, à Wuhan le 27 octobre 2006.

Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la coopération médicale franco-chinoise, à Wuhan le 27 octobre 2006.

27 octobre 2006 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la coopération médicale franco-chinoise, à Wuhan le 27 octobre 2006. - PDF 107 Ko
Madame le Conseiller d'Etat,
Monsieur le Secrétaire du Parti de l'Université de Wuhan,
Monsieur le Président de l'Université,
Monsieur le Directeur du Pôle Médical de l'Université de Wuhan,
Monsieur le Vice-Président de l'Hôpital,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames, Messieurs,
Mes Chers amis,
Parmi les rendez-vous qui me tiennent à coeur, il y a mes rencontres avec celles et ceux qui font vivre nos coopérations médicales £ celles et ceux qui s'attachent, par-delà les frontières, à faire reculer la maladie, la souffrance et à faire revenir l'espoir.
Ces dernières années, je n'ai pas ménagé mes efforts pour que la santé, l'accès aux soins pour tous, et notamment la lutte contre les grandes pandémies du monde, deviennent l'une des priorités de l'action internationale de la France.
Aussi, est-ce avec plaisir que je rends hommage au caractère exemplaire de notre coopération avec l'hôpital de l'Université de Wuhan. Une coopération engagée en 1987, et qui aborde une nouvelle étape, avec deux très belles réalisations.
L'inauguration de ce Service des urgences, tout d'abord, dont l'affichage bilingue témoigne de ses racines à la fois françaises et chinoises. Il est l'aboutissement du travail mené depuis un an par notre compatriote, le professeur ZHAO, ainsi qu'avec le soutien du professeur CARLI, du SAMU de Paris, et du professeur RIOU, de la Pitié-Salpêtrière.
D'autre part, l'Institut franco-chinois des maladies hépato-biliaires qui sera demain une réalité, grâce à l'appui du Professeur BISMUTH, que je salue ici, de l'hôpital Paul-Brousse, présent.
Permettez-moi, en votre nom à tous, de féliciter chaleureusement tous les promoteurs de ces projets et toutes celles et tous ceux qui ont contribué à leur réussite.
Je sais en particulier ce que notre coopération doit au Président LIU et au professeur STOLZ de Nancy qui ont porté la mise en place de classes francophones. Grâce à leur action, 300 personnels, dont 125 étudiants, ont pu faire le pari de la France, de sa médecine, de sa recherche, de la qualité de son enseignement.
Monsieur le Professeur ZHOU, c'est vous qui êtes l'artisan de l'ensemble de cette coopération. Je souhaite naturellement vous en exprimer toute notre gratitude et notre reconnaissance, vous que nous nous félicitons de compter, depuis 2006, parmi nos universitaires français.
A toutes et à tous, j'adresse mes voeux les plus chaleureux, mes voeux de bonheur naturellement, et de réussite, mes voeux aussi pour l'efficacité des soins que vous apporterez à celles et à ceux qui en ont le plus besoin. Je vous remercie.

Voir tous les articles et dossiers