Publié le 20 mai 2006

Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, lu à l'occasion des cérémonies du cinquantenaire du Lycée Rochambeau de Washington, le 20 mai 2006.

Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, lu à l'occasion des cérémonies du cinquantenaire du Lycée Rochambeau de Washington, le 20 mai 2006.

20 mai 2006 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, lu à l'occasion des cérémonies du cinquantenaire du Lycée Rochambeau de Washington, le 20 mai 2006. - PDF 90 Ko
A l'occasion du 50ème anniversaire du Lycée Rochambeau, j'adresse mes plus vives félicitations à tous les administrateurs, professeurs, élèves et parents auxquels cette institution doit sa prestigieuse réussite.
Les bâtiments qui seront inaugurés au cours de ces célébrations témoignent à la fois de votre détermination et de votre généreuse ambition. Ils sont exemplaires de ce que les talents réunis de nos deux nations peuvent accomplir au service des valeurs de l'esprit.
Dans le souvenir fidèle à l'une de ses plus célèbres figures, le comte de Rochambeau, l'amitié franco-américaine trouve dans cet établissement une prestigieuse illustration.
Dans un monde où s'estompent les frontières, la facilité des échanges accroît le besoin d'une écoute entre les hommes. Parce qu'il s'enracine dans une tradition de dialogue et s'alimente aux plus riches expériences intellectuelles et morales, parce qu'il privilégie l'analyse détaillée des textes et des raisonnements, l'enseignement à la française donne à nos enfants les moyens de relever le défi de la compréhension mutuelle dans le respect des différences.
Je vois dans le Lycée Rochambeau l'expression accomplie du lien qu'il nous incombe de renforcer entre nos sociétés et nos cultures. Les élèves qui le fréquentent, venus de plus de soixante pays, y constituent comme une république du monde, cimentée par l'humanisme, l'amitié et l'esprit d'émulation. Que la principale institution d'enseignement internationale de la capitale des Etats-Unis soit rattachée au système français et propage l'idéal des Lumières qui fonde nos deux démocraties, quel éloquent symbole !
Je souhaite qu'avec une volonté et un enthousiasme toujours renouvelés, la Fondation du Lycée Rochambeau continue à former une jeunesse entreprenante et curieuse de son temps. Comme leurs anciens, tous ces étudiants essaimeront à travers le monde. Ils emporteront avec eux bien davantage que des connaissances, au demeurant précieuses : fruits du dialogue des cultures, ils seront les véhicules d'un message d'amitié, de tolérance et de paix entre les nations et les peuples.

Voir tous les articles et dossiers