Publié le 13 mai 1987

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de l'adoption en conseil des ministres de mesures concernant l'aménagement des études médicales, Paris, mercredi 13 mai 1987.

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de l'adoption en conseil des ministres de mesures concernant l'aménagement des études médicales, Paris, mercredi 13 mai 1987.

13 mai 1987 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de l'adoption en conseil des ministres de mesures concernant l'aménagement des études médicales, Paris, mercredi 13 mai 1987. - PDF 50 Ko
Au cours du conseil des ministres du mercredi 13 mai, M. Mitterrand a déclaré, à propos du conflit qui oppose des étudiants en médecine au gouvernement : "Je ne saurais trop insister sur les bienfaits de la médecine générale, bienfaits que chacun peut apprécier pour lui-même et pour sa famille, et sur le sentiment qu'éprouvent les généralistes d'être tenus pour la piétaille du corps médical. Il serait sage, dans les circonstances présentes, de ne pas exaspérer ce sentiment".\

Voir tous les articles et dossiers