Publié le 27 mars 1984

Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à son arrivée à la ferme de M. John Block, secrétaire américain à l'agriculture, à Péoria dans l'Illinois, mardi 27 mars 1984.

Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à son arrivée à la ferme de M. John Block, secrétaire américain à l'agriculture, à Péoria dans l'Illinois, mardi 27 mars 1984.

27 mars 1984 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à son arrivée à la ferme de M. John Block, secrétaire américain à l'agriculture, à Péoria dans l'Illinois, mardi 27 mars 1984. - PDF 84 Ko
Monsieur le ministre,
- Madame,
- Monsieur le Gouverneur,
- Mesdames et messieurs,
- Je suis sensible à vos paroles d'accueil dans cette ferme où j'ai souhaité venir lorsqu'il a été question d'organiser mon voyage aux Etats-Unis d'Amérique. Voir les villes et la façon d'y vivre, rencontrer les industriels au sein de leurs entreprises, c'était déjà pour moi fort important. Mais il aurait manqué quelquechose au paysage américain que je ne connais encore que partiellement. C'est la vie de ses campagnes, sa production agricole, ce Middle West que j'ai visité dans le passé, mais sans jamais pénétrer assez à l'intérieur de la production agricole pour en comprendre tout le sens.
- Je vous remercie, madame, de m'offrir l'hospitalité dans votre maison et j'ai déjà, en passant par la route, regardé votre paysage. Certes, c'est encore un paysage d'hiver, mais on devine comment va se produire l'éclatement du printemps et comment va s'organiser la vie sur la terre si bien travaillée. Je suis sensible à la présence des Américains du voisinage, ou bien venus d'ailleurs, qui participent à cet accueil de leurs invités français. Je suis sensible à la présence des dirigeants professionnels ou techniciens français venus de loin eux aussi afin de predre part à cette prise de connaissance en même temps qu'à cette discussion sur nos intérêts communs et parfois divergents.
- Voilà, nous allons maintenant commencer à rentrer à l'intérieur des choses sous la conduite de M. le ministre de l'agriculture `John Block` que je remercie encore par son obligeance et son accueil. Merci.\

Voir tous les articles et dossiers