Publié le 16 décembre 1982

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'issue de la visite à l'usine CIT-ALCATEL, Querqueville, jeudi 16 décembre 1982.

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'issue de la visite à l'usine CIT-ALCATEL, Querqueville, jeudi 16 décembre 1982.

16 décembre 1982 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'issue de la visite à l'usine CIT-ALCATEL, Querqueville, jeudi 16 décembre 1982. - PDF 60 Ko
Tout ce que nous faisons a pour objet de sauver l'économie française qui était en très grand danger depuis six à sept ans. Et pas seulement de la sauver, mais aussi de la promouvoir en France et à l'étranger. En résolvant ce problème, nous résoudrons aussi celui de la croissance, donc celui du chômage, et donc celui du pouvoir d'achat.
- L'exemple de cette usine montre qu'il est possible d'allier la performance industrielle et le progrès social `réduction du temps de travail à trente-cinq heures par semaine`, de réaliser des avancées technologiques avec le maintien de l'emploi. Bien entendu, nous ne réaliserons pas ces objectifs en un jour, mais je ne veux pas installer les Français dans une austérité permanente. Je veux seulement que chacun fasse un effort proportionné à ses moyens pour que tout le monde s'en sorte.\

Voir tous les articles et dossiers