Publié le 10 février 2014

Déclaration de M. Fançois Hollande, Président de la République, sur les relations franco-américaines, à Monticello le 10 février 2014.

Déclaration de M. Fançois Hollande, Président de la République, sur les relations franco-américaines, à Monticello le 10 février 2014.

10 février 2014 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. Fançois Hollande, Président de la République, sur les relations franco-américaines, à Monticello le 10 février 2014. - PDF 89 Ko
LE PRESIDENT :
Je voulais remercier particulièrement le Président OBAMA pour m'avoir invité ici dans cette maison, la maison de Jefferson. C'est-à-dire un homme qui avait compris ce qu'était le siècle des Lumières. Cette maison représente cette lumière, partout elle est là : dans les objets, dans le raffinement, dans l'architecture
Pourquoi cette maison est un symbole ? Parce qu'ici Lafayette fut reçu. Lafayette et Jefferson avaient ensemble imaginé, ce qui paraissait impossible : l'indépendance américaine, les droits de l'Homme et du citoyen. Jefferson a écrit la Déclaration d'indépendance. Lafayette a participé à celle des droits de l'Homme et du citoyen, ils se sont retrouvés ensemble dans cette maison.
Jefferson avait cette particularité : il avait été ambassadeur des Etats-Unis en France, avant de devenir Président des Etats-Unis. Je crois que c'est le seul Président américain à avoir eu ce parcours jusqu'à présent. Il était ambassadeur des Etats-Unis en France au moment de la Révolution française. Et il est parti de France en août 1789, c'est-à-dire après le14 juillet et la Bastille. Il pensait qu'il en avait assez vu et qu'il pouvait rentrer. Et il a participé à ce moment-là au gouvernement de son pays, avant de devenir Président des Etats-Unis. Et puis Jefferson a acheté la Louisiane à Napoléon. Et aujourd'hui nous ne réclamons rien !
BARACK OBAMA :
C'était une bonne affaire !
LE PRESIDENT :
Je veux aussi confirmer que ce lien qui nous unit, à travers le parcours de Jefferson et ce que contient cette maison, que ce lien se perpétue parce qu'il représente des valeurs, des principes : la liberté, la dignité humaine, les droits ces valeurs pour lesquelles nous continuons à animer le monde, ensemble les Etats-Unis et la France.
Alliés nous l'étions au temps de Jefferson et Lafayette, alliés nous le sommes encore aujourd'hui. Amis nous l'étions ou ils l'étaient au temps de Jefferson et de Lafayette, amis nous le sommes pour toujours.

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers