Fait partie du dossier : Cinq ans de travail pour l’Europe.

Le Président de la République Emmanuel Macron s'est rendu à Bruxelles pour le Conseil européen les 20 et 21 octobre. 

Un Conseil qui a porté sur la situation en Ukraine ainsi que sur les conséquences de la guerre dans le domaine de la sécurité alimentaire mondiale. Les chefs d’État et de gouvernement onr également abordé les questions relatives à l’énergie et à la situation économique au sein de l’Union européenne. Enfin, leurs échanges ont porté sur la relation entre l’Union et la Chine, entre l’Union et l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), ainsi que sur le climat et la biodiversité.

Lors de sa conférence de presse à l'issue, le Président a rappelé l’unité européenne lors de ce Conseil.

Une unité sur le plan énergétique pour réduire les prix avec la définition d'un nouvel indice de prix du gaz qui reflétera mieux la réalité des échanges et qui sera un outil efficace contre la volatilité et la spéculation ainsi que la mise en œuvre d'un mécanisme de plafonnement des prix du gaz.

Une unité pour soutenir l’Ukraine et répondre à la guerre menée par la Russie sur notre continent, avec détermination et solidarité. Des décisions significatives ont été prises ces derniers jours : des mesures contre des responsables iraniens à la suite du transfert à la Russie de drones employés contre l'Ukraine ; le lancement d'une mission européenne pour former les soldats ukrainiens ; 500 millions d’euros supplémentaires pour aider les forces ukrainiennes. 

Revoir la déclaration du Président à son arrivée : 

À l'issue de la première journée, dans la nuit, le Président Emmanuel Macron s'est adressé à la presse pour annoncer un accord européen pour faire baisser les prix de l'énergie : 

À l'issue du Conseil, le Président de la République a tenu une conférence de presse :