À l’invitation du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Président des Émirats arabes unis, a effectué une visite d’État à Paris les 18 et 19 juillet 2022.

Le Président de la République française a réitéré ses condoléances après le décès de Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, chef d’État respecté dans le monde entier, et a chaleureusement félicité Son Altesse pour son élection à la présidence des Émirats arabes unis. Il a souhaité au peuple émirien une prospérité et un développement continus sous la direction de Son Altesse Cheikh Mohamed. Il a également remercié Son Altesse d’avoir effectué en France sa première visite d’État, reflet de la relation stratégique et ancienne qui lie les deux pays.

Les Présidents de la République française et des Émirats arabes unis se sont félicités de la densité et de l’étendue du partenariat stratégique entre les deux pays, une alliance qui s’ancre dans une amitié et une coopération bilatérale de longue date. Ils ont souligné leur volonté commune d’élargir leur collaboration dans tous les domaines, en travaillant en étroite concertation pour relever les défis régionaux et globaux.

Crise en Ukraine 

Les deux chefs d’États ont exprimé leur profonde préoccupation face à la guerre en Ukraine, son impact désastreux sur les populations civiles et la situation humanitaire, et ses répercussions sur le marché des matières premières partout dans le monde. Ils ont souligné la nécessité d’intensifier l’action diplomatique pour trouver une solution au conflit. Son Altesse a salué les efforts constants déployés par le Président Macron à cet effet.

Sécurité énergétique et alimentaire

Les deux chefs d’États ont évoqué les opportunités ainsi que les défis régionaux et globaux et sont convenus de travailler ensemble pour en atténuer les effets pour chacun des deux pays et à l’échelle mondiale. La France et les Emirats arabes unis ont ainsi décidé de mettre en place un Partenariat stratégique global dans le domaine de l’énergie, étape importante pour favoriser la sécurité énergétique à des prix abordables. Ils se sont également félicités de l’accord entre TotalEnergies et ADNOC sur la fourniture de diesel et qui vise à renforcer la sécurité de l’approvisionnement du diesel en France. 

Les Émirats arabes unis ont également réaffirmé leur soutien à l’action internationale en matière de sécurité alimentaire et leur volonté de travailler avec la France pour trouver les moyens d’atténuer les pressions qui s’exercent sur les chaînes d’approvisionnement mondiales. Les Émirats arabes unis ont annoncé leur soutien à la Food & Agriculture Resilience Mission (FARM), en particulier en ce qui concerne l’ouverture, la transparence et la résilience du commerce des denrées alimentaires, ainsi que leur soutien à la fourniture d’informations régulières et précises à l’appui du système d’information sur les marchés agricoles (AMIS).

Économie, investissement et industrie

Dans le prolongement de l’important partenariat en matière d’investissement conclu en décembre 2021, les deux chefs d’État ont souligné leur ambition de continuer à développer le partenariat économique entre les deux pays, pour identifier et faciliter les domaines de coopération où les intérêts et les capacités convergent. 

Ils se sont félicités de la création du Conseil d’affaires franco-émirien qui vise à développer les opportunités commerciales bilatérales dans l’intérêt des deux pays. Ils ont par ailleurs noté que ce Conseil constituera un point de référence concret pour le renforcement de la coopération déjà fructueuse entre les communautés d’affaires deux pays et ont souligné leur volonté commune d’organiser la première réunion du Conseil très prochainement. 

Action climatique

Les deux chefs d’État ont souligné que l’action climatique constitue une priorité commune essentielle et réaffirmé des objectifs ambitieux dans ce domaine. Le Président Macron a félicité les Émirats arabes unis pour l’accueil de la COP 28 en 2023 et réaffirmé le soutien complet de la France à cet égard y compris à travers le partage d’expertise découlant de la COP 21. Les deux chefs d’État ont signé un Protocole d’entente relatif au climat en vue de de renforcer leur coopération dans ce domaine. La France a félicité les Émirats arabes unis pour le succès de son programme d’énergie nucléaire, les deux pays soulignant le rôle de l’énergie nucléaire dans leurs efforts communs pour décarboner l’énergie et leur engagement à poursuivre leur solide coopération dans ce domaine, notamment par le partage d’expertise technique, la fourniture de technologies et d’énergie nucléaire, ainsi que la R&D. Ils se sont également réjouis des progrès accomplis concernant le Protocole d’entente sur l’hydrogène décarboné.

En matière de recherche et développement sur le milieu marin, les deux pays sont convenus de travailler en étroite concertation à l’élaboration d’un programme collaboratif de recherche sur le milieu marin pour promouvoir l’économie bleue durable.

Santé 

Les deux chefs d’État ont sont convenus que le secteur de la santé est un domaine essentiel pour le renforcement de la coopération bilatérale et une priorité commune en matière de développement et d’expertise. Un exemple de coopération fructueuse est le projet portant sur la prévention des maladies cardiovasculaires entre l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP International) et le Abu Dhabi Public Health Center. Ce projet, issu du le Protocole d’entente signé en décembre 2020, a été mis en œuvre par une équipe d’experts français qui ont participé à la croissance, un développement durable et la compétitivité mondiale, ainsi qu’à l’échange d’informations et de savoir-faire. Les deux chefs d’État se sont réjouis de la signature du Protocole d’entente entre l’Institut Pasteur et le Abu Dhabi Public Health Center, une coopération prometteuse pour les deux pays. Ils ont également souligné le potentiel de la coopération en matière d’enseignement supérieur et d’expertise en matière de soins de santé.

Éducation, culture et espace

Les deux chefs d’État ont réaffirmé l’importance de l’éducation, de la culture et de la science dans le développement de la relation entre les deux pays en soulignant l’apport des grands projets tels que la Sorbonne Abu Dhabi, et les efforts déployés pour renforcer la coopération dans l’enseignement supérieur, avec notamment l’École 42, EM Normandie Business School et ESCP Business School et l’école de jeux vidéos Rubika. Ils ont réaffirmé leur soutien au développement de nouveaux projets impliquant des établissements français d’enseignement supérieur aux Émirats arabes unis ainsi que le renforcement de l’enseignement de la langue française dans les écoles émiriennes.

Les chefs d’État ont exploré de nouveaux projets dans le domaine de la coopération culturelle dans le prolongement du succès du Louvre Abu Dhabi.  

Reconnaissant que le secteur spatial est un moteur important du progrès scientifique et technologique, la France et les Émirats arabes unis ont signé de multiples accords liés à l’observation de la Terre, au changement climatiques et à l’exploration de la lune pour consolider et renforcer la coopération dans ce domaine essentiel. 

Paix et stabilité

Les deux chefs d’État ont reconnu que leur partenariat stratégique est une composante essentielle de leur engagement conjoint en faveur de la paix et de la stabilité dans la région et au-delà.

Membres fondateurs de l’Alliance pour la sécurité internationale depuis 2017, la France et les Émirats arabes unis ont réaffirmé leur engagement en matière de lutte contre la radicalisation, l’extrémisme et la criminalité transnationale au travers de l’échange d’expertise d’opérations conjointes avec d’autres États membres.

Les deux chefs d’État ont évoqué les moyens de favoriser la paix, le dialogue et la diplomatie dans la région et ont formé le vœu que les négociations nucléaires avec l’Iran puissent aboutir à un accord permettant de renforcer la sécurité régionale. Son Altesse s’est félicitée du succès de la Conférence de Bagdad pour la coopération et le partenariat et le Président Macron a souligné l’apport des Accords d’Abraham à la paix et à la prospérité dans la région en favorisant la coopération. Les deux chefs d’État ont souligné leur engagement constant à favoriser la paix et la prospérité.  

Au-delà de la région, les deux Présidents ont souligné l’importance du multilatéralisme pour renforcer la compréhension et la confiance mutuelles à l’heure où la coopération collective est particulièrement nécessaire. Le Président Macron a félicité les Émirats arabes unis pour leur rôle en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et Son Altesse a souligné les succès du multilatéralisme sous la Présidence française du Conseil de l’Union européenne. 

Les deux chefs d’État ont réaffirmé leur détermination à approfondir et à développer la coopération historique entre les deux pays, à initier de nouvelles coopérations dans tous les domaines et à œuvrer toujours davantage à la paix et la stabilité dans la région et au-delà.
 

Voir tous les articles et dossiers