Le Président de la République s’est entretenu par téléphone successivement avec le Prince héritier du Royaume d’Arabie saoudite, avec le Président de la République du Chili puis avec la Vice-Présidente des États-Unis d’Amérique. Voici ce qu'ils se sont dit.
 

Avec Mohamed bin Salman bin Abdulaziz AL-SAOUD, Prince héritier du Royaume d’Arabie saoudite.

Le Prince héritier a félicité le Président de la République pour sa réélection. 

Ils ont évoqué les crises régionales. Le Président de la République a souligné la nécessité de poursuivre les efforts pour faire baisser les tensions dans la région dans la continuité de la Conférence de Bagdad, qui sous co-présidence française en août 2021 avait réuni l’ensemble des acteurs de la région.

Le Président de la République et le Prince héritier du Royaume d’Arabie saoudite ont évoqué la situation au Liban dans les suites des élections législatives. Ils ont réaffirmé la nécessité de mettre en œuvre les réformes structurelles nécessaires au relèvement du pays attendues par la population libanaise et par la communauté internationale. Ils ont réaffirmé leur volonté de poursuivre leur coordination pour venir en soutien à la population libanaise. 

Le Prince héritier et le Chef de l’Etat ont répété leur volonté de renforcer la coopération et le partenariat entre les deux pays. 

La conversation a aussi porté sur la guerre en Ukraine et ses effets déstabilisateurs à l’échelle mondiale. Il a notamment été question des déséquilibres engendrés sur les marchés de l’énergie, et des actions possibles afin de garantir l’approvisionnement de tous et contenir la hausse des prix mondiale.
 

Avec Gabriel BORIC, Président de la République du Chili.

Pour leur premier entretien, les deux présidents se sont mutuellement félicités de leur élection récente. 

La conversation a porté sur l’agression russe contre l’Ukraine et ses conséquences à l’échelle mondiale. Le Président de la République a notamment présenté au Président chilien l’initiative FARM pour lutter contre le risque de crise alimentaire mondiale en œuvrant à apaiser les tensions sur les marchés agricoles, en venant en soutien aux populations vulnérables, et en intensifiant l’appui aux productions locales et durables. 

Au moment où la France, y compris les territoires ultra-marins, est sur le point de célébrer la semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes (26 mai au 11 juin), les deux Chefs d’Etats ont échangé sur l’approfondissement de la relation bilatérale, notamment dans les domaines de la transition énergétique, du transport, et des coopérations scientifiques, éducatives et culturelles. 

Ils ont également abordé la crise vénézuélienne et ses conséquences régionales.
 

Avec Mme Kamala HARRIS, Vice-Présidente des États-Unis d’Amérique.

Le Président de la République s’est entretenu par téléphone avec la Vice-Présidente des Etats-Unis d’Amérique, Mme Kamala HARRIS, ce vendredi 20 mai 2022.

La Vice-Présidente a félicité le Président de la République pour sa réélection.

Le Président de la République a exprimé le choc et l’émotion ressentis par le peuple français suite à la tuerie raciste de Buffalo. Il a rappelé son engagement à poursuivre la lutte contre la haine et l’extrémisme violent, y compris en ligne. La mobilisation internationale s’inscrit désormais dans le cadre de l’Appel de Christchurch lancé il y a trois ans par la France et la Nouvelle-Zélande. Au niveau européen, elle se concrétisera avec l’adoption du Digital Services Act, l’une des priorités de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne. 

Le Président et la Vice-Présidente ont discuté de l’agression russe contre l’Ukraine. Ils ont salué l’unité des Alliés déterminés à apporter à l’Ukraine le soutien militaire, financier et humanitaire nécessaire pour surmonter cette crise. Ils ont également souligné l’importance de poursuivre le soutien à la Moldavie qui fait preuve d’une solidarité remarquable dans l’accueil des réfugiés.

Ils ont également évoqué les conséquences graves de la guerre en termes de sécurité alimentaire mondiale. Le Président de la République a réaffirmé le soutien de la France au Global Call to Action proposé par les Etats-Unis dans le cadre de l’ONU, et il a avec la Vice-Présidente abordé les prochaines étapes de mise en œuvre de l’initiative FARM, pour apaiser les tensions sur les marchés agricoles mondiaux, venir en aide aux populations les plus vulnérables, et accroitre le soutien aux productions locales.

Ils ont également salué le choix souverain de la Finlande et de la Suède de se porter candidates à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord. Ils ont souligné que les deux pays sont des partenaires proches qui disposent de capacité de défense robustes, et qui contribueront ainsi à renforcer la sécurité et la stabilité de la zone euro-atlantique.

Voir tous les articles et dossiers