Publié le 10 novembre 2021

Communiqué conjoint à l’issue de l’entretien entre le Président de la République et le Président de la République fédérale du Nigéria.

Le Président de la République française M. Emmanuel Macron a reçu pour un déjeuner de travail Monsieur Muhammadu Buhari, Président de la République fédérale du Nigéria, le 10 novembre 2021. Cet échange s’est inscrit dans le cadre de la visite de travail en France de Monsieur Muhammadu Buhari, à l’occasion du Forum de Paris pour la Paix et du Forum nigérian pour les partenariats internationaux (Nigerian international partnership forum). Cet entretien a porté sur les grands sujets de la relation bilatérale, ainsi que sur les questions de politique et de sécurité régionale. 

Les Présidents français et nigérians se sont félicités du dynamisme du partenariat économique entre les deux pays. Ils sont convenus de la nécessité de continuer à le renforcer, en particulier dans  les secteurs agro-alimentaire, des énergies renouvelables et des infrastructures de transport, et notamment dans le cadre du Conseil d’affaires France-Nigéria, qui s’est réuni en juin dernier au château de Versailles. Le Président de la République fédérale du Nigéria a salué la contribution des entreprises françaises et de l’Agence française de développement à la croissance et à la création d’emplois au Nigéria. Le Président de la République française a remercié le Nigéria pour l’organisation de la toute première édition du Forum nigérian pour les partenariats internationaux, qui a eu lieu à Paris le 10 novembre. 

Le Président de la République française a rappelé le rôle de l’Agence française de développement au Nigéria, dont le portefeuille s’élevait, en 2020, à 2,39 Mds d’euros en engagements. La France est ainsi le deuxième partenaire financier bilatéral du Nigéria. Les deux chefs d’Etat ont également salué la réponse multilatérale apportée à la crise du Covid-19. Le Nigéria a ainsi bénéficié d’une livraison de 501.600 doses du vaccin AstraZeneca fournies par la France dans le cadre de l’initiative COVAX.

Les deux Chefs d’Etat ont souligné l’urgence de renforcer la réponse des pays de la région du lac Tchad face à la menace que représentent les groupes armés terroristes dans cette zone. Ils ont rappelé que seule une réponse coordonnée, militaire mais aussi en matière de développement, permettrait d’endiguer la progression de ces groupes et de mettre fin à leurs exactions à l’encontre des populations civiles. Le Président de la République française a réaffirmé le soutien apporté par la France, en lien avec ses partenaires européens, américain et britannique, à la Force multinationale mixte de lutte contre Boko Haram, ainsi qu’à titre bilatéral, aux forces armées nigérianes. 

Les deux Présidents ont exprimé leur inquiétude sur la situation au Mali, et déploré la remise en cause par les autorités de transition de leurs engagements relatifs au calendrier des élections, et leur volonté de recourir à des mercenaires. Le Président de la République fédérale du Nigéria a rappelé la décision prise par le sommet extraordinaire de la CEDEAO du 7 novembre 2021 d’imposer des sanctions individuelles contre les responsables de la transition. Le Président de la République française a exprimé le souhait que l'Union européenne prenne rapidement des mesures similaires, en cohérence avec la demande de la CEDEAO.

Enfin, les deux chefs d’Etat se sont félicités de la coopération entre les marines française et nigériane, une nouvelle fois illustrée par l’exercice Grand African Nemo 2021. Cette coopération doit notamment permettre aux marines française et nigériane de lutter contre la piraterie et le brigandage maritime dans le golfe de Guinée. Le Président de la République française a fait part à son homologue nigérian de l’implication croissante de l’Union européenne en matière de sécurité maritime, notamment via le lancement des présences maritimes coordonnées, en janvier 2021. 

Voir tous les articles et dossiers