Publié le 13 octobre 2021

Déclaration conjointe du Président Emmanuel Macron et du Président de la République du Tadjikistan Emomali Rahmon

Le Président de la République Emmanuel Macron a reçu le Président de la République du Tadjikistan Emomali Rahmon pour un déjeuner de travail précédé d’une déclaration à la presse.

Revoir la déclaration conjointe : 

 

Les deux Présidents se sont rendus ensuite au musée Guimet pour l’inauguration de l’exposition Tadjikistan, au pays des fleuves d'or. 

 

Déclaration conjointe du Président Emmanuel Macron et du Président de la République du Tadjikistan Emomali Rahmon

13 octobre 2021 - Seul le prononcé fait foi

DÉCLARATION CONJOINTE DU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON ET DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU TADJIKISTAN EMOMALI RAHMON

Télécharger le .pdf

Bonjour Mesdames, Messieurs, 

Je suis heureux d’accueillir aujourd’hui à Paris, le président du Tadjikistan, Monsieur Emomali RAHMON, en visite officielle en France. J’avais déjà eu, Monsieur le président, l’honneur et la joie de vous accueillir à Paris en novembre 2019 et je garde un excellent souvenir de l’échange que nous avions alors eu l’un et l’autre. La France et le Tadjikistan célébreront bientôt les 30 ans de relations diplomatiques marquées par la confiance et un dialogue toujours plus étroit sur les questions de sécurité mais aussi de coopération économique et culturelle. 

Cette visite est d’ailleurs marquée à cet égard par la première exposition consacrée au patrimoine archéologique du Tadjikistan intitulée « Tadjikistan, au pays des fleuves d'or », et nous irons inaugurer tout à l'heure avec Monsieur le président, cette magnifique exposition au Musée national des arts asiatiques, le Musée Guimet. Cette exposition montre que le Tadjikistan est un carrefour de civilisations plurimillénaire bercé par l'influence du monde perse, de la Grèce antique, du bouddhisme dont l'inventivité et la créativité reflètent la richesse et la diversité de toutes ses origines. 

Elle consacre aussi l'aboutissement d'un travail collectif de plusieurs décennies entre les archéologues, les conservateurs tadjiks et français. C'est avec fierté que je salue l'œuvre commune de nos deux pays à cet égard. Elle offre aussi l'occasion d'attirer l'attention du public sur ce patrimoine commun de l'humanité qu'il est de notre responsabilité à tous de préserver pour les générations futures. 

Nous allons maintenant nous entretenir, avec le Président, de nos relations bilatérales et de la situation en Asie centrale. Le Tadjikistan a une longue frontière avec l'Afghanistan et partage avec la France un grand nombre de préoccupations - il y a plusieurs semaines, nous avions eu l'occasion de nous entretenir téléphoniquement et de pouvoir d'ailleurs le constater. Cette visite officielle est aussi l'occasion de nourrir notre dialogue sur la sécurité régionale en cette période d'incertitude. Nous ferons le point avec le Président sur l'aide que la France peut apporter au Tadjikistan pour stabiliser la situation et la contribution utile que nous pouvons apporter à toute la région. Mais je veux d'ores et déjà saluer le rôle qui est le vôtre, l'engagement qui est le vôtre et l'exigence qui est la vôtre pour que les changements dans la région soient un facteur de stabilité au maximum et qu'il n'y ait aucune compromission avec les groupes terroristes ni avec les valeurs que nous défendons, en particulier la dignité des femmes. 

Je l’ai dit, nous souhaitons également renforcer nos relations économiques. Et à l’occasion de la visite du Président, une feuille de route pour le développement de la coopération entre le Tadjikistan et la France sur les 5 prochaines années, sera signée. Je m'en félicite. 

Merci encore, Président, d'être là aujourd'hui à Paris. Je vous cède la parole.
 

Voir tous les articles et dossiers