Publié le 4 mai 2020

Décès du légionnaire de 1ère classe Kévin CLEMENT

Le Président de la République a appris avec une très grande tristesse la mort du légionnaire de 1ère classe Kévin CLEMENT, tué au combat, ce lundi 4 mai 2020, lors d’une opération de lutte contre les groupes armés terroristes au Mali.

Il s’incline avec un profond respect devant le sacrifice de ce légionnaire du 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne, tombé dans l’accomplissement de sa mission.

Le Président de la République adresse ses très sincères condoléances à sa famille et à ses frères d’armes, de la légion étrangère et de l’armée de terre, déjà endeuillés par le décès vendredi dernier du brigadier MARTYNYOUK, du même régiment. Il les assure de la pleine solidarité de la Nation dans ces douloureuses circonstances.

Il tient à exprimer à nouveau son entière confiance aux militaires français déployés au Sahel et salue leur engagement total dans leur difficile mission. Il souhaite rappeler le soutien de la France aux pays du G5 Sahel et sa détermination à œuvrer pour la paix dans la région, au sein de la Coalition pour le Sahel.

Voir tous les articles et dossiers