Publié le 11 juillet 2019

Entretien avec le Président du Ghana, M. Nana Akufo-Addo

A l’invitation du Président de la République, le Président du Ghana, M. Nana Akufo-Addo, s’est rendu en France du 8 au 11 juillet 2019. Cette visite officielle fait suite à celle du président de la République à Accra le 30 novembre 2017, la première d’un chef d’État français en exercice depuis l’indépendance du Ghana en 1957.

A cette occasion, le Président ghanéen a été reçu à l’Elysée par le Président de la République pour un déjeuner de travail, suivi d’un échange interactif avec un parterre de personnalités issues des diasporas africaines et engagées dans les relations entre l’Afrique et la France.

Lors de leur entretien, les deux Présidents ont notamment évoqué la situation sécuritaire au Sahel, les derniers développements politiques en Afrique de l’Ouest et les progrès réalisés dans le domaine de l’intégration économique et monétaire régionale.

Les deux présidents sont convenus d’approfondir la coopération entre la France et le Ghana en matière de sécurité et de défense. Formalisé par une lettre d’intention, cet engagement se traduira par la mise en place d’échanges d’information et le développement d’actions de formation au profit des forces de sécurité ghanéennes engagées dans la lutte anti-terroriste. La France soutient par ailleurs « l’initiative d’Accra » qui vise à une plus grande coordination régionale contre la dissémination des éléments armés terroristes.

Les deux Présidents se sont engagés à bâtir un partenariat économique ambitieux entre la France et le Ghana, à la hauteur du potentiel et du dynamisme de l’économie ghanéenne, la deuxième d’Afrique de l’Ouest. Une soixantaine d’entreprises françaises sont déjà actives au Ghana, leur nombre croît depuis 2017 et plusieurs grands groupes français ont décidé d’y implanter leur centre de décision régional pour l’Afrique de l’Ouest. Pour conforter ce partenariat, un accord bilatéral de protection des investissements devra être mis en place à brève échéance.

L’Agence française de développement s’est également engagée à accompagner le Ghana dans sa stratégie de développement durable et a conclu un protocole d’entente pour le développement de projets d’adaptation au changement climatique.   

Les deux Présidents partagent l’idée selon laquelle le concept d’aide au développement doit évoluer dans des pays, comme le Ghana, qui bénéficient de ressources et d’une croissance forte, au profit de solutions plus innovantes et durables, mobilisant à la fois les secteurs public et privé. L’offre française au Ghana contribue ainsi à la stratégie dite du « Beyond Aid » promue par le président du Ghana.

Le Président de la République s’est enfin engagé à soutenir l’ancrage du Ghana dans son espace francophone ainsi que les mesures prises par le Président du Ghana pour renforcer le statut du français dans son pays. A l’occasion de cette visite, la France et le Ghana ont signé plusieurs accords visant à accroître les échanges d’étudiants et de volontaires entre nos deux pays.

Voir tous les articles et dossiers