Le Président de la République a appris avec émotion la disparition, ce matin, de Georges Sarre, ancien secrétaire d’Etat sous la présidence de François Mitterrand.

Figure militante bien connue de la gauche parisienne, il avait créé le Centre d’études, de recherches et d’éducation socialiste (CERES), et été l’un des artisans de la victoire de François Mitterrand en 1981. Député de Paris de 1981 à 1986, secrétaire d’Etat aux transports entre 1988 et 1993, de nouveau député de 1993 à 2002, puis maire du 11e arrondissement de 1995 à 2008, Georges Sarre s’est inlassablement mis au service de ses concitoyens et de l’Etat.

Nous lui devons en particulier la réforme du permis de conduire à points, votée sous son secrétariat en 1989, qui a marqué une étape importante dans l’action politique en faveur de la sécurité routière.

En 1993, il avait créé avec Jean-Pierre Chevènement le Mouvement des Citoyens dont il a notamment été le Président, sans toutefois jamais cesser de dialoguer avec le Parti socialiste ni d’agir pour ses valeurs.  

Le Président de la République salue la mémoire d’un homme engagé et d’un grand républicain, et exprime ses condoléances à ses proches ainsi qu’à sa famille politique.

Voir tous les articles et dossiers