Avril 2014

Conseil national du renseignement

Le président a tenu, lundi 10 juin, le premier Conseil national du renseignement depuis sa création par le décret du 24 décembre 2009.

Ce Conseil avait notamment pour objectif d’examiner les mesures proposées dans le cadre des travaux d’élaboration du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale.

Le président de la République a confirmé les orientations annoncées le 17 avril aux membres de la délégation parlementaire au renseignement, lors de la remise de leur rapport pour l’année 2012.

Le contrôle parlementaire des services de renseignement sera renforcé à travers l’élargissement des prérogatives de la délégation parlementaire au renseignement.

Une stratégie nationale du renseignement, dont une partie sera rendue publique, sera préparée par le coordonnateur national du renseignement.

La modernisation des ressources humaines des services de renseignement, l’adaptation de leurs effectifs à leurs missions et leurs capacités techniques, revêtiront un caractère prioritaire.

La création d’une inspection des services de renseignement permettra au gouvernement de consolider le contrôle et l’évaluation sur la politique du renseignement et les services qui en ont la charge.

Face à la montée de la menace terroriste, le président de la République a salué l’action des services de renseignement et remercié le coordonnateur national du renseignement pour le travail mené depuis deux ans.

Restez connecté