Publié le 26 février 1981

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E.M. Mai Van Bo, ambassadeur de la République socialiste du Vietnam en France, Paris, Palais de l'Élysée, jeudi 26 février 1981

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E.M. Mai Van Bo, ambassadeur de la République socialiste du Vietnam en France, Paris, Palais de l'Élysée, jeudi 26 février 1981

26 février 1981 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E.M. Mai Van Bo, ambassadeur de la République socialiste du Vietnam en France, Paris, Palais de l'Élysée, jeudi 26 février 1981 - PDF 102 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - vietnamiennes`
- Monsieur l'ambassadeur,
- C'est bien volontiers que j'accueille aujourd'hui à Paris, en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République socialiste du Vietnam, celui qui fut, pendant près d'une décennie le représentant en France de la République démocratique du Vietnam.
- Nul mieux que vous ne pourra mesurer les progrès accomplis depuis lors, par notre coopération, mais aussi les difficultés qu'il nous reste à surmonter pour parvenir à une relance effective de nos relations, objectif que vous assignez à juste titre à nos efforts. Je pense au statut de certains établissements que des accords devraient prochainement préciser. Je pense surtout aux cas humanitaires qui n'ont pas encore trouvé de solution et dont le règlement ne doit plus attendre.
- Vous avez eu raison de souligner, monsieur l'ambassadeur, que l'évolution de nos rapports devait être envisagée dans le contexte plus large de la situation actuelle en Asie du Sud-Est. La France souhaite comme le Vietnam que cette région devienne une zone de paix, de stabilité et de coopération, sans ingérence extérieure. Elle considère que cet objectif ne pourra être atteint que dans le respect mutuel de l'indépendance, de l'intégrité territoriale et de l'identité de chacun des pays de la région.\
`Politique étrangère ` relations franco - vietnamiennes`
- La France attache de l'importance au dialogue politique et à la coopération culturelle et économique qu'elle entretient avec le Vietnam. Votre remarquable connaissance de la France, comme vos hautes fonctions à Hanoi où vous avez été associé directement aux divers aspects des relations entre nos deux pays, nous donnent la certitude de trouver en vous l'ambassadeur le plus qualifié pour contribuer à réunir les conditions d'un renforcement de nos relations dans un esprit de considération et de confiance réciproques.
- Soyez assuré que vous trouverez toujours auprès de moi-même et de mon Gouvernement l'accueil le plus cordial et le souci de vous apporter tout le -concours qui pourrait vous être nécessaire.
- Je vous prie de transmettre à Son Excellence M. le président de la République socialiste du Vietnam les assurances de ma très haute considération, ainsi que les voeux que jeforme pour le bonheur du peuple vietnamien.\

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers