Publié le 13 décembre 1980

Communiqué de la Présidence de la République lors de l'intervention libyenne au Tchad, Paris, Palais de l'Élysée, samedi 13 décembre 1980

Communiqué de la Présidence de la République lors de l'intervention libyenne au Tchad, Paris, Palais de l'Élysée, samedi 13 décembre 1980

13 décembre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Communiqué de la Présidence de la République lors de l'intervention libyenne au Tchad, Paris, Palais de l'Élysée, samedi 13 décembre 1980 - PDF 59 Ko
On indique à la Présidence de la République :
- La France a constamment appuyé les efforts des pays africains pour rétablir la paix et maintenir l'unité du Tchad. Elle a montré son respect de l'accord de Lagos en retirant ses forces du Tchad. Elle est gravement préoccupée par la nouvelle détérioration de la situation dans ce pays résultant de l'intervention d'éléments étrangers armés `Libye`.
- La France mets en garde contre la poursuite de cette intervention, qui impose de nouvelles souffrances à des populations déjà si éprouvées, est contraire aux accords conclus par les Etats africains et les diverses parties tchadiennes, et menace la stabilité de la région.
- La France apportera son appui à tout effort collectif qu'entreprendront les Etats africcains pour rétablir la paix au Tchad, en préserver l'unité et en maintenir l'indépendance.\

Voir tous les articles et dossiers