Publié le 25 septembre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Tammenoms Bakker, ambassadeur des Pays-Bas en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Tammenoms Bakker, ambassadeur des Pays-Bas en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980

25 septembre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Tammenoms Bakker, ambassadeur des Pays-Bas en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980 - PDF 113 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - néerlandaises`
- Monsieur l'ambassadeur,
- C'est avec un grand plaisir que je reçois les Lettres par lesquelles Sa Majesté la Reine BEATRIX vous accrédite auprès de moi en_qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume des Pays-Bas.
- Je suis heureux d'accueillir, en votre personne, un diplomate ayant une aussi vaste expérience des problèmes internationaux. Votre désignation souligne l'importance du dialogue qu'entretiennent nos deux pays, unis, comme vous l'avez relevé, par une considération et une amitié fort anciennes que sont venues renforcer plus de vingt années de coopération au-sein de la construction européenne `CEE`.
- Les Pays-Bas sont une nation de tradition, marquée, tout au long de son Histoire, par une forte originalité. Le peuple néerlandais, courageux et volontaire, a apporté une contribution significative à la civilisation européenne £ il a illustré celle-ci dans de nombreuses régions du globe. Je suis convaincu qu'aujourd'hui votre pays n'est donc pas moins résolu que la France à ce que l'Europe retrouve dans le monde un rôle conforme à sa vocation historique et à son expérience afin d'apporter une contribution qui lui soit propre aux grandes causes de la paix, du développement et des droits de l'homme, dans le respect des souverainetés et des identités nationales.\
`Politique étrangère ` relations franco - néerlandaises`
- La convergence de nos vues sur ce que doit être l'ambition légitime de l'-entreprise européenne doit nous permettre de rechercher avec confiance une solution aux difficultés que nous pouvons rencontrer sur-le-plan communautaire. En_outre, elle doit favoriser notre compréhension mutuelle et l'approfondissement de nos relations bilatérales.
- A la lumière de cet objectif, je ne doute pas que soient ramenées à leur juste mesure les divergences d'opinion ou d'intérêts que vous avez évoquées et qui sont naturelles entre des pays de liberté comme les nôtres qu'unissent, au surplus, des liens multiples à tous les niveaux de leur activité. C'est en tout cas la responsabilité des autorités de nos deux pays d'assurer qu'il en soit ainsi et celle de leurs représentants accrédités d'en entretenir les conditions.
- Soyez assuré, à cet égard, monsieur l'ambassadeur, que vous trouverez toujours auprès de moi-même et du Gouvernement français, tout l'appui qui vous sera nécessaire dans l'accomplissement de votre haute mission.
- Je vous demande de bien vouloir remercier Sa Majesté la Reine BEATRIX de son aimable message et de lui transmettre, avec mes respectueux hommages, les voeux très chaleureux de bonheur et de prospérité que je formme pour sa personne ainsi que pour le peuple néerlandais.\

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers