Publié le 8 juillet 1980

Allocution prononcée par M. Valéry Giscard d'Estaing à la mairie de Baden-Baden, lors de sa visite officielle en République fédérale d'Allemagne, le mardi 8 juillet 1980

8 juillet 1980 - Seul le prononcé fait foi

Allocution prononcée par M. Valéry Giscard d'Estaing à la mairie de Baden-Baden, lors de sa visite officielle en République fédérale d'Allemagne, le mardi 8 juillet 1980

Télécharger le .pdf
`Politique étrangère ` relations franco - allemandes`
- Monsieur le ministre-président `M. SPEATH`,
- monsieur le maire,
-Je vous remercie de votre accueil et de vos paroles de bienvenue. Elles expriment, sur les relations entre nos deux pays, des sentiments qui me touchent profondément. Mais ils ne me surprennent pas car votre ville entretient avec la France des liens tout particuliers.
- Baden-Baden, plus que toute autre ville en République fédérale `RFA`, témoigne de l'amitié et de la solidarité franco - allemandes. Je le sais et je le vérifie. Aux origines de son histoire, votre ville était déjà un trait d'union entre nos peuples puisque la vallée de l'Oos marquait la limite entre le pays des Francs et celui des Alamans. Au siècle dernier, c'est à deux Français, Jacques et Edouard BENAZET, que Baden-Baden doit de devenir la capitale d'été de l'Europe, celle où se rassemble tout ce qui _compte sur notre continent.
- De nos jours, votre ville avec ses parcs et ses jardins, avec son Kurhaus et le théâtre que BERLIOZ inaugura, n'a rien perdu de son attrait. Mieux encore, elle illustre ce que les villes de taille humaine peuvent apporter à l'histoire politique, ainsi qu'à la vie culturelle et économique d'une nation.\
`Politique étrangère ` relations franco - allemandes`
- Ici même où, le 15 février 1962 `date`, le Chancelier ADENAUER et le Général de GAULLE ont engagé de manière décisive le destin commun de nos nations, je veux vous tenir un propos simple mais pour moi capital : l'entente et l'amitié entre la France et la République fédérale `RFA` constituent désormais une dimension essentielle de la vie de nos Etats, comme de leur contribution à la paix, à la sécurité et au développement du monde.
- Plus que jamais, nos deux pays doivent travailler ensemble afin de rendre à l'Europe, une Europe indépendante et forte, son rôle dans les affaires du monde.
- Ayant vu les habitants de Baden-Baden, ayant entendu son maire, ma conviction en est renforcée et, plus encore, ma confiance.
- Merci de votre accueil, merci de l'appui que trouve ici la grande tâche que, Français et Allemands, nous conduisons ensemble. Et, pour exprimer le sentiment qui nous anime, je ne saurais mieux faire que de citer, en pays de Bade, HOELDERLIN :
- "Einig zu sein ist gottlich und gut" (Etre uni est divin et bon)
- Vive Baden-Baden !
- Vive l'amitié franco - allemande !\

Voir tous les articles et dossiers