Publié le 25 mars 1980

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT EN L'HONNEUR DE M. DAVID DACKO, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, MARDI 25 MARS 1980

25 mars 1980 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT EN L'HONNEUR DE M. DAVID DACKO, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, MARDI 25 MARS 1980

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - CENTRAFRICAINES`
- MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE,
- JE SUIS HEUREUX DE VOUS ACCUEILLIR AUJOURD'HUI EN FRANCE POUR UNE VISITE OFFICIELLE DE TRAVAIL, ACCOMPAGNE DES MINISTRES QUI FONT PARTIE DE VOTRE DELEGATION.
- CETTE VISITE SYMBOLISE, MONSIEUR LE PRESIDENT, LA LIBERTE ET LA DIGNITE RETROUVEES DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE. ELLE ILLUSTRE AUSSI LES OBJECTIFS DE LA COOPERATION FRANCO - AFRICAINE, QUI SONT CEUX DE LA PAIX, DU CHOIX DEMOCRATIQUE DES PEUPLES ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA STABILITE.
- VOUS ETES POUR TOUS, MONSIEUR LE PRESIDENT, CELUI QUI, A L'ECOLE DE BARTHELEMY BOGANDA, VOTRE ONCLE, A EU LA CHARGE DE CONDUIRE SON PAYS VERS L'INDEPENDANCE. ENSUITE, PENDANT LES PREMIERES ANNEES DE CETTE INDEPENDANCE, C'EST VOUS QUE LE PEUPLE CENTRAFRICAIN A LIBREMENT CHOISI, A DEUX REPRISES, POUR ASSUMER LA CONDUITE DES AFFAIRES A LA TETE DE L'ETAT CENTRAFRICAIN.
- IL ETAIT NORMAL QUE NOUS REPONDIONS A L'APPEL QUE VOUS-MEME, ET CEUX DE VOS COMPATRIOTES QUI LUTTAIENT A L'INTERIEUR ET A L'EXTERIEUR, VOUS AVEZ ADRESSE A LA FRANCE LORS DU RENVERSEMENT D'UN REGIME `BOKASSA` DEVENU BRUTAL ET MEPRISANT. L'IMMENSE SOULAGEMENT EPROUVE PAR LA POPULATION CENTRAFRICAINE, ET LE RETOUR AU PRINCIPE REPUBLICAIN VOUS ONT CONDUIT A REPRENDRE VOTRE CHARGE POUR RETABLIR LA VIE DEMOCRATIQUE DU PAYS.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - CENTRAFRICAINES` L'AFRIQUE NE S'Y EST PAS TROMPEE. ELLE A PRONONCE AVEC COURAGE ET DIGNITE, LA CONDAMNATION D'UN REGIME NEFASTE POUR LE PEUPLE CENTRAFRICAIN. LE SUCCES AVEC LEQUEL VOUS AVEZ RETABLI DES RELATIONS CONFIANTES AVEC LES CHEFS_D_ETAT AFRICAINS VOISINS, SANS EXCLUSIVE IDEOLOGIQUE, DANS LE SEUL SOUCI DE LA PAIX ET DE LA STABILITE, EN PORTE AUJOURD'HUI LE MEILLEUR TEMOIGNAGE.
- VOTRE EXPERIENCE DE CHEF_D_ETAT, VOTRE CONNAISSANCE DIRECTE DES PROBLEMES CENTRAFRICAINS SONT, MONSIEUR LE PRESIDENT, DES ATOUTS POUR FAIRE_FACE A LA TACHE IMMENSE QUI SE PRESENTE A VOUS ET A VOS MINISTRES : REDRESSER LES STRUCTURES DE L'ETAT, REORGANISER L'ADMINISTRATION ET L'ARMEE, ET SURTOUT RELANCER L'ACTIVITE ECONOMIQUE, POUR FAIRE_FACE AUX BESOINS DE VOTRE PEUPLE ET DE VOTRE NOMBREUSE JEUNESSE.
- LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, SOUS VOTRE IMPULSION ET CELLE DE VOS MINISTRES, DONNE MAINTENANT UNE IMAGE DE PAIX ET DE COHESION NATIONALE, CONFIRMEE PAR LE SUCCES DE VOS VOYAGES DANS LES DIFFERENTES REGIONS.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - CENTRAFRICAINES` IL VA DE SOI, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE LA FRANCE CONTINUERA A VOUS AIDER DANS LA TACHE DIFFICILE DE REDRESSEMENT QUE VOUS CONDUISEZ.
- NOUS SAVONS QUE VOTRE PAYS EST UN DES PLUS PAUVRES DU MONDE. NOUS CONNAISSONS LES QUALITES DU PEUPLE CENTRAFRICAIN, SON SENS DE LA MESURE ET DE LA SAGESSE, SES PROFONDES RACINES PAYSANNES, SES TRADITIONS.
- JE PENSE AUX POPULATIONS DU FLEUVE ET DE LA FORET, CEUX DE LA SAVANE ET CEUX DES PLATEAUX, LES MBAKAS ET LES BANDAS, LES BAYAS ET LES MANDJIAS, LES YOKAMAS ET LES SARAS, LES AZANDES, TOUS CEUX QUI, REUNIS, FORMENT LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU_COEUR LE PLUS PROFOND DU CONTINENT.
- VOUS POUVEZ _COMPTER SUR UN APPUI EXCEPTIONNEL DE NOTRE PAYS, EN CE QUI CONCERNE NOTAMMENT LES TACHES URGENTES DE DEVELOPPEMENT. NOUS VOUS AIDERONS AUSSI A ASSURER LA CONTINUITE DE LA VIE ECONOMIQUE ET SOCIALE, POUR EPARGNER A VOTRE PAYS CES SECOUSSES PERIODIQUES QUI DESORGANISENT LE PAIEMENT DE SES FONCTIONNAIRES ET LA REGULARITE DE SON ECONOMIE.
- CET APPUI MANIFESTERA LA SOLIDARITE DE LA FRANCE.
- EN RESSERRANT LES LIENS ENTRE NOS DEUX PAYS, IL MONTRERA QUE NOTRE COOPERATION N'A PAS D'AUTRE BUT QUE D'AIDER AU PROGRES, AU DEVELOPPEMENT ET AU BIEN-ETRE DE VOTRE PEUPLE.
- JE VOUS INVITE, MESSIEURS, A LEVER VOTRE VERRE AU SUCCES DE L'ACTION DU PRESIDENT DAVID DACKO, AU BONHEUR DU PEUPLE CENTRAFRICAIN QUI A ETE FRATERNELLEMENT UNI AU NOTRE DEPUIS PLUS D'UN SIECLE, ET A L'AMITIE QUE NOUS EPROUVONS ET AFFIRMONS LES UNS POUR LES AUTRES.\

Voir tous les articles et dossiers