Publié le 26 janvier 1980

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, LORS DE LA RECEPTION OFFERTE A LA COMMUNAUTE FRANCAISE, AU COURS DE SA VISITE OFFICIELLE EN INDE, NEW DELHI, LE SAMEDI 26 JANVIER 1980

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, LORS DE LA RECEPTION OFFERTE A LA COMMUNAUTE FRANCAISE, AU COURS DE SA VISITE OFFICIELLE EN INDE, NEW DELHI, LE SAMEDI 26 JANVIER 1980

26 janvier 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, LORS DE LA RECEPTION OFFERTE A LA COMMUNAUTE FRANCAISE, AU COURS DE SA VISITE OFFICIELLE EN INDE, NEW DELHI, LE SAMEDI 26 JANVIER 1980 - PDF 333 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` MES CHERS COMPATRIOTES,
- VOUS ETES CERTAINEMENT CEUX QUI TROUVAIENT LE PLUS NATUREL LE VOYAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE EN INDE. LORSQU'ON CONNAIT CET IMMENSE PAYS, LORSQU'ON Y VIT COMME VOUS LE FAITES, ON NE PEUT QU'ETRE ETONNE DE PENSER QUE TRENTE-TROIS ANS APRES L'INDEPENDANCE, C'EST LA PREMIERE VISITE D'UN CHEF_D_ETAT FRANCAIS EN INDE.
- CETTE VISITE EST EN MEME TEMPS POUR MOI L'OCCASION DE RENDRE HOMMAGE A CELLES ET A CEUX QUI VIVENT ET QUI TRAVAILLENT DANS CE PAYS. CE SONT LES FRANCAISES ET LES FRANCAIS VIVANT EN INDE QUI DONNENT AU PEUPLE INDIEN, AUX DIRIGEANTS DE CE PAYS L'IMAGE DE CE QU'EST LE NOTRE. J'AI PU VOIR, GRACE-A MES PREMIERS CONTACTS, QUE CETTE IMAGE QUE VOUS DONNEZ EST BIEN CELLE DE LA FRANCE ACTUELLE, C'EST-A-DIRE D'UN PAYS DEMOCRATIQUE OUVERT SUR L'EXTERIEUR, QUI S'EFFORCE DE PARTICIPER A L'EFFORT _GENERAL DE PAIX ET DE PROGRES DANS LE MONDE.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` JE SOUHAITE QUE NOTRE COOPERATION AVEC L'INDE SE DEVELOPPE DANS TOUS LES DOMAINES ESSENTIELS DE LA COOPERATION. JE VEUX DIRE A LA FOIS LES DOMAINES CULTURELS, LES DOMAINES SCIENTIFIQUES, LES DOMAINES ECONOMIQUES. D'AILLEURS J'AI AMENE AVEC MOI, M. LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES `JEAN FRANCOIS-PONCET` QUI EST CHARGE DE LA COOPERATION CULTURELLE ET SCIENTIFIQUE ET M. LE MINISTRE DU COMMERCE EXTERIEUR `JEAN-FRANCOIS DENIAU` QUI EST CHARGE DE LA COOPERATION ECONOMIQUE.
- JE SOUHAITE QUE NOTRE COOPERATION SE DEVELOPPE DANS CES DIFFERENTES BRANCHES. D'ABORD, LA COOPERATION CULTURELLE AVEC L'ENSEIGNEMENT DES DIFFERENTS NIVEAUX. CERTAINES ET CERTAINS D'ENTRE VOUS TRAVAILLENT A CETTE TACHE. DANS UN PAYS QUI UTILISE DEJA TRES LARGEMENT UNE LANGUE INTERNATIONALE, LE FRANCAIS PEUT SE TROUVER MIEUX QU'AILLEURS, PLUS AISEMENT QU'AILLEURS COMME AUTRE LANGUE D'ENSEIGNEMENT. JE SOUHAITE DONC QUE SE DEVELOPPE DANS CET IMMENSE PAYS, CETTE IMMENSE POPULATION UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DE NOTRE LANGUE.
- SUR-LE-PLAN SCIENTIFIQUE, DEPUIS LA GUERRE, LES INGENIEURS, LES UNIVERSITAIRES, LES SAVANTS FRANCAIS ONT EU DE NOMBREUX CONTACTS AVEC LES SECTEURS DE POINTE DE LA VIE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE L'INDE. JE SOUHAITE BIEN ENTENDU QUE CETTE COOPERATION SE MAINTIENNE ET SE DEVELOPPE.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES ` IL Y A LA COOPERATION ECONOMIQUE, C'EST-A-DIRE LE TRAVAIL FAIT EN_COMMUN. LORSQU'ON REGARDE LES CHIFFRES DE CE QUE SONT LES RELATIONS ENTRE L'INDE ET LA FRANCE, ON NE PEUT PAS NE PAS ETRE FRAPPE, JE DIRAI NE PAS ETRE CHOQUE, PAR LEUR MODESTIE. JE NE DEVRAIS PAS LE DIRE DEVANT VOUS QUI, AU CONTRAIRE, OEUVREZ POUR QUE CES CHIFFRES SOIENT IMPORTANTS. MAIS IL EST CERTAIN QUE NOUS SOMMES TRES LOIN DE CE QUE DEVRAIENT ETRE LES RELATIONS ENTRE LE SOUS-CONTINENT INDIEN ET LA NOUVELLE ECONOMIE FRANCAISE. D'AILLEURS LES DIRIGEANTS INDIENS PARTAGENT CE SENTIMENT. UN CERTAIN NOMBRE DE DIRECTIONS VONT POUVOIR ETRE TRACEES. DES ACCORDS VONT ETRE SIGNES. JE SOUHAITE QUE NOUS PORTIONS LE NIVEAU DE NOS ECHANGES, DE NOTRE COOPERATION ECONOMIQUE A UN NIVEAU QUI SOIT PLUS EN -RAPPORT AVEC CE QU'EST L'INDE ET CE QU'EST LA FRANCE.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` IL Y A, MONSIEUR L'AMBASSADEUR EN INDE, DEUX GROUPES DE FRANCAIS. IL Y A CEUX QUI Y VIVENT DEPUIS LONGTEMPS, QUI ONT ACQUIS ET CONSERVE LA CITOYENNETE DE NOTRE PAYS. IL Y A CEUX QUI Y VIENNENT TRAVAILLER COMME FRANCAIS DE_L_ETRANGER.
- DEPUIS MON ELECTION A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, IL Y A DEJA MAINTENANT CINQ ANS ET DEMI, JE ME SUIS BEAUCOUP PREOCCUPE DU SORT, DE LA SITUATION ET AUSSI DE L'ACTION DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. PARCE QUE JE PENSE QUE DANS LES ANNEES A VENIR, LE NOMBRE DES FRANCAIS ET DES FRANCAISES QUI SERONT AMENES A VIVRE A L'EXTERIEUR DE NOTRE PAYS PENDANT UNE PARTIE DE LEUR EXISTENCE, EST APPELE A S'ACCROITRE. ON AURAIT PU CROIRE QU'APRES L'ACHEVEMENT DE LA PERIODE COLONIALE, ON ASSISTERAIT A UN CERTAIN REPLI _GENERAL DE LA POPULATION FRANCAISE A L'INTERIEUR DE NOS FRONTIERES. ON OBSERVE, AU CONTRAIRE, UN MOUVEMENT DE SENS INVERSE. IL Y A, VOUS LE SAVEZ, PLUS D'UN MILLION DE FRANCAISES ET DE FRANCAIS QUI TRAVAILLENT A_L_ETRANGER. EN-FONCTION DU DEVELOPPEMENT DE NOTRE RAYONNEMENT ECONOMIQUE, DE NOTRE RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE, INTELLECTUEL ET CULTUREL, CE NOMBRE EST CERTAINEMENT APPELE A S'ACCROITRE. IL FAUT DONC SE PREOCCUPER DE LA SITUATION DE CES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. C'EST POURQUOI, DESORMAIS, DANS LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, IL Y A UNE ATTRIBUTION QUI N'EXISTAIT PAS JUSQU'ICI, CELLE DE PRENDRE SOIN DES PROBLEMES ET DE LA SITUATION DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. UNE DIRECTION A ETE CONSACREE A CET OBJECTIF.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` SUR UN CERTAIN NOMBRE DE POINTS, NOUS NOUS SOMMES EFFORCES D'AMELIORER NOTRE LEGISLATION NATIONALE, QU'IL S'AGISSE DE LA PROTECTION SOCIALE DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER VIS-A-VIS DES RISQUES DE MALADIE OU DES RISQUES ANNEXES, QU'IL S'AGISSE DU CHOMAGE EN LEUR PERMETTANT D'ACCEDER A UN NOUVEAU MECANISME D'ASSURANCE-CHOMAGE, QU'IL S'AGISSE DE LA VIEILLESSE, JE PENSE EN-PARTICULIER AUX PERSONNES AGEES QUI FONT PARTIE DE CES FRANCAIS INSTALLES DEPUIS LONGTEMPS EN INDE ET POUR LESQUELS NOS DISPOSITIFS DE SOLIDARITE NATIONALE PEUVENT MAINTENANT JOUER. C'EST DEPUIS 1977 `ANNEE` QUE NOUS EN AVONSETENDU L'APPLICATION ET NOUS AVONS TRIPLE EN TROIS ANS LE MONTANT DES MOYENS QUE LA FRANCE APPORTE A AMELIORER LE SORT DES PERSONNES AGEES FRANCAISES VIVANT AU LOIN.
- IL Y A ENFIN LE PROBLEME DE L'ENSEIGNEMENT POUR LES ENFANTS DE NOS COMPATRIOTES AFIN QU'ILS PUISSENT CONSERVER DES CHANCES EGALES POOUR LA POURSUITE DE LEUR FORMATION ET DE LEUR CARRIERE.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` A COTE DES FRANCAIS VENUS EN INDE, IL Y A DES FRANCAIS VIVANT EN INDE ET VIVANT EN INDE DEPUIS LES SOURCES COMMUNES DE NOTRE HISTOIRE. JE PENSE EN-PARTICULIER AUX FRANCAISES ET AUX FRANCAIS DE PONDICHERY. J'AURAIS VIVEMENT SOUHAITE LEUR RENDRE VISITE. J'AVAIS DEMANDE QU'ON ESSAIE D'ORGANISER MON VOYAGE DE TELLE MANIERE QUE JE PUISSE ME RENDRE A PONDICHERY POUR LES RENCONTRER, PUISQU'ILS FONT PARTIE DE NOS COMPATRIOTES LES PLUS CHERS. IL SE TROUVE QUE LES CONDITIONS D'ACCES QUE CERTAINES ET CERTAINS D'ENTRE VOUS CONNAISSENT, LES DELAIS QUE CEUX-CI AJOUTERAIENT A LA DUREE DE MON VOYAGE NE M'ONT PAS PERMIS DE M'Y RENDRE. JE REMERCIE LEURS REPRESENTANTS QUI SONT VENUS ICI AUJOURD'HUI.
- J'AI DEMANDE AU SECRETAIRE_D_ETAT, M. DOMINATI, AU SENATEUR DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER, M. D'ORNANO QUI EST VICE-PRESIDENT DU CONSEIL SUPERIEUR DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER, DE SE RENDRE A PONDICHERY POUR UNE LONGUE VISITE A NOS COMPATRIOTES. JE LEUR AI DEMANDE DE RESTER AU MOINS DEUX JOURS, DE FACON A POUVOIR VOIR LE PLUS GRAND NOMBRE, A POUVOIR SE RENSEIGNER SUR LEURS PROBLEMES ET A POUVOIR NOUS APPORTER A LA FOIS LEURS PREOCCUPATIONS ET L'EXPRESSION DE LEUR SOLIDARITE DE FRANCAIS. CERTAINS DE LEURS PROBLEMES SONT EN EFFET DIFFICILES. JE PENSE A DES QUESTIONS QUE VOUS DEVEZ SUIVRE, MONSIEUR L'AMBASSADEUR `ANDRE ROSS`, QUI SONT LES QUESTIONS DE RETRAITES ET DE PENSIONS, DONT L'ELOIGNEMENT NATURELLEMENT COMPLIQUE LA GESTION. CE SONT LES PROBLEMES D'AIDE SOCIALE POUR LES PLUS DEMUNIS D'ENTRE EUX. CE SONT LES PROBLEMES DE FORMATION POUR LES PLUS JEUNES QUI ENTENDENT CONSERVER A LA FOIS NOTRE CULTURE ET NOS MOYENS D'EDUCATION. JE SOUHAITE QUE SUR CES DIFFERENTS POINTS, VOUS NOUS RAPPORTIEZ MONSIEUR LE MINISTRE ET MONSIEUR LE SENATEUR, DES REFLEXIONS ET DES PROPOSITIONS.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` JE SOUHAITAIS DONC FAIRE AVEC VOUS CE TOUR D'HORIZON DE NOS RELATIONS AVEC L'INDE ET DES PROBLEMES DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER VIVANT EN INDE. MAIS AYANT PARLE DE VOS PROBLEMES, JE VOUS DIRAI CE QUE J'ATTENDS DE VOUS. IL NE FAUT PAS CROIRE EN EFFET QUE LES RAPPORTS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF_DE_L_ETAT FRANCAIS ET DE SES COMPATRIOTES, C'EST UNIQUEMENT DE REPONDRE A UNE ATTENTE OU A DES BESOINS. C'EST EN MEME TEMPS DE DEMANDER UN CERTAIN NOMBRE DE CHOSES AUX FRANCAISES ET AUX FRANCAIS. IL EST TRES IMPORTANT QUE LA FRANCE SOIT LARGEMENT PRESENTE ET REPRESENTEE EN INDE. VOUS SAVEZ QUE NOMBREUX SONT NOS COMPATRIOTES QUI VIENNENT ICI EN TOURISTES. LEUR NOMBRE EST UN SUJET D'ETONNEMENT POUR NOS INTERLOCUTEURS INDIENS. MAIS JE SOUHAITERAIS QUE LA CONNAISSANCE DES FRANCAIS NE S'ARRETE PAS AUX IMPRESSIONS QU'ON PEUT RECUEILLIR EN QUELQUES JOURS OU QUELQUES SEMAINES DE TOURISME. IL S'AGIT D'UN IMMENSE PAYS DANS LEQUEL S'EST ACCUMULE UN SAVOIR CULTUREL ET PHILOSOPHIQUE CONSIDERABLE, UNE EXPERIENCE HUMAINE SANS DOUTE UNIQUE DANS LE MONDE. VOUS QUI RESIDEZ ICI SAVEZ PARFAITEMENT QU'IL FAUT UNE LONGUE CONNAISSANCE, UN LONG APPRENTISSAGE POUR DECOUVRIR L'INDE TELLE QU'ELLE EST.
- DANS CETTE INDE OU SE FORMERA, A N'EN PAS DOUTER, UNE PARTIE DU DESTIN DU MONDE DANS LES SIECLES A VENIR, IL EST TRES IMPORTANT QUE LA FRANCE SOIT PRESENTE ET QU'ELLE AIT UN DIALOGUE TRES ACTIF AVEC LES ELITES INDIENNES ET AVEC LA POPULATION IMMENSE DE CE PAYS. C'EST POURQUOI JE SOUHAITE QUE LES FRANCAIS SOIENT NOMBREUX A VIVRE, A TRAVAILLER EN INDE ET A Y REPRESENTER LA FRANCE D'AUJOURD'HUI.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - INDIENNES` CERTAINS ONT QUALIFIE CE VOYAGE D'HISTORIQUE. IL NE FAUT PAS PRENDRE LE MOT HISTORIQUE DANS SON SENS EMPHATIQUE, IL FAUT LE PRENDRE DANS SON SENS DESCRIPTIF, C'EST-A-DIRE QUELQUE CHOSE QUI VISE A AMELIORER L'HISTOIRE. CE VOYAGE HISTORIQUE, C'EST-A-DIRE LA PREMIERE RENCONTRE ENTRE LES PLUS HAUTES AUTORITES FRANCAISES ET LA REALITE INDIENNE, JE SOUHAITE QU'IL SOIT L'AMORCE D'UNE_PART DU DEVELOPPEMENT EN PROFONDEUR DES RELATIONS ENTRE L'INDE ET LA FRANCE ET EN MEME TEMPS UN ENCOURAGEMENT APPORTE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A TOUTES CELLES ET TOUS CEUX QUI SONT DEJA AU TRAVAIL DANS CE PAYS POUR Y PORTER TEMOIGNAGE DE L'INTERET, DE L'AMITIE ET DE LA COOPERATION QUE LA FRANCE VEUT APPORTER A L'INDE.\

Voir tous les articles et dossiers