Publié le 16 novembre 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU COURS DE SON VOYAGE DANS LA REGION MIDI-PYRENEES SUR LA RECONVERSION DU BASSIN MINIER DE DECAZEVILLE ET LA VIE POLITIQUE, VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE, LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU COURS DE SON VOYAGE DANS LA REGION MIDI-PYRENEES SUR LA RECONVERSION DU BASSIN MINIER DE DECAZEVILLE ET LA VIE POLITIQUE, VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE, LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 1979

16 novembre 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU COURS DE SON VOYAGE DANS LA REGION MIDI-PYRENEES SUR LA RECONVERSION DU BASSIN MINIER DE DECAZEVILLE ET LA VIE POLITIQUE, VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE, LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 1979 - PDF 335 Ko
MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE,
- MESSIEURS LES MINISTRES,
- MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_GENERAL,
- MESDAMES ET MESSIEURS LES CONSEILLERS_MUNICIPAUX DE VILLEFRANCHE,
- HABITANTS DE VILLEFRANCHE ET D'ALENTOUR,
- APRES RODEZ, ET AVANT TOULOUSE, JE SUIS HEUREUX DE FAIRE ETAPE A VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE.
- D'ABORD POUR SALUER VOTRE CITE, RICHE D'HISTOIRE, UNE VILLE LIBRE, FIERE DE SON AUTONOMIE ANCIENNEMENT CONQUISE. DES LE XIVEME SIECLE, CHARLES V LUI CONFERAIT "LES PLUS BEAUX PRIVILEGES DE LA GUYENNE" ET JE N'OUBLIE PAS QU'ELLE FUT LE SIEGE DE LA SENECHAUSSEE ROUERGUE - QUERCY.
- C'EST DIRE QUE LE PASSE QUI IMPREGNE LE PAYSAGE ET RESPLENDIT DANS SES PIERRES, LUI DONNE LE SENS DE LA DUREE ET CELUI DE LA MESURE. LA GEOGRAPHIE LUI ACCORDE, EN SURPLUS, LE SENS INNE DES ECHANGES, CELUI DES IDEES COMME CELUI DES HOMMES, AU CONFLUENT DU MASSIF CENTRAL, DE LA GASCOGNE ET DU LANGUEDOC.
- VILLEFRANCHE EST UNE COMMUNAUTE VIVANTE, CONSCIENTE DES ATOUTS QUE LUI DONNE SON PATRIMOINE, QU'IL SOIT CULTUREL OU TOURISTIQUE. SON NEGOCE EST ACTIF, VOUS AVEZ RAPPELE QUE SON INDUSTRIE EST VIVACE. VOTRE VILLE EST UN BON EXEMPLE DE DEVELOPPEMENT EQUILIBRE, CELUI QUI PERMET A LA VOLONTE DES HABITANTS ET DES RESPONSABLES D'UTILISER AU MIEUX LES POSSIBILITES LOCALES.\
CE PREMIER CONSTAT ENCOURAGEANT NE REND QUE PLUS NECESSAIRE L'ATTENTION QUE NOUS DEVONS PORTER AU BASSIN VOISIN DE DECAZEVILLE, DONT VOUS AVEZ LEGITIMEMENT RAPPELE, MONSIEUR LE DEPUTE `ROBERT FABRE`, LES INQUIETUDES ET LES ESPERANCES. COMME D'AILLEURS, TOUT A L'HEURE, AU DEJEUNER DE RODEZ, MONSIEUR LE MAIRE DE DECAZEVILLE LUI-MEME M'EXPRIMAIT SES INQUIETUDES ET SES ESPERANCES. JE VOUDRAIS REPONDRE AUX UNES ET AUX AUTRES.
- AU-SEIN DU GRAND SUD-OUEST DONT LA TRADITION INDUSTRIELLE EST GENERALEMENT RECENTE, LE BASSIN DE DECAZEVILLE - AUBIN CONSTITUE, EN EFFET, UN CAS PARTICULIER QUI DOIT ETRE TRAITE EN TANT QUE TEL.
- UNE OPERATION DE CONVERSION INDUSTRIELLE A ETE ENGAGEE IL Y A DEJA PLUSIEURS ANNEES. SOUTENUE PAR UN _CONCOURS FINANCIER IMPORTANT ET PROLONGE DE L'ETAT - UN _CONCOURS EXCEPTIONNEL COMME PEU DE LOCALITES EN ONT BENEFICIE - ELLE A PERMIS DE DIVERSIFIER LES ACTIVITES DU BASSIN ET DE MAINTENIR UN NIVEAU D'EMPLOI SUBSTANTIEL. MAIS CES PREMIERS RESULTATS RESTENT INSUFFISANTS CAR CERTAINES ENTREPRISES N'ATTEIGNENT PAS LE NIVEAU D'EQUILIBRE ET DE PRODUCTIVITE NECESSAIRES.\
LES TRAVAILLEURS DE DECAZEVILLE ET LES ELUS DE L'ARRONDISSEMENT DE VILLEFRANCHE SONT INQUIETS SUR L'AVENIR DU BASSIN. JE VOUDRAIS LEUR DIRE CECI :
- PREMIEREMENT, L'AVENIR DU BASSIN DE DECAZEVILLE - AUBIN DOIT ETRE ASSURE. L'ETAT METTRA TOUT EN_OEUVRE POUR Y PARVENIR. IL NE VOUS ABANDONNERA PAS, APRES VOUS AVOIR BEAUCOUP AIDE.
- DEUXIEMEMENT, LA CONSOLIDATION DES EFFORTS DEJA ENTREPRIS PASSE PAR LA CREATION D'EMPLOIS NOUVEAUX DANS DES SECTEURS D'AVENIR. C'EST LE SENS DES REFLEXIONS QUE NOUS AVONS ECHANGEES TOUT A L'HEURE AVEC LES ELUS DU BASSIN.
- L'ETAT AIDERA EN 1980 LA CREATION D'UNE ENTREPRISE DE MICRO-MECANIQUE ET TROIS AUTRES PROJETS INDUSTRIELS QUI APPORTERONT DE NOUVEAUX EMPLOIS.
- LE MINISTRE DU COMMERCE ET DE L'ARTISANAT `MAURICE CHARRETIER` FINANCERA EN 1980 LA CREATION DE SIX ATELIERS RELAIS POUR DEVELOPPER LA PRODUCTION LOCALE A DECAZEVILLE.
- JE DEMANDE AU SECRETAIRE_D_ETAT A L'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE `MICHEL DEBATISSE`, NOUVELLEMENT PROMU, D'ETUDIER PERSONNELLEMENT LES POSSIBILITES DE VALORISER INDUSTRIELLEMENT LES RESSOURCES AGRICOLES DE L'ARRONDISSEMENT.
- ENFIN ET SURTOUT LE BENEFICE DU FONDS SPECIAL D'ADAPTATION INDUSTRIELLE SERA ETENDU A-PARTIR D'AUJOURD'HUI AU BASSIN DE DECAZEVILLE - AUBIN, AINSI QU'AUX AUTRES BASSINS MINIERS DU GRAND SUD-OUEST. C'EST UNE MESURE IMPORTANTE QUI, APPLIQUEE JUSQU'ICI EN LORRAINE, DANS LE NORD ET DANS L'ESTUAIRE DE LA LOIRE, A MONTRE SON EFFICACITE.\
TROISIEMEMENT, LA DELEGATION A L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, REPRESENTEE ICI PAR M. CHADEAU, PREPARERA AVEC VOUS POUR LE 1ER JANVIER PROCHAIN `1980 ` DATE` UN PROGRAMME DE MESURES D'ACCOMPAGNEMENT NECESSAIRES POUR L'IMPLANTATION DE NOUVELLES ENTREPRISES.
- CE PROGRAMME PORTERA NOTAMMENT SUR LES LIAISONS ROUTIERES ET L'AMENAGEMENT DE ZONES INDUSTRIELLES ET D'USINES RELAIS.
- QUATRIEMEMENT, POUR COORDONNER L'ENSEMBLE DE CES ACTIONS, J'AI DEMANDE AU PREMIER MINISTRE `RAYMOND BARRE` DE DESIGNER UN COMMISSAIRE A L'AMENAGEMENT DU BASSIN DE DECAZEVILLE - AUBIN. UNE PERSONNALITE DE HAUT NIVEAU SERA DESIGNEE DANS LES PROCHAINES SEMAINES ET POURRA DONC SE CONSACRER ENTIEREMENT A LA _RECHERCHE DE LA SOLUTION DE CE PROBLEME.
- IL FAUT, APRES TOUT CELA, EXCLURE LE DECOURAGEMENT DE VOTRE ACTION ET DE VOTRE ESPRIT : DANS LA VASTE MOBILISATION DES ENERGIES QU'IMPLIQUE LE PLAN DE DIX ANS DU GRAND SUD-OUEST, LA ZONE DE DECAZEVILLE A TOUTE SA PLACE, D'AUTANT PLUS QUE CHACUN CONNAIT ET RECONNAIT SA VALEUR SYMBOLIQUE.\
MON PASSAGE A VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE SUSCITE, D'APRES CE QUE NOUS POUVONS OBSERVER, L'INTERET DES JOURNALISTES POLITIQUES. J'Y RENCONTRE EN EFFET LE DEPUTE-MAIRE, M. ROBERT FABRE.
- JE VOUS RENCONTRE, MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE, DANS VOTRE VILLE, PARMI LES VOTRES, SANS LESQUELS VOUS NE SERIEZ PAS VOUS-MEME. ICI, VOUS ME L'AVEZ DIT TOUT A L'HEURE, L'INDEPENDANCE D'ESPRIT N'EXCLUT HEUREUSEMENT PAS L'ESPRIT DE DIALOGUE. ICI, L'EXPRESSION LIBRE DES IDEES N'EMPECHE PAS UNE CONTRIBUTION POSITIVE QUI DEBOUCHE SUR L'INTERET GENERAL.
- PARCE QUE TOUT CECI FAIT PARTIE DE VOTRE CONCEPTION DE L'HOMME PUBLIC, VOUS AVEZ ACCEPTE QUE VOUS SOIT CONFIEE UNE DELICATE MISSION SUR L'EMPLOI. JE VOUS EN SAIS GRE. LE PAYS VOUS EN SAIT GRE. D'ABORD, CERTES, PARCE QUE VOTRE REFLEXION FAIT AVANCER LA SOLUTION D'UN PROBLEME EXTRAORDINAIREMENT DIFFICILE ET CEPENDANT PRIORITAIRE ET SENSIBLE, DANS LES CIRCONSTANCES ECONOMIQUES QUE NOUS CONNAISSONS.\
TOUS CEUX QUI ONT LU LE RAPPORT DE ROBERT FABRE REMARQUERONT LA RESSEMBLANCE ENTRE LES PROPOSITIONS QU'IL A FORMULEES EN AVRIL `1979 ` DATE` DERNIER ET LES GRANDS SUJETS QUI SONT AUJOURD'HUI, C'EST-A-DIRE QUELQUES MOIS PLUS TARD, EXAMINES NON SEULEMENT PAR LE GOUVERNEMENT MAIS AUSSI PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX, SYNDICALISTES ET PATRONS : PLUS GRANDE OUVERTURE DE L'ECOLE AUX PREOCCUPATIONS DE LA VIE PROFESSIONNELLE, AMELIORATION DE LA GESTION DU MARCHE DE L'EMPLOI PAR LA REFORME DE L'AGENCE NATIONALE POUR L'EMPLOI `ANPE`, REPARTITION DIFFERENTE DU TEMPS DE TRAVAIL, ENCOURAGEMENT AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, _RECHERCHE D'UN DEVELOPPEMENT REGIONAL HARMONIEUX.
- M. ROBERT FABRE A OUVERT DES PISTES, AVEC COMPETENCE ET HONNETETE : ELLES VALAIENT LA PEINE D'ETRE EXPLOREES ET SUIVIES. ELLES LE SONT EN CE MOMENT ET PAS SEULEMENT PAR LE GOUVERNEMENT, MAIS AUSSI PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX.
- MAIS LA SIGNIFICATION DE VOTRE MISSION, MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE, ET L'OPINION PUBLIQUE NE S'Y EST PAS TROMPEE, DEBORDE LE CONTENU DE VOS PROPOSITIONS, ET DEBORDE MEME LE PROBLEME FONDAMENTAL DE L'EMPLOI.
- ELLE REJOINT UNE IDEE NEUVE, UNE IDEE ESSENTIELLE DANS LA VIE DEMOCRATIQUE FRANCAISE, UNE IDEE DONT JE NE ME LASSERAI PAS DE PROCLAMER LA VERITE : C'EST QU'UN HOMME DE L'OPPOSITION, SANS RIEN RENIER DE SES CONVICTIONS, PEUT PARTICIPER A L'ELABORATION DES GRANDES DECISIONS PUBLIQUES DES LORS QU'IL CONDUIT SA REFLEXION SANS PREJUGE, AVEC LE DESIR SINCERE D'APPORTER DES SOLUTIONS CONCRETES AUX ASPIRATIONS DES FRANCAIS.
- SUR-CE-PLAN, VOTRE APPORT EST IMPORTANT. LE DEBAT POLITIQUE S'ACCOMPAGNE, EN FRANCE COMME AILLEURS, DE SON LOT HABITUEL D'EXCES ET DE PASSIONS. MAIS IL GAGNE AU CONTRAIRE EN CLARTE ET MEME EN VIVACITE, GRACE-A DES CONTRIBUTIONS TELLES QUE LA VOTRE.\
VOUS L'AVEZ RAPPELE, MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE `ROBERT FABRE`, NOTRE PAYS EST CONFRONTE A DE RUDES ASSAUTS, ISSUS DE CHANGEMENTS PROFONDS QUI NOUS TOUCHENT COMME ILS TOUCHENT LE RESTE DU MONDE ET QUI MENACENT A LA FOIS LE TISSU ECONOMIQUE, LE TISSU SOCIAL, LE TISSU MORAL, FRAPPANT AUSSI BIEN LES HABITUDES QUE LES PENSEES. IL NOUS FAUT, TOUS ENSEMBLE, EVITER LES DECHIRURES DU TISSU ECONOMIQUE, DU TISSU SOCIAL, DU TISSU POLITIQUE DE LA FRANCE.
- C'EST UNE DE MES TACHES, EN TANT QUE GARANT DE L'UNITE NATIONALE, DE FAIRE EN SORTE QUE LE MOINS DE COMPETENCE POSSIBLE, LE MOINS DE BONNE VOLONTE POSSIBLE, RESTENT A L'ECART DES CIRCUITS DE LA DECISION PUBLIQUE. CELA, DE PART ET D'AUTRE, EXIGE DES EFFORTS.
- D'UN COTE, LA GENEROSITE ET LE REALISME. CES DEUX QUALITES, MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE, QUI NE SONT PAS COMPLEMENTAIRES, VOUS LES AVEZ ACQUISES DANS VOTRE ENGAGEMENT POLITIQUE ET L'EXERCICE DE VOS DIVERS MANDATS PUBLICS. JE SOUHAITE QU'ELLES SOIENT DEMAIN CELLES DE TOUTE UNE GENERATION D'HOMMES DE PROGRES.
- DE L'AUTRE COTE, LE RESPECT DE L'OPPOSANT ET L'AUTHENTIQUE VOLONTE DE REFORME ET DE PROGRES SOCIAL. CE RESPECT ET CETTE VOLONTE, JE FAIS TOUT, CHACUN LE SAIT, ET JE CONTINUERAI DE TOUT FAIRE POUR QU'ILS DOMINENT LA CONDUITE DES AFFAIRES DE LA FRANCE.
- VIVE VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE !
- VIVE LA REPUBLIQUE !
- VIVE LA FRANCE !\

Voir tous les articles et dossiers