Publié le 16 novembre 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE DE RODEZ, AU COURS DE SON VOYAGE DANS LA REGION MIDI-PYRENEES, LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE DE RODEZ, AU COURS DE SON VOYAGE DANS LA REGION MIDI-PYRENEES, LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 1979

16 novembre 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE DE RODEZ, AU COURS DE SON VOYAGE DANS LA REGION MIDI-PYRENEES, LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 1979 - PDF 394 Ko
MONSIEUR LE MAIRE, ET PERMETTEZ-MOI DE DIRE MON CHER MAIRE,
- MESSIEURS LES MINISTRES,
- MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES,
- MESDAMES ET MESSIEURS LES CONSEILLERS ET CONSEILLERES_MUNICIPALES,
- MES CHERES RUTHENOISES, MES CHEFS RUTHENOIS,
- JE VOUS REMERCIE, MONSIEUR LE MAIRE, POUR LA BIENVEILLANCE DE VOS PROPOS ET POUR LA CHALEUR DE L'ACCUEIL QUE RESERVE RODEZ AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. C'EST, A-TITRE PUBLIC OU A-TITRE PRIVE, MA CINQUIEME OU SIXIEME VISITE. MAIS C'EST LA PREMIERE FOIS QUE J'AI LE TRES GRAND HONNEUR DE VENIR COMME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DANS VOTRE VILLE DEUX FOIS MILLENAIRE.
- J'AI ETE ACCOMPAGNE DE PLUSIEURS MEMBRES DU GOUVERNEMENT, JE VOUS LES PRESENTE :
- - M. LE MINISTRE DE L'INTERIEUR `CHRISTIAN BONNET`
- - M. LE MINISTRE DE L'AGRICULTURE `PIERRE MEHAIGNERIE`, - LE NOUVEAU SECRETAIRE_D_ETAT A L'AGRICULTURE `MICHEL DEBATISSE`,
- - LE SECRETAIRE_D_ETAT A LA PETITE ET MOYENNE INDUSTRIE `JEAN-PIERRE PROUTEAU`,
- - ET LE DELEGUE A L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE `ANDRE CHADEAU`.
- EN VOYANT CES PERSONNALITES QUI M'ACCOMPAGNENT, VOUS COMPRENEZ TOUT DE SUITE QUELLES SONT MES PREOCCUPATIONS AU-COURS DE CETTE VISITE OFFICIELLE DANS VOTRE REGION ET EN MEME TEMPS QUEL EST LE DIALOGUE QUE CES PERSONNALITES SOUHAITENT NOUER AVEC VOUS.\
JE VOUS REMERCIAIS TOUT A L'HEURE, MONSIEUR LE MAIRE, DE VOTRE ACCUEIL. UN ACCUEIL QUI EST DIGNE D'UNE TRADITION D'HOSPITALITE DONT FRANCOIS IER, POURTANT PARAIT-IL EXIGEANT EN LA MATIERE, AVAIT ETE ETONNE ET SURPRIS IL Y A QUATRE SIECLES. DEPUIS LORS, RODEZ A CHANGE. ELLE A CONNU DES EPOQUES DE SPLENDEUR, ELLE A CONNU NOTAMMENT PENDANT LA DERNIERE GUERRE DES HEURES SOMBRES, MAIS ELLE A TOUJOURS CONSERVE SON IDENTITE. ET SON IDENTITE, C'EST QUE RODEZ EST UNE VILLE A TROIS DIMENSIONS. ELLE EST A LA FOIS CHEF-LIEU DE L'AVEYRON, COMMUNE-CENTRE DU GRAND RODEZ ET VILLE MOYENNE DE FRANCE.
- RODEZ, CHEF-LIEU DE L'AVEYRON. EN VERITE, IL FAUDRAIT DIRE RODEZ CAPITALE DU ROUERGUE. TOULOUSE, MONTPELLIER, LIMOGES, CLERMONT-FERRAND, SONT A QUELQUES 200 `DISTANCE` KILOMETRES DE VOTRE VILLE ET LEUR ACCES PAR LE FER, PAR LA ROUTE ET MEME AUJOURD'HUI PAR LES AIRS, N'EST PAS TOUJOURS FACILE.
- LOIN DE CES METROPOLES RODEZ REMPLIT LES FONCTIONS ADMINISTRATIVES ET COMMERCIALES D'UNE VERITABLE CAPITALE PROVINCIALE, CENTRE D'UN VASTE DEPARTEMENT RURAL FORME D'UNE MARQUETERIE DE PAYS CONTRASTES. UN RUTHENOIS SUR CINQ TRAVAILLE DANS LE COMMERCE, UN SUR TROIS DANS LE SUPPORT TECHNIQUE ET COMMERCIAL DE L'AGRICULTURE ET UN SUR DEUX DANS LES SERVICES ADMINISTRATIFS ET PRIVES. VOUS AVEZ EVOQUE EGALEMENT, MONSIEUR LE MAIRE, LA FONCTION INDUSTRIELLE DE RODEZ. LE CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS, L'ECOLE D'AGRICULTURE DE LAROQUE, LE COMPLEXE D'ABATTAGE, LA MAISON DES JEUNES ET DE LA CULTURE SONT AUTANT D'EXEMPLES D'EQUIPEMENTS DONT LE RAYONNEMENT S'ETEND A TOUT LE ROUERGUE.
- C'EST POUR CONSOLIDER CE ROLE IMPORTANT DE CAPITALE PROVINCIALE QUE L'ETAT POURSUIVRA LA POLITIQUE D'AMELIORATION DES LIAISONS ROUTIERES DE L'AVEYRON. J'ANNONCERAI, DEMAIN MATIN, A MAZAMET, QUE LE PLAN DU GRAND SUD-OUEST COMPORTERA L'AMENAGEMENT DE LA NATIONALE 88 `RN_88 ` ROUTE` ENTRE RODEZ - ALBI ET TOULOUSE, COMME IL COMPORTERA, BIEN ENTENDU, LA POURSUITE DES TRAVAUX ENGAGES SUR LA NATIONALE 9 `RN_9` DANS-LE-CADRE DU PLAN D'AMENAGEMENT DU MASSIF CENTRAL, A L'IMPORTANCE DUQUEL J'ATTACHE, VOUS LE SAVEZ, UNE ATTENTION PERSONNELLE.\
VOTRE VILLE EST AUSSI LA COMMUNE-CENTRE DU DISTRICT DU GRAND RODEZ DONT VOUS ETES, MONSIEUR LE MAIRE, LE PRESIDENT, ET DONT JE VOUS REMERCIE D'AVOIR RASSEMBLE AU PREMIER RANG DEVANT MOI, LES MAIRES DES DIVERSES COMMUNES.
- IL EXISTE DANS LE MONDE ADMINISTRATIF FRANCAIS UNE LEGENDE TENACE. SELON CETTE LEGENDE LES PARTICULARISMES LOCAUX RENDRAIENT ILLUSOIRE, RENDRAIENT IMPOSSIBLE LA COOPERATION DES COMMUNES, LA OU ELLE EST LE PLUS NECESSAIRE, C'EST-A-DIRE DANS LES AGGLOMERATIONS URBAINES. A CETTE THESE ABSTRAITE, LE GRAND RODEZ APPORTE UN ECLATANT DEMENTI. LES SEPT COMMUNES SUBURBAINES DE L'AGGLOMERATION RUTHENOISE SONT UNIES A LA VILLE-CENTRE, NON COMME DES SATELLITES, MAIS COMME LES SEPT PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE, CHACUNE RESTE AUTONOME ET TOUTES SONT ANIMEES DU MEME MOUVEMENT. EN DIX ANS, LE DISTRICT A CONCU ET REALISE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT REMARQUABLE PAR SA COHERENCE ET PAR SES RESULTATS. 3500 `NOMBRE` EMPLOIS CREES DANS 4 ZONES INDUSTRIELLES. 1100 LOGEMENTS BATIS DANS DEUX ZONES D'HABITATION. DES EQUIPEMENTS CULTURELS, SPORTIFS ET EDUCATIFS CONSTRUITS POUR LES 15000 ENFANTS ET ADOLESCENTS QUI SONT LA LEGITIME FIERTE DE RODEZ. POUR AIDER RODEZ A ACCUEILLIR CETTE JEUNE GENERATION, L'ETAT CONSACRERA EN 1980 `ANNEE` 2300000 FRANCS `SOMME` A LA RENOVATION DU COLLEGE FABRE.
- LE GRAND RODEZ A CONNU DEPUIS 20 ANS UNE EXPANSION DEMOGRAPHIQUE QUI N'A D'EQUIVALENT QUE DANS LA BANLIEUE PARISIENNE. EN DEUX DECENNIES, LA POPULATION A PRESQUE DOUBLE ET, IL FAUT Y INSISTER, CETTE EXPANSION NE S'EST PAS FAITE AU DETRIMENT DU RESTE DU DEPARTEMENT. ELLE S'EXPLIQUE POUR UN TIERS PAR LA NATALITE, HEUREUSEMENT RESTEE FORTE DANS CETTE REGION VIVANTE ET TRADITIONNELLE, ET POUR UN AUTRE TIERS, PAR L'APPORT DE POPULATION EXTERIEURE AU DEPARTEMENT ET MEME A LA REGION.
- EN-PARTICULIER, LE GRAND RODEZ EST RICHE D'UNE COMMUNAUTE RAPATRIEE D'AFRIQUE DU NORD. JE TIENS A LEUR APPORTER ICI UN SALUT FRATERNEL EN UNE PERIODE D'ANNIVERSAIRE QUI EVOQUE POUR BEAUCOUP DES SOUVENIRS DOULOUREUX.\
A RODEZ, IL FAUT ENFIN RENDRE L'HOMMAGE DU A L'UNE DES PREMIERES VILLES MOYENNES DE FRANCE, A LA PREMIERE VILLE MOYENNE DE FRANCE. IL Y A EN EFFET SIX ANS, SUR VOTRE INITIATIVE, RODEZ A ETE LA PREMIERE COMMUNE A PASSER AVEC L'ETAT UN CONTRAT DE VILLE MOYENNE. LES SCEPTIQUES N'Y ONT PAS CRU ET CE CONTRAT VOUS A PERMIS, MESSIEURS LES MAIRES, DE MENER UNE POLITIQUE EFFICACE DE RECONQUETE DU CENTRE VILLE. LA CREATION D'UN RESEAU DE RUES PIETIONNES, L'AMENAGEMENT DE LA PLACE D'ARMES ET DE LA PLACE FOCH, LA RESTAURATION DU QUARTIER DES EMBERGUES, CONSTITUENT DES OPERATIONS D'URBANISME QUI PEUVENT ETRE CITEES EN EXEMPLE DANS TOUTE LA FRANCE.
- CETTE POLITIQUE D'EQUIPEMENT S'EST ACCOMPAGNEE D'UNE GESTION FINANCIERE RIGOUREUSE. LA CHARGE FISCALE EST INFERIEURE AUX MOYENNES REGIONALES AUSSI BIEN QUE NATIONALES ET LE NIVEAU D'ENDETTEMENT RESTE RAISONNABLE.
- LES RUTHENOIS, M'AVEZ-VOUS DIT, MON CHER MAIRE, S'INTERROGENT SUR L'AVENIR DES VILLES MOYENNES ET S'INTERROGENT DONC SUR L'AVENIR DE RODEZ. JE L'AI DIT IL Y A UN MOIS A AGEN, A PAU ET A LIBOURNE. JE L'AI DIT HIER A SAINT-GIRONS ET A FOIX. JE LE REDIRAI DEMAIN A MAZAMET. LES VILLES MOYENNES SONT LA GRANDE CHANCE DE LA FRANCE, A LA _RECHERCHE D'UN NOUVEAU MODELE DE CROISSANCE ET DE MEILLEURES CONDITIONS_DE_VIE. LES VILLES MOYENNES OU CHACUN SE CONNAIT, OU CHACUN PEUT EXERCER DES RESPONSABILITES A LA DIMENSION DE SON VOISINAGE OU DE SON EXPERIENCE REPRESENTENT LE MEILLEUR CADRE_DE_VIE POSSIBLE POUR LES FRANCAISES ET POUR LES FRANCAIS. LES VILLES MOYENNES SONT L'ARMATURE DU GRAND SUD-OUEST ET LE PLAN DE DIX ANS S'APPUIERA SUR ELLES.\
ECOUTANT CE MATIN LES NOUVELLES A LA RADIO, J'AI ENTENDU CITER DES INFORMATIONS PUBLIEES PAR VOTRE MINISTERE, MONSIEUR LE MINISTRE DE L'INTERIEUR `CHRISTIAN BONNET`, PORTANT SUR DES PROBLEMES AUXQUELS LES FRANCAIS SONT SENSIBLES, QUI SONT LES PROBLEMES DE LA SECURITE ET DE LA CRIMINALITE. IL ETAIT INTERESSANT DE VOIR QUE C'EST DANS LES VILLES MOYENNES, COMME DANS LES DEPARTEMENTS RURAUX QUE LE TAUX DE SECURITE EST LE PLUS ELEVE EN FRANCE ET QUE LE TAUX DE CRIMINALITE EST LE PLUS BAS. CECI VEUT DIRE QUE L'EQUILIBRE DE LA SOCIETE, QUE LA QUALITE DES RELATIONS HUMAINES PEUVENT ETRE D'AUTANT MIEUX PRESERVES DANS DES VILLES MOYENNES, D'AUTANT MIEUX PRESERVES DANS CES REGIONS RURALES DONT NOUS AVONS LE DEVOIR D'ASSURER LA VITALITE.
- LES PROCHAINES ANNEES DOIVENT VOUS PERMETTRE DE POURSUIVRE L'AMENAGEMENT URBAIN ENGAGE DANS LE CONTRAT DE VILLES MOYENNES. CELA SUPPOSE NOTAMMENT LA LIBERATION DES TERRAINS MILITAIRES PROCHES DU CENTRE VILLE. J'AI DEMANDE AU MINISTRE DE L'ENVIRONNEMENT ET DU CADRE_DE_VIE DE VOUS AIDER A TROUVER UN ACCORD AVEC L'ADMINISTRATION DE LA DEFENSE ET JE SUIVRAI PERSONNELLEMENT LE _COURS DE CES CONVERSATIONS.
- EN 1980 `ANNEE`, L'EFFORT D'EQUIPEMENT DE L'ETAT PORTERA NOTAMMENT SUR L'HOPITAL. LE MINISTERE DE LA SANTE APPORTERA UNE CONTRIBUTION DE 670000 FRANCS `SOMME` POUR LA MODERNISATION DU NOUVEAU PLATEAU TECHNIQUE DANS LA MESURE OU CETTE MODERNISATION PERMETTRA UNE REDUCTION DE CERTAINS COUTS DE FONCTIONNEMENT.\
MONSIEUR LE MAIRE, J'AI DIT QUE RODEZ ETAIT FIERE DE SES 15000 `NOMBRE` JEUNES. ET EN VOUS ECOUTANT PARLER DE VOTRE VILLE JE ME DISAIS, LA JEUNESSE DE RODEZ, C'EST 15000 ADOLESCENTS, PLUS ROLAND BOSCARY-MONSSERVIN.
- LORS DE MA PREMIERE VISITE EN AVEYRON, VOUS ETIEZ MAIRE D'ONET-LE-CHATEAU. VOUS M'AVIEZ INVITE A PRESIDER AU LANCEMENT DES TRAVAUX DE LA CITE DES QUATRE-SAISONS. DEPUIS, ONT PASSE 16 `16 ANS` FOIS QUATRE SAISONS `ANS ` DUREE`. AUJOURD'HUI RODEZ EST PLUS JEUNE DU FAIT DE TOUS LES ENFANTS QUI SONT NES ENTRE TEMPS A ONET ET D'UN MAIRE QUI A TROUVE DANS LA VILLE - CHEF-LIEU UN _CADRE A LA MESURE DE SON DYNAMISME ET DE SA GENEROSITE CONQUERANTE. UN MAIRE QUI AURAIT GRAVEMENT FAIT DEFAUT A ONET-LE-CHATEAU S'IL N'AVAIT TROUVE EN M. REY UN SUCCESSEUR D'UNE RARE QUALITE. EN VOUS, MONSIEUR LE MAIRE, PARIS CONNAIT SURTOUT L'AGRICULTURE, REDOUTE PAR TOUS LES MINISTRES, DONT VOUS RAPPORTEZ CHAQUE ANNEE LE BUDGET. MAIS RODEZ APPROUVE EN VOUS LE BATISSEUR QUI A CONFIRME SA VOCATION DE CAPITALE. PERMETTEZ-MOI DE RENDRE HOMMAGE A L'UN ET A L'AUTRE, AU DEFENSEUR DE L'AGRICULTURE ET AU BATISSEUR DE LA VILLE ET AUSSI A LA PASSION DU BIEN PUBLIC DONT VOUS NOUS DONNEZ L'EXEMPLE.\
MONSIEUR LE MAIRE, VOUS AVEZ FAIT TOUT A L'HEURE UNE PROPOSITION TRES AUDACIEUSE QUI SERAIT DE PRETER LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A TELLE OU TELLE PUISSANCE EXTERIEURE AU-DELA D'UN GRAND OCEAN. JE TIENS A VOUS DIRE QU'EN CE QUI ME CONCERNE, JE REFUSE D'ETRE L'OBJET D'UN TEL PRET. LA FONCTION A LAQUELLE JE SUIS ATTACHE C'EST CELLE DE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE. CELUI QUI PEUT APPORTER LA CONTRIBUTION A LA SOLUTION DES PROBLEMES DE NOTRE PAYS, AU PROGRES ET AU BIEN-ETRE DE SES HABITANTS. ET C'EST CE QUE JE SOUHAITE FAIRE A L'OCCASION DE CE VOYAGE, A L'OCCASION DE CETTE RENCONTRE AVEC LES ELUS DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRON, A L'OCCASION DES ENTRETIENS QUE J'AURAI TOUT A L'HEURE AVEC VOUS, MESSIEURS LES MAIRES, AVEC VOUS, MESSIEURS LES CONSEILLERS_GENERAUX. C'EST LE BIEN-ETRE DE LA FRANCE, C'EST LE PROGRES ET LA JUSTICE EN FRANCE QUI ME TIENNENT A COEUR.
- A LA JEUNESSE DU GRAND RODEZ, AUX DEUX MILLE ANS DE VOTRE HISTOIRE, MAIS AUSSI A TOUTES LES RUTHENOISES ET A TOUS LES RUTHENOIS, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SOUHAITE BONNE CHANCE POUR LEUR AVENIR.
- VIVE RODEZ ! VIVE LA REPUBLIQUE !
- VIVE LA FRANCE !\

Voir tous les articles et dossiers