Publié le 19 octobre 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU SENAT, AU COURS DE LA RECEPTION DU CONSEIL SUPERIEUR DES FRANCAIS DE L'ETRANGER, PARIS, LE VENDREDI 19 OCTOBRE 1979

19 octobre 1979 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU SENAT, AU COURS DE LA RECEPTION DU CONSEIL SUPERIEUR DES FRANCAIS DE L'ETRANGER, PARIS, LE VENDREDI 19 OCTOBRE 1979

Télécharger le .pdf
MONSIEUR LE PRESIDENT DU SENAT,
- MESSIEURS LES MINISTRES,
- MESSIEURS LES SENATEURS,
- MESDAMES ET MESSIEURS LES REPRESENTANTS DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER,
- J'ADMIRE VOTRE ORGANISATION, MONSIEUR LE PRESIDENT DU SENAT `ALAIN POHER`, CAR S'IL N'A PAS ETE PREVU DE DISCOURS, IL A ETE PREVU, PAR CONTRE, UNE ESTRADE ET UN MICRO.
- M. LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES `JEAN FRANCOIS-PONCET`, QUI EST AUSSI LE MINISTRE DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER DANS LA NOUVELLE ORGANISATION GOUVERNEMENTALE, S'EST EXPLIQUE LONGUEMENT DEVANT VOUS SUR L'ATTITUDE DU GOUVERNEMENT VIS-A-VIS DES PROBLEMES DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER.
- JE VOUDRAIS SIMPLEMENT VOUS FAIRE PART DE QUELQUES REFLEXIONS, REFLEXIONS QUE CONNAISSENT FORT BIEN LES EMINENTS SENATEURS REPRESENTANTS DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER QUE J'AI FREQUEMMENT L'OCCASION DE RENCONTRER DANS MES VOYAGES ET QUI SONT LES INTERLOCUTEURS TRES QUALIFIES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POUR TOUT CE QUI CONCERNE A LA FOIS LES PROBLEMES ET LE ROLE DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. MES REFLEXIONS SONT LES SUIVANTES :
- D'ABORD, LA PRESENCE DE LA FRANCE DANS LE MONDE. CETTE PRESENCE REPOSE POUR L'ESSENTIEL SUR LES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. JADIS NOTRE PRESENCE ETAIT D'UNE AUTRE _NATURE. ELLE A ETE A UN CERTAIN MOMENT UNE PRESENCE COLONIALE, UNE PRESENCE DE CONQUETE £ A L'HEURE ACTUELLE, CETTE PRESENCE EST ASSUMEE PAR LE MILLION 200000 `NOMBRE` FRANCAISES ET FRANCAIS VIVANT A_L_ETRANGER. DONC, LA REPUTATION, LE RAYONNEMENT, L'INFLUENCE DE LA FRANCE SONT TRES LARGEMENT ENTRE LES MAINS DE CELLES ET DE CEUX QUE VOUS REPRESENTEZ. C'EST POURQUOI LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, DANS L'EXERCICE DE SES FONCTIONS, ATTACHE UNE TRES GRANDE IMPORTANCE AU ROLE, A L'ATTITUDE, A LA FONCTION DES FRANCAIS A_L_ETRANGER.\
NOTRE VIE ECONOMIQUE VA ETRE DOMINEE AU-COURS DES PROCHAINES ANNEES, COMME ELLE L'EST DEJA, PAR L'AUGMENTATION DU COUT DE CE QUE NOUS ACHETONS OBLIGATOIREMENT A L'EXTERIEUR, PRINCIPALEMENT NOTRE ENERGIE. J'AI, ICI, CEUX QUI REPRESENTENT LES FRANCAIS VIVANT EN IRAN, DANS LE GOLFE, QUI CONNAISSENT TRES BIEN CES PROBLEMES. LA FRANCE VA ETRE AMENE DANS LES ANNEES A VENIR A DEVELOPPER SES EXPORTATIONS POUR ASSURER LE PAIEMENT DE CES FACTURES QUE NOUS AVONS A ACQUITTER. OR LES EXPORTATIONS, DANS LE MONDE ACTUEL, SUPPOSENT UNE PRESENCE PHYSIQUE. IL FAUT QU'IL Y AIT DES FRANCAISES ET DES FRANCAIS INSTALLES EN GRAND NOMBRE DANS LES PAYS ETRANGERS SI NOUS VOULONS QUE NOTRE COMMERCE EXTERIEUR SOUS TOUTES SES FORMES DIRECTES - VENTES DE PRODUITS -, INDIRECTES - SERVICES INGENIERIE, ETC - SE DEVELOPPE. DONC LE DEVELOPPEMENT DE LA PRESENCE FRANCAISE A_L_ETRANGER CORRESPOND A UNE NECESSITE DE NOTRE EPOQUE.
- DEPUIS QUE J'AI ETE ELU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE JE ME SUIS BEAUCOUP PREOCCUPE DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. POURQUOI ? PARCE QUE, AYANT CETTE VISION DE CE QU'EST ET DE CE QUE SERA LA SITUATION DE NOTRE PAYS, J'AI CONSIDERE QUE CETTE COMMUNAUTE FRANCAISE ETAIT UNE DE CELLES DONT IL FALLAIT EXAMINER AVEC LE PLUS GRAND SOIN LA SITUATION ET LES PROBLEMES.
- DE NOMBREUSES MESURES ONT ETE PRISES, DES TEXTES ONT ETE VOTES, DES DECISIONS APPLIQUEES. JE NE PRETENDS PAS QUE TOUS LES PROBLEMES AIENT ETE RESOLUS. MAIS VOUS AVEZ CERTAINEMENT SENTI LA PREOCCUPATION CONSTANTE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET DU GOUVERNEMENT CONCERNANT LA SITUATION DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. CETTE PREOCCUPATION ET CETTE ATTENTION SONT APPELEES A SE POURSUIVRE.\
PARMI TOUS LES PROBLEMES QUI VOUS PREOCCUPENT, J'AI TOUJOURS ENTENDU, DANS MES VOYAGES, EVOQUER LES PROBLEMES SCOLAIRES. LES FRANCAIS DE_L_ETRANGER ONT DE NOMBREUX ENFANTS. ON VA SOUVENT A L'ETRANGER A UN MOMENT OU LES ENFANTS SONT D'AGE SCOLAIRE ET OU DONC, LE PROBLEME DE L'EDUCATION EST CENTRAL. UN EFFORT A ETE ACCOMPLI - JE CROIS QU'ON DOIT LE RECONNAITRE - SOUVENT, D'AILLEURS, A L'INITIATIVE DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER EUX-MEMES, SOUS FORME D'ASSOCIATIONS DIVERSES, DE SOUTIENS APPORTES A DES ETABLISSEMENTS, MAIS EGALEMENT DU FAIT DE L'ACTION DES POUVOIRS PUBLICS (MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, MINISTERE DE L'EDUCATION).
- RECEMMENT, UNE SUGGESTION A ETE PRESENTEE PAR LE SENATEUR D'ORNANO DE FACON A CE QU'IL Y AIT UNE MEILLEURE CONNAISSANCE RECIPROQUE A LA FOIS DES PROBLEMES ET DES EFFORTS. CE SERAIT, SI J'AI BIEN COMPRIS VOTRE PROPOSITION, MONSIEUR LE SENATEUR, LA _CONSTITUTION D'UNE COMMISSION OU D'UN GROUPE DE RENCONTRES ENTRE LES HAUTES ADMINISTRATIONS QUI S'OCCUPENT DE CE PROBLEME ET DES REPRESENTANTS DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER QUI EN ONT UNE CONNAISSANCE DIRECTE SUR LE TERRAIN. CECI PERMETTRAIT PEUT-ETRE DE PROGRAMMER DE MANIERE PLURI-ANNUELLE NOTRE EFFORT D'AMELIORATION DE L'EQUIPEMENT SCOLAIRE ET DE L'ACCES A LA FORMATION DES JEUNES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. JE PENSE, MONSIEUR LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, QUE VOUS SEREZ AMENE A RETENIR CETTE PROPOSITION DU SENATEUR D'ORNANO ET DE SES COLLEGUES, ET DE VOIR COMMENT CECI POURRAIT ETRE MIS SUR PIED.\
AYANT LE GRAND PLAISIR DE VOUS VOIR, JE NE VOUDRAIS PAS CEPENDANT QUE VOUS PENSIEZ QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE NE S'ADRESSE A VOUS QU'EN VOYANT VOS PROBLEMES SPECIFIQUES, JE DIRAI, EN UN CERTAIN SENS, VOS PROBLEMES CORPORATIFS DE FRANCAIS DE_L_ETRANGER. JE VOUDRAIS VOUS DIRE UN MOT DE LA FRANCE.
- VOUS SAVEZ QUE NOUS TRAVERSONS UNE PERIODE QUE JE QUALIFIERAI D'AJUSTEMENT HISTORIQUE. CERTAINS EN TIRENT LA CONCLUSION QUE LA FRANCE EST INCAPABLE DE FAIRE CET AJUSTEMENT HISTORIQUE ET DONC QU'ELLE N'A DEVANT ELLE QU'UN AVENIR DE DIFFICULTES, VOIRE DE DECLIN. JE SUIS D'UN AVIS FONDAMENTALEMENT CONTRAIRE. JE SUIS CONVAINCU QUE LA FRANCE, QUE LES FRANCAISES ET LES FRANCAIS, CAR IL S'AGIT D'EUX, ONT LA CAPACITE DE FAIRE_FACE A CET AJUSTEMENT HISTORIQUE ET JE CROIS MEME QU'ILS PEUVENT Y DEPLOYER UN CERTAIN NOMBRE DE LEURS QUALITES, DE LEURS CAPACITES CAR C'EST UNE PERIODE QUI VA FAIRE APPEL BIEN DAVANTAGE A L'INITIATIVE INDIVIDUELLE, A LA QUALITE DE CE QUI EST FAIT, PROPOSE, CONCU £ A UNE VISION D'OUVERTURE SUR LE MONDE QUE LES FRANCAISES ET LES FRANCAIS ONT DAVANTAGE QUE CERTAINS DE NOS PARTENAIRES EUROPEENS. SI BIEN QUE JE SUIS CONVAINCU QUE LA FRANCE A LA CAPACITE DE S'ADAPTER A CE NOUVEL AJUSTEMENT HISTORIQUE. D'AILLEURS, ELLE LE FAIT.\
SI L'ON REGARDE AVEC UN PEU D'ATTENTION LES INDICATIONS ECONOMIQUES, ON S'APERCOIT QUE, EN QUELQUES ANNEES, UN CHEMIN CONSIDERABLE A ETE PARCOURU. LE TISSU ECONOMIQUE INDUSTRIEL FRANCAIS EST EN-TRAIN DE CONNAITRE UNE PROFONDE REORGANISATION ET ADAPTATION. C'EST AINSI QU'ON VOIT QUE LE DEUXIEME CHOC PETROLIER, C'EST-A-DIRE CELUI DE 1979, MEME S'IL NOUS POSE BEAUCOUP DE PROBLEMES, EST, EN GROS, SUPPORTE PAR L'ECONOMIE FRANCAISE, INFINIMENT MIEUX QUE LE CHOC PETROLIER COMPARABLE DE 1973 - 1974. C'EST LA REALITE. D'AILLEURS, LES FRANCAIS QUI SONT PLUS OBSERVATEURS, PLUS ANALYSTES QUE BEAUCOUP, COMMENCENT A LE DIRE. ET VOUS VERREZ APPARAITRE DANS DES INDICATIONS SUR L'_ETAT D'ESPRIT DE L'OPINION FRANCAISE UNE CERTAINE EVOLUTION POSITIVE A CET EGARD.
- EH BIEN, JE SOUHAITE QUE VOUS QUI AVEZ LES YEUX OUVERTS SUR LE MONDE, QUI VOYEZ LES PROBLEMES TELS QU'ILS SE POSENT A L'ECHELLE DES AUTRES PAYS, A L'ECHELLE DE SOCIETES TOUT A FAIT DIFFERENTES DE NOTRE PAYS, QUI COMPAREZ LES GRANDES INEGALITES DU MONDE ET EN-PARTICULIER LES IMMENSES ZONES DE DIFFICULTES DE VIE ET DE MISERE QUI COTOIENT LE CONTINENT EUROPEEN, JE PENSE QUE VOUS ETES DE CEUX QUI DEVEZ AVOIR CONFIANCE DANS L'AVENIR DE LA FRANCE ET QUI POUVEZ APPORTER LE TEMOIGNAGE DE VOTRE CONFIANCE DE L'AVENIR DE LA FRANCE A NOS COMPATRIOTES.
- C'EST POURQUOI JE SUIS VENU AVEC BEAUCOUP DE PLAISIR A CETTE REUNION DU CONSEIL SUPERIEUR DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. JE VOUS RENCONTRE SOUVENT ET JE CONTINUERAI A VOUS RENCONTRER SUR LES TERRES PROCHES OU LOINTAINES QUE VOUS HABITEZ. IL M'EST PARTICULIEREMENT AGREABLE DE VOUS RETROUVER AUJOURD'HUI SUR UN SOL QUI EST BIEN A VOUS, LE SOL DE LA FRANCE.\

Voir tous les articles et dossiers