Publié le 5 octobre 1979

INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AUX JOURNAUX "L'ECLAIR" ET "LA REPUBLIQUE" A L'OCCASION DE SON VOYAGE DANS LE SUD-OUEST, PARUE LE VENDREDI 5 OCTOBRE 1979

INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AUX JOURNAUX "L'ECLAIR" ET "LA REPUBLIQUE" A L'OCCASION DE SON VOYAGE DANS LE SUD-OUEST, PARUE LE VENDREDI 5 OCTOBRE 1979

5 octobre 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AUX JOURNAUX "L'ECLAIR" ET "LA REPUBLIQUE" A L'OCCASION DE SON VOYAGE DANS LE SUD-OUEST, PARUE LE VENDREDI 5 OCTOBRE 1979 - PDF 269 Ko
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, QUEL SENS DONNEZ-VOUS A VOTRE VOYAGE DANS NOTRE REGION ET PLUS PARTICULIEREMENT DANS LES PYRENEES-ATLANTIQUES ?
- LE PRESIDENT.- CETTE QUESTION EN COMPORTE DEUX : POURQUOI CE VOYAGE EN AQUITAINE ET POURQUOI L'ETAPE DE PAU ?
- POUR GAGNER DANS LA COMPETITION MONDIALE QUI EST ENGAGEE, LA FRANCE A BESOIN DE MOBILISER TOUTES SES FORCES. LE GRAND SUD-OUEST COMPORTE DES RICHESSES ENCORE MAL EXPLOITEES ET BEAUCOUP DE TALENTS QUI N'ONT PAS EU TOUTES LEURS CHANCES. C'EST POURQUOI J'AI DEMANDE AU GOUVERNEMENT DE PREPARER UN PLAN DECENNAL DU GRAND SUD-OUEST, EN CONCERTATION PERMANENTE AVEC TOUTES CELLES ET TOUS CEUX QUI ONT DES RESPONSABILITES DANS LE DEVELOPPEMENT DE CETTE GRANDE REGION.
- VOUS AVEZ CONSTATE VOUS-MEME L'INTERET QUE CETTE INITIATIVE A RENCONTRE DANS LES CATEGORIES LES PLUS VARIEES, ET NOTAMMENT PARMI LES JEUNES : JEUNES AGRICULTEURS, JEUNES ARTISANS, JEUNES CHEFS D'ENTREPRISE, JEUNES UNIVERSITAIRES, JEUNES ELUS. PLUSIEURS DIZAINES DE GROUPES DE TRAVAIL SE SONT CREES, OFFICIELLEMENT OU SPONTANEMENT, POUR APPORTER LEUR CONTRIBUTION A L'OEUVRE COMMUNE.
- RIEN DE GRAND NE PEUT SE FAIRE SANS LA MOBILISATION DE LA JEUNESSE. CETTE MOBILISATION DE LA JEUNESSE DE LA FRANCE JE SOUHAITE QU'ELLE COMMENCE PAR LE SUD-OUEST, ET PAR L'AQUITAINE.
- VENANT EN AQUITAINE, IL ETAIT NORMAL DE CONSACRER UNE JOURNEE AU CHEF-LIEU DES PYRENEES-ATLANTIQUES, SECONDE VILLE DE LA REGION. J'AJOUTE QUE CE DEPARTEMENT EST UN DE CEUX QUI A LE PLUS A ATTENDRE DE L'ADHESION EVENTUELLE DE L'ESPAGNE A LA COMMUNAUTE_EUROPEENNE ET OU LE VRAI ENJEU DE CETTE CANDIDATURE A ETE BIEN COMPRIS.\
QUESTION.- TROIS JOURS EN AQUITAINE. C'EST BEAUCOUP DANS L'EMPLOI DU TEMPS D'UN HOMME QUI A VOS RESPONSABILITES NATIONALES ET INTERNATIONALES. MAIS EST-CE SUFFISANT POUR UNE REGION AUSSI COMPLEXE ET AUSSI VARIEE ?
- LE PRESIDENT.- CE N'EST PAS ASSEZ POUR TOUT CONNAITRE. MAIS C'EST ASSEZ POUR COMPRENDRE, A QUI SAIT VOIR ET ECOUTER.
- PRENONS LE CAS DES PYRENEES-ATLANTIQUES LA FORMULE DU VOYAGE OFFICIEL COMPORTE DES SERVITUDES MAIS ELLE A UN DOUBLE AVANTAGE. D'ABORD ELLE ME PERMET DE RENCONTRER LES PALOISES ET LES PALOIS. A PARIS, J'AI CERTES DES OCCASIONS VARIEES POUR VOIR LES REPRESENTANTS NATIONAUX DU DEPARTEMENT, A COMMENCER PAR M. MAURICE PLANTIER `SECRETAIRE_D_ETAT AUX ANCIENS COMBATTANTS`, MEMBRE DU GOUVERNEMENT. MAIS RIEN NE REMPLACE LE CONTACT DIRECT AVEC LES ELUS LOCAUX, LES REPRESENTANTS SOCIAUX ET PROFESSIONNELS, AVEC LES BEARNAIS ET LES BASQUES DE TOUS AGES ET DE TOUTES CONDITIONS.
- MAIS UN TEL VOYAGE A AUSSI UN AUTRE INTERAET : VOIR LA FRANCE DEPUIS PAU. QUAND VOUS ALLEZ, PAR EXEMPLE, AUX ETATS-UNIS, VOUS CONSTATEZ QUE LES CARTES DU MONDE PLACENT LE CONTINENT AMERICAIN AU-CENTRE DE LA PLANETE. DE MEME, LA CHINE S'EST TOUJOURS CONSIDEREE COMME "L'EMPIRE DU MILIEU". ALORS QUE NOUS SOMMES HABITUES, SUR NOS CARTES ET INCONSCIEMMENT DANS NOS ESPRITS, A VOIR LA FRANCE AU-CENTRE DU MONDE ET PARIS AU CENTRE DE LA FRANCE. CELA N'EST PAS SANS CONSEQUENCES POLITIQUES.
- EN FAISANT DE PAU, POUR UN JOUR, LA CAPITALE DE LA FRANCE, JE VERRAI NOTRE PAYS AVEC UN OEIL BEARNAIS. ET JE POURRAI PESER LES GRANDS PROBLEMES NATIONAUX A LA MESURE DES PREOCCUPATIONS DES SALARIES DE MOURENX, DES VITICULTEURS DU VIC-BILH, OU DES PECHEURS LUZIENS.\
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, L'EXEMPLE DE L'UNIVERSITE DE PAU FAIT APPARAITRE LE PROBLEME D'UNE REGION ECONOMIQUE, HUMAINE, HISTORIQUE EN CONTRADICTION AVEC LES FRONTIERES DES REGIONS ADMINISTRATIVES. CELLE QUI SEPARE L'AQUITAINE DE MIDI PYRENEES COUPE EN DEUX LES PAYS DE L'ADOUR ET TRAVERSE EN-PARTICULIER LES VIGNOBLES D'ARMAGNAC ET DE MADIRAN, LE PARC NATIONAL DES PYRENEES OCCIDENTALES, LA COUR D'APPEL DE PAU ET LE RESSORT DE SON TRIBUNAL ADMINISTRATIF, SANS PARLER DE LA "CONURBATION" PAU - TARBES - LOURDES ENVISAGEE PAR LA PROSPECTIVE POUR L'AN 2000. L'ORGANISATION FUTURE DES REGIONS FRANCAISES APPORTERA-T-ELLE UN PEU PLUS DE SOUPLESSE DANS DE TELLES SITUATIONS.
- LE PRESIDENT.- TOUTE FRONTIERE ADMINISTRATIVE COMPORTE UN ELEMENT ARTIFICIEL. ON PEUT CERTES CONCEVOIR DES CIRCONSCRIPTIONS ET DES FRONTIERES DIFFERENTES SELON LES PROBLEMES TRAITES, MAIS C'EST AU DETRIMENT DE LA COMMODITE DES USAGERS DU SERVICE PUBLIC : A VOULOIR ETRE TROP FIDELE AUX REALITES, ON PEUT EN ARRIVER A MANQUER DE REALISME.
- EN SUIVANT LA LOGIQUE DE VOS EXEMPLES, IL FAUDRAIT DES REGIONS ADMINISTRATIVES DIFFERENTES SELON QUE L'ON TRAITE DES PROBLEMES VITICOLES, DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA PROTECTION DE LA NATURE OU DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL. PERSONNE NE S'Y RETROUVERAIT. C'EST POURQUOI DEPUIS 1964 `ANNEE` TOUTES LES ADMINISTRATIONS ONT ETE INVITEES A HARMONISER LEURS CIRCONSCRIPTIONS, NOTAMMENT AU-NIVEAU REGIONAL. MAIS IL NE FAUT PAS QUE LA GEOGRAPHIE ADMINISTRATIVE SOIT UN FREIN A L'EPANOUISSEMENT DES INITIATIVES ET A LA DECOUVERTE DE SOLIDARITES NOUVELLES. LE MEILLEUR EXEMPLE EN EST LA COMMUNAUTE D'INTERETS DES TROIS REGIONS FRONTALIERES DES PYRENEES : C'EST D'ABORD POUR EN FAIRE PRENDRE CONSCIENCE A CHACUN QUE J'AI LANCE L'INITIATIVE D'UN PLAN DU GRAND SUD-OUEST. ET SI, AU-SEIN DU GRAND SUD-OUEST, SONT PROPOSES DES PROJETS ECONOMIQUES INTERESSANT L'ARMAGNAC, LES PAYS DE L'ADOUR, OU L'ENSEMBLE DES HAUTES VALLEES PYRENEENNES LES FRONTIERES ADMINISTRATIVES NE S'OPPOSERONT NI A LEUR PRISE EN CONSIDERATION NI A LEUR REALISATION.\
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, LE BEARN EST DIT-ON UNE TERRE DE MESURE, PAYS AGRICOLE ET D'INDUSTRIE TRADITIONNELLE, AUQUEL S'EST SUPERPOSE LE COMPLEXE DE LACQ. PENSEZ-VOUS QU'IL PUISSE ETRE UNE TERRE D'ELECTION POUR LE DEVELOPPEMENT DE CETTE SOCIETE "SOBRE" DONT VOUS VOUS EFFORCEZ DE TRACER LES VOIES.
- LE PRESIDENT.- LE BEARN APPORTE A LA FRANCE LES VERTUS ET LES TRADITIONS D'UNE TERRE QUI A SU GARDER SON CARACTERE MALGRE LA CROISSANCE ECONOMIQUE ET L'URBANISATION : UN BON SENS FAIT DE MESURE ET DE MALICE. LE GOUT DE LA VIE ET DE SES JOIES. L'AMOUR DU SOL NATAL JOINT A LA CURIOSITE DES CONTREES ETRANGERES. LA CONVICTION QUE LE SUCCEES DEPEND D'ABORD DE SOI-MEME. CES QUALITES SERONT PRECIEUSES POUR LA FRANCE DE LA FIN DU SIECLE. D'AUTRE_PART, LA QUALITE_DE_LA_VIE DE LA GENERATION QUI VIENT DEPENDRA DE LA FACON DONT NOUS SAURONS TIRER PARTI DES SOURCES D'ENERGIE LOCALES, MAITRISER LA CROISSANCE DES GRANDES AGGLOMERATIONS ET REVITALISER LES ZONES RURALES, NOTAMMENT EN MONTAGNE. C'EST DIRE QUE LA FRANCE TOUT ENTIERE SERA INTERESSEE PAR LA FACON DONT CES PROBLEMES SERONT RESOLUS DANS LES PYRENEES-ATLANTIQUES.\
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, VOUS SEREZ RECU A PAU DEVANT LA STATUE D'HENRI IV, VOUS TRAVERSEREZ LA PLACE ROYALE POUR ACCEDER A LA MAIRIE. LE SOUVENIR DE CE ROI QUI DONNE SA VIE POUR LA RECONCILIATION DES FRANCAIS VOUS AIDERA-T-IL A DONNER A CETTE DEMARCHE UN SENS PRECIS DANS L'OEUVRE DE DECRISPATION QUE VOUS POURSUIVEZ ?
- LE PRESIDENT.- DANS UNE EPOQUE DE REMISE EN QUESTION UNIVERSELLE DES VALEURS ET DES HEROS, HENRI IV RESTE CONSIDERE COMME UN DE NOS PLUS GRANDS ROIS ET IL EST TOUJOURS LE PLUS POPULAIRE. CAR IL S'ETAIT DONNE COMME TACHE DE RECONCILIER LES FRANCAIS.
- GARDONS-NOUS DES COMPARAISONS HATIVES. LA FRANCE D'AUJOURD'HUI N'APLUS GUERE DE TRAIT COMMUN AVEC CELLE D'IL Y A QUATRE SIECLES. DE LA GRANDE LECON D'HENRI IV PUIS DES LUTTES GENEREUSES POUR LES DROITS DE L'HOMME, LES FRANCAIS ONT GARDE LA PASSION DE LA TOLERANCE. MAIS NOS DEBATS POLITIQUES TRADUISENT PARFOIS UNE NOSTALGIE SECRETE DE L'INTOLERANCE. C'EST POURQUOI, AUJOURD'HUI ENCORE, IL EST SI IMPORTANT DE FAIRE COMPRENDRE AUX FRANCAIS QU'ILS SONT UNIS SUR L'ESSENTIEL. L'ESSENTIEL C'EST-A-DIRE : LA FORME DEMOCRATIQUE DE NOS INSTITUTIONS, L'INDEPENDANCE NATIONALE ET LA PLACE DE LA FRANCE DANS LE MONDE.\

Voir tous les articles et dossiers