Publié le 22 mars 1979

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE SON EXCELLENCE M. JUAN GUILLERMO FRANCO DIAZ AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, JEUDI 22 MARS 1979

22 mars 1979 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE SON EXCELLENCE M. JUAN GUILLERMO FRANCO DIAZ AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, JEUDI 22 MARS 1979

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - DOMINICAINES`
- MONSIEUR L'AMBASSADEUR,
- C'EST BIEN VOLONTIERS QUE JE RECOIS LES LETTRES PAR LESQUELLES LE PRESIDENT GUZMAN VOUS ACCREDITE AUPRES DE MOI ET DE MON GOUVERNEMENT EN_QUALITE D'AMBASSADEUR EXTRAORDINAIRE ET PLENIPOTENTIAIRE DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE.
- VOUS AVEZ EVOQUE, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, DANS DES TERMES AUXQUELS JE SUIS SENSIBLE, LES RELATIONS CORDIALES ET CONFIANTES QU'ENTRETIENNENT TRADITIONNELLEMENT NOS DEUX PAYS. LA VOLONTE D'AFFIRMER L'INDEPENDANCE NATIONALE, LE SOUCI D'ASSURER, DANS LA LIBERTE, LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DE VOTRE PAYS ET L'AMBITION REFORMATRICE QUI INSPIRENT L'ACTION DE VOTRE GOUVERNEMENT SONT, EN EFFET, AUTANT DE POINTS QUI RAPPROCHENT LA REPUBLIQUE DOMINICAINE ET LA FRANCE.
- JE SOUHAITE QUE CES CONDITIONS FAVORABLES PERMETTENT A NOTRE COOPERATION, DEJA ACTIVE SUR-LE-PLAN CULTUREL, DE SE DEVELOPPER EGALEMENT DANS LE DOMAINE DE L'ECONOMIE.
- L'EXPERIENCE DIRECTE QUE LA FRANCE A, PAR SES DEPARTEMENTS D'ANTILLES - GUYANE `DOM`, DES PROBLEMES DES CARAIBES, L'INTERET QU'ELLE PORTE DE LONGUE DATE AUX QUESTIONS DU DEVELOPPEMENT, COMME LA DIMENSION DE VOTRE EFFORT D'EQUIPEMENT ET DE FORMATION, ME CONDUISENT A PENSER QUE LES CONDITIONS SONT AUJOURD'HUI REUNIES POUR DONNER A NOS ECHANGES UNE AMPLEUR ET UNE VARIETE NOUVELLES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - DOMINICAINES`
- SUR-LE-PLAN POLITIQUE, NOTRE DIALOGUE EST DEVENU SUBSTANTIEL. LES VISITES A SAINT-DOMINGUE DE MM. DESTREMAU ET PONIATOWSKI, CELLE DU CHANCELIER JIMENEZ A PARIS, ONT CONFIRME LA SIMILITUDE DE NOS POSITIONS SUR LES PRINCIPAUX PROBLEMES INTERNATIONAUX ET L'INTERET QU'ONT NOS DEUX PAYS A DEVELOPPER UNE COOPERATION REGIONALE PLUS ACTIVE.
- C'EST DONC SOUS LE SIGNE D'UNE COOPERATION ACCRUE DANS TOUS LES DOMAINES QUE DEVRAIT SE DEROULER, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, VOTRE MISSION A PARIS. JE PUIS VOUS ASSURER QUE VOUS TROUVEREZ AUPRES DU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET PARTICULIEREMENT AUPRES DE MOI-MEME, TOUT L'APPUI QUE VOUS POUVEZ DESIRER POUR LA MENER A BIEN.
- JE VOUS DEMANDE DE REMERCIER LE PRESIDENT GUZMAN DES VOEUX QU'IL M'ADRESSE ET DE LUI TRANSMETTRE LES SOUHAITS CHALEUREUX QUE JE FORME POUR LUI-MEME ET POUR LE BONHEUR DU PEUPLE DOMINICAIN
-\

Voir tous les articles et dossiers