Publié le 8 mars 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU DINER OFFERT PAR MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SOCIALISTE DE ROUMANIE, PALAIS DU CONSEIL D'ETAT A BUCAREST, LE JEUDI 8 MARS 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU DINER OFFERT PAR MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SOCIALISTE DE ROUMANIE, PALAIS DU CONSEIL D'ETAT A BUCAREST, LE JEUDI 8 MARS 1979

8 mars 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU DINER OFFERT PAR MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SOCIALISTE DE ROUMANIE, PALAIS DU CONSEIL D'ETAT A BUCAREST, LE JEUDI 8 MARS 1979 - PDF 318 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ROUMAINES` MONSIEUR LE PRESIDENT,
- MADAME,
- EXCELLENCES,
- MESDAMES, MESSIEURS,
- JE NE SUIS QUE DEPUIS QUELQUES HEURES L'HOTE DE L'ETAT ET DU PEUPLE ROUMAINS. CE QUE J'AI VU, CE QUE J'AI ENTENDU TEMOIGNE DE L'IDEE QUE LA ROUMANIE SE FAIT DE LA FRANCE ET DES SENTIMENTS QU'ELLE LUI PORTE. QU'IL SE MANIFESTE A TRAVERS L'ELAN DE LA FOULE OU QU'IL S'EXPRIME DANS LES PAROLES DE L'HOMME_D_ETAT, LE MESSAGE EST LE MEME. CE MESSAGE EST CELUI DE LA FIDELITE AUX LIENS ENTRE NOS DEUX PEUPLES, CELUI DE LA VOLONTE DE COOPERATION ET CELUI DE L'ESPOIR.
- CE QUE JE SUIS VENU VOUS DIRE DE MON COTE, AU NOM DE LA FRANCE, C'EST D'ABORD QUE CE MESSAGE LA TOUCHE ET QU'IL LUI VA DROIT AU COEUR. C'EST AUSSI QUE CETTE FIDELITE, CETTE VOLONTE ET CES ESPOIRS SONT AUSSI LES SIENS.
- FIDELES, NOUS LE SOMMES, COMME VOUS-MEMES, A TOUS LES SOUVENIRS QU'UNE LONGUE AMITIE A ACCUMULES ENTRE NOS DEUX PEUPLES. POUR VOUS, ILS SONT LIES A DES MOMENTS DECISIFS DE VOTRE HISTOIRE NATIONALE. POUR NOUS, ILS APPARTIENNENT A CE QU'IL Y A DE PLUS GENEREUX DANS LA VOCATION DE LA FRANCE.
- QUAND LES ELITES MOLDAVES ET VALAQUES DE LA PREMIERE MOITIE DU XIXEME SIECLE ONT COMMENCE A SE TOURNER VERS LA FRANCE, ELLES NE CHERCHAIENT PAS A ECHANGER UNE PROTECTION CONTRE UNE AUTRE. ELLES VISAIENT A RETROUVER LE SENS DE LEUR PERSONNALITE ET A PREPARER LA RESURRECTION DE LEUR PATRIE. QUAND ELLES SE MIRENT A APPRENDRE LE FRANCAIS, CE N'ETAIT PAS SEULEMENT POUR PARLER LA LANGUE D'UN PAYS QUI ETAIT COMME LE LEUR L'HERITIER DE LA LATINITE. C'ETAIT POUR PARLER LA LANGUE DE LA LIBERTE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ROUMAINES` PLUS TARD, QUAND LA ROUMANIE EUT RECOUVRE SA PLEINE SOUVERAINETE, C'EST ENSEMBLE QUE NOS DEUX PAYS ONT SERVI LA CAUSE DE L'INDEPENDANCE DES PEUPLES. LEURS ARMEES ONT COMBATTU COTE A COTE PENDANT LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. LEURS DIPLOMATIES ONT ASSOCIE LEURS EFFORTS POUR TENTER DE PRESERVER L'EQUILIBRE ET LA PAIX DE L'EUROPE.
- ENTRE LA FRANCE ET LA ROUMANIE, L'AMITIE EST TOUJOURS ALLEE DE PAIR AVEC L'INDEPENDANCE. DES QUE LES CIRCONSTANCES REDEVIENNENT PLUS FAVORABLES, ON VOIT PARIS ET BUCAREST RETROUVER LES CHEMINS DE LEUR ANCIENNE AMITIE. TIMIDEMENT D'ABORD, MAIS BIENTOT D'UN PAS D'AUTANT PLUS ASSURE QUE NOUS DECOUVRIONS A QUEL POINT CETTE OUVERTURE RECIPROQUE REPONDAIT AUX MEMES ASPIRATIONS ET A LA MEME VOLONTE.
- CETTE VOLONTE D'OUVERTURE ET DE COOPERATION CARACTERISE DEPUIS PLUS DE QUINZE ANS NOS RELATIONS. INAUGURES PAR LA VISITE DE M. MAURER A PARIS, EN 1964, QUI A CONSTITUE UNE DES TOUTES PREMIERES APPROCHES DE LA POLITIQUE DE DETENTE, NOTRE DIALOGUE ET NOTRE COOPERATION N'ONT CESSE DE SE DEVELOPPER. MES PREDECESSEURS, LE GENERAL DE GAULLE EN VENANT ICI, LE PRESIDENT POMPIDOU EN VOUS RECEVANT OFFICIELLEMENT A PARIS, MONSIEUR LE PRESIDENT, ONT MONTRE L'IMPORTANCE QUE NOUS Y ATTACHONS.
- EN REPONDANT AUJOURD'HUI A VOTRE INVITATION, MONSIEUR LE PRESIDENT, JE SOUHAITE MANIFESTER LA VOLONTE DE LA FRANCE DE DEVELOPPER ENCORE SES RAPPORTS AVEC LA ROUMANIE. ILS ONT DEJA ATTEINT UN NIVEAU REMARQUABLE. LA FREQUENCE DES CONTACTS MINISTERIELS, LA MULTIPLICATION DES MANIFESTATIONS CULTURELLES, LA COURBE MONTANTE DE NOS ECHANGES EN TEMOIGNENT
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ROUMAINES` SUR-LE-PLAN ECONOMIQUE, EN-PARTICULIER COMME VOUS VENEZ DE LE SOULIGNER, LA FRANCE ET LA ROUMANIE S'AFFIRMENT COMME DES PARTENAIRES ESSENTIELS. AU-DELA DE L'ECHANGE DE MARCHANDISES, ELLE TEND A ASSOCIER LES FIRMES DES DEUX PAYS DANS UNE COLLABORATION ORGANIQUE OU CHACUN APPORTE SA CONTRIBUTION. ELLE SE MANIFESTE DANS DES SECTEURS COMME CELUI DE L'AUTOMOBILE QUI TOUCHENT DIRECTEMENT A LA VIE QUOTIDIENNE DES POPULATIONS. ELLE S'ORIENTE DE PLUS EN PLUS VERS LES DOMAINES QUI METTENT EN_OEUVRE DES TECHNIQUES DE POINTE : JE PENSE A CEUX DE L'AERONAUTIQUE ET DE L'INFORMATIQUE, ET BIENTOT, JE L'ESPERE, DE L'ENERGIE NUCLEAIRE, DE L'ESPACE ET DES TELECOMMUNICATIONS.
- CETTE EVOLUTION EST SIGNIFICATIVE DES CAPACITES DE L'INDUSTRIE ROUMAINE. LES DIRECTIONS QU'ELLE INDIQUE SONT CELLES DE L'AVENIR. JE SOUHAITE QUE MA VISITE SOIT POUR NOS DEUX GOUVERNEMENTS L'OCCASION DE MARQUER LEUR DETERMINATION DE S'Y ENGAGER HARDIMENT.
- POUR LA ROUMANIE ET LA FRANCE, LA DETENTE VISAIT D'ABORD A METTRE FIN A LA GUERRE FROIDE, ET A ECARTER LES SIGNES D'AFFRONTEMENT. NOUS VOULIONS AUSSI INSTAURER UN NOUVEAU TYPE DE RAPPORTS ENTRE LES ETATS DE NOTRE CONTINENT. NOUS SOUHAITIONS QUE, TOUT EN RESPECTANT LA DIVERSITE DE LEURS OPTIONS POLITIQUES ET L'IDENTITE DE LEURS PERSONNALITES NATIONALES, ILS APPRENNENT A SURMONTER LEURS MEFIANCES, A RESPECTER LEUR INDEPENDANCE MUTUELLE, A OUVRIR LARGEMENT LEURS PORTES AUX CONTACTS ET AUX ECHANGES ET A LAISSER JOUER ENTRE LES HOMMES LES RESSORTS DES SOLIDARITES HISTORIQUES ET CULTURELLES DE NOTRE CONTINENT EUROPEEN TOUT ENTIEN
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ROUMAINES` IL NOUS APPARTIENT D'APPROFONDIR ENCORE LA DETENTE AFIN DE LA RENDRE IRREVERSIBLE.
- NOUS LE FERONS A TROIS CONDITIONS :
- - QUE S'ETABLISSE, ENTRE TOUS LES ETATS, DANS LE RESPECT DES REGLES QUI PRESIDENT AUX RELATIONS INTERNATIONALES UN DIALOGUE DIRECT, LIBRE, OUVERT, SANS CRAINTE, MENE DANS LA MODERATION, ET DANS LA PRISE EN CONSIDERATION DES INTERETS ET ASPIRATIONS LEGITIMES DE CHACUN.
- - QUE L'ON CONTINUE A RESSERRER ENTRE LES ETATS, MAIS AUSSI ENTRE LES HOMMES, LA TRAME DE LA SOLIDARITE, EN CREANT LES CONDITIONS DE LA COOPERATION, ET EN OUVRANT LARGEMENT LES PORTES AUX CONTACTS ET AUX ECHANGES DE TOUTE _NATURE.
- - EN RAPPELANT ENFIN QUE LA DETENTE EST GLOBALE, QU'ELLE DOIT NECESSAIREMENT S'ETENDRE A TOUTES LES REGIONS DU MONDE, ET QUE LA PAIX EST MENACEE SI TELLE OU TELLE REGION DEVIENT L'ENJEU DE RIVALITES ENTRE DES PUISSANCES EXTERIEURES. A CET EGARD, NOUS AVONS APPRECIE LA RETENUE DONT ONT FAIT PREUVE LES PUISSANCES INTERESSEES PAR LA POURSUITE DE LA POLITIQUE DE LA DETENTE DANS LES EVENEMENTS DONT LE SUD-EST ASIATIQUE VIENT D'ETRE LE THEATRE `CONFLIT SINO VIETNAMIEN`
- PARTAGEANT LES MEMES ESPOIRS, NOUS AVONS INTERET A ASSOCIER NOS EFFORTS. LA ROUMANIE CONDUIT UNE DIPLOMATIE ACTIVE ET ORIGINALE. ELLE ENTRETIENT DES RAPPORTS AMICAUX AVEC UN GRAND NOMBRE D'ETATS EN EUROPE ET HORS D'EUROPE. ELLE EST PRESENTE DANS TOUS LES GRANDS DEBATS INTERNATIONAUX. C'EST DIRE LE _PRIX QUE J'ATTACHE PERSONNELLEMENT A CONFRONTER AVEC VOUS, MONSIEUR LE PRESIDENT, NOS INFORMATIONS ET NOS ANALYSES, ET JE L'ESPERE, A PARVENIR A DES CONCLUSIONS COMMUNES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ROUMAINES` JE SOUHAITE, EN-PARTICULIER, QUE CE SOIT LE CAS SUR LE SUJET CAPITAL DU DESARMEMENT DONT VOUS VENEZ VOUS-MEME DE PARLER. LE CLIMAT DE LA DETENTE NE SAURAIT S'ACCOMMODER INDEFINIMENT DE L'EXTRAORDINAIRE ACCUMULATION DES ARMES DANS LE MONDE ET PLUS SPECIALEMENT EN EUROPE. NOUS RECONNAISSONS, VOUS LE SAVEZ, A CHAQUE NATION LE DROIT LEGITIME D'ASSURER SA SECURITE. MAIS LE VOLUME DES ARSENAUX A, DEPUIS LONGTEMPS, DEPASSE CE QUE JUSTIFIE CE DROIT. NOUS SAVONS AUSSI QUE LE PROBLEME EST COMPLEXE ET QU'ON NE LUI TROUVERA DE SOLUTION QUE DANS UNE APPROCHE REALISTE, C'EST-A-DIRE PROGRESSIVE ET REGIONALE.
- C'EST DANS CET ESPRIT QUE LA FRANCE A ETE CONDUITE A PRENDRE UNE SERIE D'INITIATIVES QUE J'AI EXPOSEES A LA TRIBUNE DES NATIONS-UNIES. ELLE A NOTE AVEC SATISFACTION QUE PLUSIEURS D'ENTRE ELLES AVAIENT RECU L'APPUI DE LA ROUMANIE, QUI A ETE CO-SIGNATAIRE DE DEUX DE NOS PROPOSITIONS. ELLE SOUHAITE QU'IL EN AILLE DE MEME POUR LA PROPOSITION QU'ELLE A FAITE DE REUNIR UNE CONFERENCE SUR LE DESARMEMENT EN EUROPE, REGROUPANT TOUS LES PAYS SIGNATAIRES DE L'ACTE FINAL D'HELSINKI.
- IL S'AGIRAIT DE S'ACCORDER DANS UN PREMIER TEMPS, SUR DES MESURES PROPRES A ETABLIR LA CONFIANCE, PUIS DANS UNE SECONDE PHASE, DE PREVOIR DES REDUCTIONS EFFECTIVES ET ECHELONNEES DU NIVEAU DES ARMEMENTS CONVENTIONNELS. JE SUIS CONVAINCU QUE SI TOUS LES EUROPEENS MENAIENT A BIEN UN TEL PROJET, NOUS AURIONS FAIT UN PAS DECISIF EN_DIRECTION DE LA SECURITE DE NOS NATIONS ET DE LA PAIX DE NOTRE CONTINENT
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ROUMAINES` MONSIEUR LE PRESIDENT, LA FRANCE ET LA ROUMANIE ONT CHOISI DE FONDER LEUR DEVELOPPEMENT SUR DES SYSTEMES DE VALEURS DIFFERENTS, AUXQUELS NOUS SOMMES, DE PART ET D'AUTRE, RESOLUMENT ATTACHES. ELLES N'ONT PAS MOINS FAIT LA PREUVE, DEPUIS QUINZE ANS, QU'IL LEUR ETAIT POSSIBLE DE DEPASSER CES DIFFERENCES POUR RENOUER LES LIENS D'UNE ANCIENNE AMITIE, ET POUR S'ENGAGER DANS LES VOIES D'UNE ACTIVE COOPERATION. ELLES SONT PARVENUES AU STADE OU ELLES EPROUVENT LE SENTIMENT DE LEUR SOLIDARITE, ET OU ELLES SONT EN_MESURE D'APPORTER UNE CONTRIBUTION MAJEURE A LA CAUSE DE LA DETENTE ET DE LA PAIX.
- C'EST AVEC CETTE CONVICTION, MONSIEUR LE PRESIDENT QUE JE LEVE MON VERRE EN VOTRE HONNEUR ET EN L'HONNEUR DE L'ACTION QUE VOUS CONDUISEZ A LA TETE DE L'ETAT ROUMAIN, EN L'HONNEUR DE MADAME ELENA CEAUCESCU A QUI JE SUIS HEUREUX DE PRESENTER MES RESPECTUEUX HOMMAGES, EN L'HONNEUR DU PEUPLE ROUMAIN, QUI CONSTRUIT AVEC DETERMINATION UN AVENIR DIGNE DE SON COURAGEUX PASSE, ET EN L'HONNEUR DE L'AMITIE ANCIENNE, PROFONDE ET TOUJOURS VIVANTE QUI LIE LE PEUPLE FRANCAIS AU PEUPLE ROUMAIN
-\

Voir tous les articles et dossiers