Publié le 20 juin 1978

LETTRE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A M. LE DIRECTEUR MALLET, PRESIDENT DU MOUVEMENT UNIVERSEL DE LA RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE, LE 20 JUIN 1978

LETTRE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A M. LE DIRECTEUR MALLET, PRESIDENT DU MOUVEMENT UNIVERSEL DE LA RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE, LE 20 JUIN 1978

20 juin 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger LETTRE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A M. LE DIRECTEUR MALLET, PRESIDENT DU MOUVEMENT UNIVERSEL DE LA RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE, LE 20 JUIN 1978 - PDF 91 Ko
MONSIEUR LE PRESIDENT, C'EST AVEC UN TRES GRAND INTERET QUE LORS DE MON ENTRETIEN AVEC VOUS-MEME ET AVEC VOS EMINENTS COLLEGUES DU MOUVEMENT UNIVERSEL DE LA RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE, LE 10 FEVRIER DERNIER, J'AI PRIS CONNAISSANCE DES ACTIVITES ET DES PROJETS DE CE MOUVEMENT. L'ELARGISSEMENT DES COLLABORATIONS DONT IL DISPOSE ET DE L'AUDIENCE QU'IL POSSEDE EN FRANCE ET A_L_ETRANGER SONT, A MES YEUX, DES FAITS TRES POSITIFS. J'AI EN EFFET LA CONVICTION QUE LE PROGRES HUMAIN NECESSITE QUE LA COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE PRENNE PROFONDEMENT CONSCIENCE DES RESPONSABILITES FONDAMENTALES QUI SONT LES SIENNES ET PARTICIPE ETROITEMENT A TOUTE REFLEXION IMPORTANTE SUR L'AVENIR DES HOMMES. DANS CET ESPRIT, IL M'APPARAIT QUE LA CONDUITE DE NOS SOCIETES A TOUT A GAGNER A CE QU'HOMMES D'ETAT ET HOMMES DE SCIENCE, TOUT EN RESPECTANT MUTUELLEMENT LEURS RESPONSABILITES PROPRES, PARVIENNENT A ETABLIR ENTRE EUX UNE FORME APPROPRIEE DE DIALOGUE ET DE COOPERATION. A CET EGARD, JE VOUS CONFIRME, COMME JE L'AVAIS INDIQUE A VOUS-MEME ET A VOS COLLEGUES VOICI QUELQUES MOIS, QU'IL Y AURAIT, A MES YEUX, LE PLUS SGRAND INTERET A CE QUE LE MOUVEMENT UNIVERSEL DE LA RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE ENTREPRENNE, AVEC L'INDEPENDANCE, L'AUTORITE ET LES CAPACITES QUI SONT LES SIENNES, UNE REFLEXION PROSPECTIVE SUR LES CHOIX MAJEURS DEVANT LESQUELS L'EVOLUTION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE RISQUE DE PLACER L'ESPECE HUMAINE DANS LES DECENNIES A VENIR. CETTE REFLEXION, ME SEMBLE-T-IL, GAGNERA ELLE-MEME A ETRE ECLAIREE PAR UN TEL BILAN QU'IL Y A _LIEU DE TIRER DES PROGRES ACCOMPLIS DANS LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE DE L'HOMME ET DE SON ENVIRONNEMENT. JE ME REJOUIRAI SI LE MOUVEMENT UNIVERSEL DE LA RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE ACCEPTAIT D'ENTREPRENDRE UNE TELLE REFLEXION ET UN TEL BILAN. JE VOUS PRIE DE CROIRE, MONSIEUR LE PRESIDENT, EN L'EXPRESSION DE MES MEILLEURS SENTIMENTS, ET A CELLE DE MA TRES CORDIALE CONSIDERATION
-\

Voir tous les articles et dossiers