Publié le 12 juin 1978

LETTRE DE M. GISCARD D'ESTAING AU PREMIER MINISTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CORSE, PARIS LE 12 JUIN 1978

LETTRE DE M. GISCARD D'ESTAING AU PREMIER MINISTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CORSE, PARIS LE 12 JUIN 1978

12 juin 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger LETTRE DE M. GISCARD D'ESTAING AU PREMIER MINISTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CORSE, PARIS LE 12 JUIN 1978 - PDF 168 Ko
MON CHER PREMIER MINISTRE, LE 12 SEPTEMBRE 1975, J'AVAIS FAIT CONNAITRE AU GOUVERNEMENT LES PRIORITES QU'IL DEVAIT RETENIR DANS L'ACTION DE L'ETAT EN_FAVEUR DE LA CORSE. MON VOYAGE DE TROIS JOURS A TRAVERS LES VILLES ET LES MONTAGNES DE CORSE M'A PERMIS DE CONSTATER QUE BEAUCOUP DES OBJECTIFS FIXES ONT ETE ATTEINTS. LES REPRESENTANTS ELUS DES DEUX DEPARTEMENTS L'ONT RECONNU DE FACON UNANIME. LE SERVICE PUBLIC MARITIME EST EN_PLACE ET A FAIT LA PREUVE DE SON EFFICACITE. LA PRODUCTION ET LA COMMERCIALISATION DES VINS SONT EN BONNE VOIE D'ASSAINISSEMENT. LE FONDS D'EXPANSION ECONOMIQUE DE LA CORSE EST GERE DIRECTEMENT PAR LES INSTANCES REGIONALES. LA SINCERITE DES SCRUTINS N'EST PLUS MISE EN DOUTE DEPUIS LA REFORME DU CODE ELECTORAL. LES NOUVELLES INSTITUTIONS REGIONALES ET DEPARTEMENTALES FONCTIONNENT DANS DE BONNES CONDITIONS ET J'AI ETE IMPRESSIONNE PAR LA QUALITE DE LEURS TRAVAUX. A-PARTIR DE CES BASES SOLIDES ET COMPTE_TENU DES PROPOSITIONS QUE M'ONT FAITES LES ELUS DE LA REGION, LE MOMENT ME PARAIT VENU DE DEFINIR UNE NOUVELLE POLITIQUE POUR LA CORSE. L'OBJECTIF EST D'ASSURER, AU-SEIN DE LA REPUBLIQUE, LA PLEINE EGALITE DES CHANCES A L'ILE ET A SES HABITANTS. CET OBJECTIF DOIT CONDUIRE LE GOUVERNEMENT A AGIR DANS TROIS DIRECTIONS. LA PREMIERE EST DE POURSUIVRE LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE L'ILE. JE VOUS DEMANDE DE VEILLER A CE QUE LES CREDITS D'EQUIPEMENT DE L'ETAT EN_FAVEUR DE LA CORSE PERMETTENT DE POURSUIVRE LE RATTRAPAGE DES BESOINS. UN EFFORT PARTICULIER DEVRA ETRE FAIT EN_FAVEUR DE L'AGRICULTURE DE LA CORSE INTERIEURE ET DE L'ARTISANAT, DANS-LE-CADRE DE PROGRAMMES D'ENSEMBLES COHERENTS ETABLIS EN CONCERTATION ETROITE AVEC LES INSTANCES REGIONALES ET LES RESPONSABLES PROFESSIONNELS. EN-MATIERE DE CREATIONS D'EMPLOIS TERTIAIRES, J'ENTENDS QUE L'ETAT ET LES ENTREPRISES PUBLIQUES PRENNENT DE NOUVELLES INITIATIVES. UN PROGRAMME D'APPROVISIONNEMENT ENERGETIQUE A MOYEN ET LONG TERME SERA ETABLI EN CONCERTATION AVEC LES ELUS DE LA REGION ET EN TENANT_COMPTE DES POTENTIALITES PARTICULIERES DE L'ILE. ENFIN, IL EST TEMPS DE FAIRE LE BILAN DES NOMBREUX MECANISMES FINANCIERS ET FISCAUX D'AIDE AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA CORSE POUR MESURER LEUR EFFICACITE DU POINT_DE_VUE DE LA JUSTICE SOCIALE ET DE LA CREATION D'EMPLOIS
-\
LA DEUXIEME DIRECTION EST LA POLITIQUE DE FORMATION DES HOMMES. EN DEPIT DES PROGRES RECENTS, DES LACUNES SUBSISTENT DANS L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE, ARTISTIQUE ET ARTISANAL. S'IL SERAIT DERAISONABLE DE CREER DANS UNE SEULE REGION DES GAMMES COMPLETES D'ENSEIGNEMENT DE TOUS LES NIVEAUX, LES JEUNES CORSES DOIVENT POUVOIR BENEFICIER SUR_PLACE DES FORMATIONS DE BASE CORRESPONDANT AUX GOUTS, AUX VOCATIONS ET AUX DEBOUCHES INSULAIRES. LA TROISIEME DIRECTION EST LA PRISE EN-COMPTE DES PROBLEMES PROPRES A L'INSULARITE. PROBLEMES DE TRANSPORT. IL CONVIENT DE VERIFIER QUE LES MODALITES DE CALCUL DE L'AIDE TARIFAIRE AUX TRANSPORTS MARITIMES CORRESPONDENT BIEN A LA MEILLEURE EFFICACITE ECONOMIQUE. POUR LES LIAISONS AERIENNES, LES PROBLEMES DE FREQUENCE, DE CAPACITE, ET AUSSI DE TARIFS DEVRONT ETRE EXAMINES PAR LE GOUVERNEMENT DANS UN ESPRIT POSITIF AU VU DES RESULTATS DE LA PROCEDURE DE CONCERTATION ENGAGEE PAR LE MINISTRE DES TRANSPORTS. PROBLEMES DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE NATUREL ET DU PATRIMOINE CULTUREL : L'ETAT DEFINIRA AVEC LES ELUS DE LA REGION UN PROGRAMME D'AMENAGEMENT ET DE PROTECTION DU LITTORAL CORSE. JE SUIS EGALEMENT FAVORABLE A LA MISE AU-POINT D'UNE VERITABLE CHARTE CULTURELLE DONT LES PREMIERES REALISATIONS SERONT LA RESTAURATION DU MUSEE FESCH ET LA CREATION D'UN CONSERVATOIRE REGIONAL DE MUSIQUE. J'ATTACHE LE PLUS GRAND _PRIX A CE QUE LES INSTITUTIONS REGIONALES, LES CONSEILS GENERAUX ET LES MUNICIPALITES SOIENT ETROITEMENT ASSOCIES A LA DEFINITION ET A L'APPLICATION DES MESURES QUI INTERVIENDRONT. POUR FACILITER LES TRAVAUX DU CONSEIL REGIONAL DE LA CORSE, LE NOMBRE DE SES MEMBRES POURRAIT ETRE PORTE DE QUATORZE A VINGT, PAR AUGMENTATION DU NOMBRE DES REPRESENTANTS DES CONSEILS GENERAUX. VOUS VOUDREZ BIEN DEMANDER AUX MINISTRES CONCERNES DE PRENDRE LA RESPONSABILITE PERSONNELLE DES ACTIONS A MENER ET D'ENGAGER EUX-MEMES, ET EN CORSE, LA CONCERTATION SUR LES SUJETS RELEVANT DE LEURS COMPETENCES. JE SOUHAITE QUE VOUS PUISSIEZ VOUS-MEME ALLER CONSTATER SUR_PLACE, DES LA FIN DE L'ANNEE, LA BONNE APPLICATION DE CES ORIENTATIONS. JE VOUS PRIE DE CROIRE, MON CHER PREMIER MINISTRE, A L'EXPRESSION DE MA TRES CORDIALE CONSIDERATION
-\

Voir tous les articles et dossiers