Publié le 12 mai 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT EN L'HONNEUR DES NOUVEAUX ELUS DE L'UDF, VENDREDI 12 MAI 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT EN L'HONNEUR DES NOUVEAUX ELUS DE L'UDF, VENDREDI 12 MAI 1978

12 mai 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT EN L'HONNEUR DES NOUVEAUX ELUS DE L'UDF, VENDREDI 12 MAI 1978 - PDF 94 Ko
LA TACHE DES NOUVEAUX ELUS EST TRIPLE : - ELLE EST D'ABORD DE S'ENRACINER SUR LE TERRAIN. NUL NE PEUT ESPERER JOUER UN ROLE DURABLE DANS LA VIE POLITIQUE NATIONALE, S'IL N'A PAS ENFONCE SOLIDEMENT SES RACINES DANS SON TERROIR. LA REPRESENTATIVITE DEMOCRATIQUE SUPPOSE L'ENRACINEMENT. ELLE EST ENSUITE DE S'INITIER AUX TRAVAUX DU PARLEMENT. LES TRAVAUX PARLEMENTAIRES COMPORTENT UNE TECHNIQUE QU'IL FAUT POSSEDER, QUELLES QUE SOIENT LES FONCTIONS QU'ON EST APPELE A EXERCER. JE VAIS DEMANDER AU PREMIER MINISTRE DE NOMMER UN CERTAIN NOMBRE DE PARLEMENTAIRES EN MISSION, NOTAMMENT PARMI LES NOUVEAUX ELUS, POUR LES INITIER AU FONCTIONNEMENT DES ROUAGES DE L'ETAT.
APPORTER DANS LES DEBATS DE L'ASSEMBLEE_NATIONALE LE MESSAGE DE RAISON ET DE JUSTICE RECU DES ELECTEURS. L'ESPRIT DE RAISON CONDUIT A RECONNAITRE LA NECESSITE DE CERTAINS SACRIFICES, POUR DONNER A L'ECONOMIE FRANCAISE LA BASE SOLIDE D'UN NOUVEAU DEPART. CES SACRIFICES SONT PENIBLES : PERSONNE NE DOIT L'IGNORER OU LE DISSIMULER. ILS NE SONT PAS DEMANDES POUR LA SATISFACTION DES EQUILIBRES THEORIQUES DE L'ECONOMIE, MAIS POUR NOUS PERMETTRE DE FAIRE_FACE AUX PROBLEMES QUI SONT DEVANT NOUS, PROBLEME DE L'EMPLOI ET PROBLEME DE LA CONCURRENCE EXTERIEURE, ET POUR QUE LA FRANCE SE RANGE PARMI LES PAYS QUI ONT UNE ECONOMIE ET UNE MONNAIE SOLIDES. MAIS AUSSI ESPRIT DE JUSTICE ET DE PROGRES. NE L'OUBLIEZ PAS. C'EST LA GRANDE ATTENTE DE NOTRE PAYS ET DE SA JEUNESSE. JE SERAI CONDUIT A INDIQUER PROCHAINEMENT LES DIRECTIONS QUE DOIT PRENDRE NOTRE ACTION EN_FAVEUR DE LA JUSTICE ET DU PROGRES.
JE VOUS DEMANDE DE MAINTENIR DANS NOTRE VIE POLITIQUE LE SOUFFLE QUI A ETE CELUI DE L'EXPLICATION NATIONALE DE L'HIVER DERNIER. SOUVENT, APRES LES GRANDS MOMENTS DE NOTRE VIE POLITIQUE, L'ELAN RETOMBE, ET ON ENTEND S'EXPRIMER DE FACON PLUS INSISTANTE LE MURMURE DES INTERETS, OU LA DEFENSE DES PRIVILEGES. MON ROLE EST DE MAINTENIR LE SOUFFLE DE NOTRE VIE PUBLIQUE. A VOUS, QUI AVEZ L'ELAN DE LA JEUNESSE, JE VOUS DEMANDE DE M'AIDER.

Voir tous les articles et dossiers