Publié le 7 décembre 1976

CONFERENCE DE PRESSE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A BELGRADE LE 7 DECEMBRE 1976

7 décembre 1976 - Seul le prononcé fait foi

CONFERENCE DE PRESSE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A BELGRADE LE 7 DECEMBRE 1976

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - YOUGOSLAVES` QUESTION.- QUELLES SONT VOS IMPRESSIONS SUR LES CONVERSATIONS QUE VOUS AVEZ EUES AVEC LE PRESIDENT TITO ET COMMENT VOYEZ-VOUS LES PERSPECTIVES DES RELATIONS ENTRE LA YOUGOSLAVIE ET LA FRANCE AU MOMENT ACTUEL DE LA SITUATION EN EUROPE ? LE PRESIDENT.- LA VISITE QUE J'AI RENDUE AU PRESIDENT TITO AVAIT POUR MOI UN CARACTERE HISTORIQUE PUISQUE C'ETAIT, VOUS LE SAVEZ, LA PREMIERE VISITE D'UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE EN YOUGOSLAVIE ET EGALEMENT JE DOIS DIRE PARCE QUE C'ETAIT UNE VISITE ET UNE RENCONTRE AVEC LE PRESIDENT TITO, C'EST A DIRE AVEC UN HOMME DONT CHACUN CONNAIT DANS LE MONDE LE ROLE QU'IL A JOUE A L'OCCASION DU DERNIER CONFLIT MONDIAL POUR RESTITUER A LA YOUGOSLAVIE SON INDEPENDANCE ET SA DIGNITE. ET AUSSI EN-RAISON DE L'INFLUENCE QU'IL EXERCE DANS L'ENSEMBLE DES PAYS NON_ALIGNES AU NOMBRE DESORMAIS DE 66 ET QUI REPRESENTENT UN DES ENSEMBLES LES PLUS ACTIFS ET LES PLUS INFLUENTS DE LA DIPLOMATIE MONDIALEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - YOUGOSLAVES` ALORS JE VOUS DIRAI D'ABORD QUE CES ENTRETIENS ONT ETE TRES OUVERTS. NOUS AVONS PARLE DE TOUS LES PROBLEMES QUI ONT ETE ABORDES DE PART ET D'AUTRE ET JE CONSIDERE QU'ILS ONT ETE TRES CONSTRUCTIFS PUISQUE NOUS AVONS DEGAGE SUR CES PROBLEMES UN CERTAIN NOMBRE DE VUES OU D'ACTIONS COMMUNES. CES VUES ET CES ACTIONS SONT D'AILLEURS LONGUEMENT DECRITES DANS LE COMMUNIQUE QUI VA ETRE REMIS. J'EN RETIENDRAI TROIS : LA PREMIERE C'EST LA CONCEPTION QUE NOUS AVONS DE LA POLITIQUE DE LA DETENTE EN EUROPE ET DE SON DEVELOPPEMENT. NOUS SOMMES SIGNATAIRES L'UN ET L'AUTRE DE L'ACTE FINAL DE LA CONFERENCE D'HELSINKI. LES MINISTRES DES AFFAIRES ETRANGERES PARTICIPERONT PROCHAINEMENT A LA REUNION DE BELGRADE QUI FERA LE POINT DES PROGRES DE LA DETENTE EN EUROPE, ET NOUS AVONS DONNE DANS LE COMMUNIQUE COMME VOUS LE VERREZ, UNE DEFINITION COMMUNE DE NOTRE CONCEPTION DE LA DETENTE. LA DETENTE, CE N'EST PAS UNE DETENTE DE BLOC A BLOC EN EUROPE. C'EST UNE DETENTE DE L'ENSEMBLE DES RELATIONS INTEREUROPEENNES QUELLE QUE SOIT LA _NATURE DE CES RELATIONS ET QUELS QUE SOIENT LES PAYS ENTRE LESQUELS CES RELATIONS EXISTENT... C'EST DONC UNE POLITIQUE DE DETENTE AFFECTANT SUR UN PIED D'EGALITE L'ENSEMBLE DES RELATIONS DE TOUTE _NATURE ENTRE TOUS LES ETATS EUROPEENS, ET IL FAUDRA QUE LA REUNION DE BELGRADE SOIT SOIGNEUSEMENT PREPAREE. C'EST POURQUOI NOUS NOUS SOMMES MIS D'ACCORD POUR QUE NOS DIPLOMATES ETUDIENT EN_COMMUN LES CONDITIONS DE PREPARATION DE CETTE PROCHAINE REUNIONÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE` LE DEUXIEME SUJET, C'EST LA POURSUITE DE LA CONFERENCE_SUR_LA_COOPERATION_ECONOMIQUE_INTERNATIONALE `CCEI ` DIALOGUE NORD-SUD`. NOUS PARTAGEONS SUR CE SUJET DES VUES PARALLELES. NOUS SOUHAITONS L'ABOUTISSEMENT DE CETTE CONFERENCE ET L'ABOUTISSEMENT VEUT DIRE BIEN ENTENDU QU'ELLE ABOUTISSE A DES RESULTATS CONCRETS. C'EST POURQUOI D'ABORD, NOUS DEMANDONS QUE LA REUNION AU-NIVEAU MINISTERIEL NE SOIT PAS REPORTEE A UNE DATE LOINTAINE ET QU'ELLE PUISSE AU CONTRAIRE INTERVENIR EN 1977 DANS UN DELAI QUI SOIT SUFFISAMMENT RAPPROCHE ET D'AUTRE_PART, IL FAUT SE PREPARER DANS TOUTES LES ENCEINTES APPROPRIEES ET EN-PARTICULIER AU-SEIN DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE `CEE` A RECHERCHER DES FORMULES SUSCEPTIBLES D'ABOUTIR SUR LES POINTS EN LITIGE A DES SOLUTIONS CONCRETES. TROISIEME ET DERNIER POINT, CE SONT LES RELATIONS BI-LATERALES FRANCO - YOUGOSLAVES. VOUS SAVEZ QUE CES RELATIONS SE DEVELOPPENT ET JE DIRAI SE DEVELOPPENT A LA SATISFACTION DES DEUX PARTIES PARCE QUE NOS ECHANGES SE DEVELOPPENT ET EN MEME TEMPS EN 1976 PAR-RAPPORT A 1975 ON ASSISTE A UNE CERTAINE REDUCTION DU DEFICIT YOUGOSLAVE DANS NOS ECHANGES. UN CERTAIN NOMBRE D'OPERATIONS D'INVESTISSEMENT ONT ETE DECIDEES, ONT FAIT L'OBJET D'ACCORDS SIGNES. D'AUTRES, QUI SONT PLUS IMPORTANTES ENCORE AU POINT_DE_VUE FINANCIER ONT FAIT L'OBJET D'ACCORDS DE PRINCIPE ET C'EST AU DEBUT DE 1977 QUE LA DECISION DEFINITIVE SERA PRISE PAR LES AUTORITES YOUGOSLAVES. EN TOUS CAS, LA FRANCE EST DESIREUSE DE PARTICIPER A L'EFFORT D'EQUIPEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DE L'ECONOMIE YOUGOSLAVE COMME ELLE EST DESIREUSE DE CONTRIBUER AVEC SES PARTENAIRE DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE A UN DEVELOPPEMENT DES RELATIONS HARMONIEUSES ENTRE LA YOUGOSLAVIE ET LA COMMUNAUTE `CEE`. VOICI CE QUE J'AI RETENU DES ENTRETIENS IMPORTANTS ET POSITIFS QUE J'AI EUS AVEC LE MARECHAL TITO ET JE VOUDRAIS ENFIN DIRE COMBIEN J'AI ETE SENSIBLE A L'ACCUEIL POPULAIRE DE LA YOUGOSLAVIE PARTOUT OU JE L'AI VU SE MANIFESTER ET JE SOUHAITERAIS QUE LES JOURNAUX YOUGOSLAVES ADRESSENT AU PEUPLE YOUGOSLAVE ET EN-PARTICULIER A LA POPULATION DE BELGRADE, L'EXPRESSION DE LA RECONNAISSANCE AMICALE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISEÕ\

Voir tous les articles et dossiers