Publié le 1 décembre 1976

INTERVIEW ACCORDEE PAR LE PRESIDENT A LA RADIO TELEVISION ITALIENNE (R.A.I.) LE 1ER DECEMBRE 1976

1 décembre 1976 - Seul le prononcé fait foi

INTERVIEW ACCORDEE PAR LE PRESIDENT A LA RADIO TELEVISION ITALIENNE (R.A.I.) LE 1ER DECEMBRE 1976

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ITALIENNES` QUESTION NO 1.- MONSIEUR LE PRESIDENT, NOUS SOMMES A LA VEILLE DE VOTRE VISITE DE TRAVAIL EN ITALIE, ET LES PROBLEMES, HELAS, NE MANQUENT PAS. QUELS SONT SELON VOUS LES PLUS URGENTS ET CEUX QUE VOUS AIMEREZ DISCUTER LORS DE VOS RENCONTRES ITALIENNES ? REPONSE.- LE PROBLEME EVIDEMMENT LE PLUS IMPORTANT, ET DE LOIN, C'EST LA SITUATION ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE LA COMMUNAUTE `CEE ` MARCHE_COMMUN` PUISQUE NOTRE COMMUNAUTE, DESORMAIS LA COMMUNAUTE DES 9 `EUROPE DES 9`, CONNAIT A L'HEURE ACTUELLE, VOUS LE SAVEZ BIEN, DE GRANDES DIFFICULTES. DIFFICULTES EN CE QUI CONCERNE LE NIVEAU DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE, DIFFICULTES EN CE QUI CONCERNE L'EMPLOI ET DIFFICULTES EN CE QUI CONCERNE LES DIFFERENCES MONETAIRES PUISQU'IL Y A EU ENTRE LES MONNAIES DE LA COMMUNAUTE DEPUIS UN AN DES EVOLUTIONS TOUT A FAIT DIFFERENTES. ET PUISQUE NOUS APPARTENONS A UNE COMMUNAUTE, NOUS DEVONS EXAMINER CES PROBLEMES ENSEMBLE. DONC, CE QUE JE VOUDRAIS EXAMINER AVEC LES DIRIGEANTS DE L'ITALIE - QUE JE SUIS HEUREUX DE RENCONTRER -, C'EST LEUR APPRECIATION SUR LA SITUATION ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE LA COMMUNAUTE ET LES VUES DE L'ITALIE SUR CE QUI DEVRAIT ETRE FAIT A CET EGARDÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ITALIENNES` QUESTION NO 2.- LE RESEAU ETROIT DE CONTACTS BILATERAUX AU PLUS HAUT NIVEAU QUE VOUS-MEMES, MONSIEUR LE PRESIDENT, TENDEZ A PROMOUVOIR, AVEC VOS AUTRES PARTENAIRES EUROPEENS, REVELE-T-IL UNE VOLONTE D'AFFRONTER LES PROBLEMES DU MOMENT DANS UNE PERSPECTIVE COMMUNAUTAIRE OU DE METTRE EN RELIEF UN GROUPE DE NATIONS DE TETE ? QUOIQU'IL EN SOIT, LA CONSTRUCTION EUROPEENNE MARQUE LE PAS, L'ACCORD POUR L'ELECTION DU PARLEMENT_EUROPEEN AU SUFFRAGE UNIVERSEL SE HEURTE, MEME EN FRANCE, A CERTAINES DIFFICULTES. PENSEZ-VOUS QU'IL PUISSE ETRE POSSIBLE DE LES SURMONTER ? REPONSE.- JE VOUS DIRAIS D'ABORD QUE CES CONTACTS BILATERAUX, JE LES CONDUIS AVEC SUCCES PUISQUE NOUS AVONS DES CONSULTATIONS PERIODIQUES AVEC L'ALLEMAGNE FEDERALE `RFA`, DEUX FOIS PAR AN (NOUS AURONS NOTRE PROCHAINE RENCONTRE AU DEBUT DU MOIS DE FEVRIER EN FRANCE) £ VOUS AVEZ VU QUE NOUS AVONS INSTITUE UNE CONSULTATION PERIODIQUE AVEC LA GRANDE-BRETAGNE ET JE VIENS DE RECEVOIR CE MOIS-CI LE PREMIER MINISTRE DE GRANDE-BRETAGNE ET SES PRINCIPAUX MINISTRES POUR UNE CONSULTATION ET ME VOICI EN VISITE EN ITALIE £ JE PENSE QUE CES CONSULTATIONS, EN EFFET, SONT TRES UTILES ET JE ME REJOUIS PERSONNELLEMENT QU'ELLES SE COMPLETENT PAR CETTE CONVERSATION FRANCO - ITALIENNEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - ITALIENNES ` REPONSE` NATURELLEMENT LES PROBLEMES DONT NOUS PARLONS, CE SONT LES PROBLEMES COMMUNS, CE SONT LES PROBLEMES DE LA COMMUNAUTE. IL FAUT ETRE TOUT A FAIT NET POUR REPONDRE A VOTRE QUESTION. CONCERNANT LA VIE DE LA COMMUNAUTE `CEE`, IL Y A DES INSTITUTIONS, NOUS RESPECTONS CES INSTITUTIONS ET DONC, CHAQUE FOIS QU'IL Y A UNE DECISION DE TYPE COMMUNAUTAIRE A PRENDRE, CETTE DECISION DOIT ETRE PRISE PAR LES INSTITUTIONS DE LA COMMUNAUTE, C'EST-A-DIRE PAR LE CONSEIL_DES_MINISTRES DE LA COMMUNAUTE SUR PROPOSITION, SI C'EST LE CAS DE LA COMMISSION_EUROPEENNE. MAIS, EN MEME TEMPS, VOUS SAVEZ QUE CETTE COMMUNAUTE N'EPUISE PAS TOUTES NOS RELATIONS PUISQUE NOUS SOMMES DES ETATS SOUVERAINS LES UNS ET LES AUTRES ET NOUS AVONS DONC, VIS-A-VIS DES PROBLEMES EXTERIEURS OU VIS-A-VIS DES MATIERES QUI NE SONT PAS, A L'HEURE ACTUELLE, COUVERTES PAR LA VIE COMMUNAUTAIRE, NOUS AVONS EGALEMENT A CONCERTER ET RAPPROCHER NOS POINTS_DE_VUE. JE PRENDS LE CAS, METTONS, DES PROBLEMES ECONOMIQUES ET MONETAIRES MONDIAUX, A L'HEURE ACTUELLE, IL PEUT ETRE UTILE QUE LES PRINCIPAUX PAYS CONCERNES SE REUNISSENT, EN TOUT CAS, ECHANGENT LEUR POINTS_DE_VUE. DEUXIEME PRECISION, IL NE S'AGIT PAS DANS LA COMMUNAUTE DE DISTINGUER LES GRANDS ET LES PETITS. NOUS AURONS - ET NOUS AVONS DES CONTACTS BILATERAUX AVEC D'AUTRES PARTENAIRES -, JE PEUX VOUS DIRE PAR EXEMPLE, QUE NOTRE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ETAIT CETTE SEMAINE AU DANEMARK ET QUE NOUS EN AURONS, AVEC NOS AUTRES PARTENAIRES (LA SEMAINE DERNIERE EGALEMENT NOUS AVONS EU LA VISITE DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES D'IRLANDE £ JE DOIS RECEVOIR PROCHAINEMENT LA VISITE DU PREMIER MINISTRE DU LUXEMBOURG). DONC, NOUS AVONS DE NOMBREUX CONTACTS BILATERAUX MAIS JE CROIS QUE, ENTRE DES PAYS COMME LES NOTRES QUI ONT UN ROLE IMPORTANT, ACTIF A JOUER AU-SEIN DE LA COMMUNAUTE, IL EST BON QU'IL Y AIT DES CONSULTATIONS REGULIERESÕ\
`RELATIONS FRANCO - ITALIENNES` QUESTION NO 3.- DANS VOTRE LIVRE "DEMOCRATIE_FRANCAISE", QUI SERA PROCHAINEMENT TRADUIT EN ITALIEN, VOUS AVEZ PROPOSE AUX FRANCAIS LE LIBERALISME AVANCE. PENSEZ-VOUS QU'IL REPRESENTE UNE ALTERNATIVE SOIT A L'EUROCOMMUNISME, SOIT A L'EUROSOCIALISME, DEUX MOUVEMENTS QUI S'AMORCENT EN EUROPE ET QUI CHERCHENT A ELABORER UN NOUVEAU MODELE DE SOCIETE ? REPONSE.- JE N'AI PAS CONCU CE LIVRE POUR CONSTITUER UNE ALTERNATIVE. JE L'AI CONCU POUR CONSTITUER UNE "PROPOSITION". J'ESTIME QU'A L'HEURE ACTUELLE, ET ON LE VOIT BIEN, LES DOCTRINES POLITIQUES QUE L'ON PROPOSE DANS NOS ETATS INDUSTRIALISES D'EUROPE, SONT DES DOCTRINES QUI VIENNENT DU XIXEME SIECLE. QU'IL S'AGISSE DU MARXISME DONT LA PENSEE, LA PENSEE EMINENTE, EST UNE PENSEE DU XIXEME SIECLE £ QU'IL S'AGISSE DU LIBERALISME CLASSIQUE DONT D'AILLEURS LA PENSEE EST PRESQUE AUTANT DU XVIIIEME SIECLE QUE DU XIXEME SIECLE £ CE SONT DES PROPOSITIONS, DES FORMULES QUI VIENNENT D'UNE AUTRE EPOQUE ET JE CROIS QU'IL EST IMPORTANT POUR NOUS AU CONTRAIRE DE PROPOSER A NOS SOCIETES UNE CONCEPTION, UN AVENIR QUI CORRESPONDENT A "NOTRE" EPOQUE CAR QUI PEUT DIRE QUE L'ITALIE DE 1976 SOIT COMPARABLE A L'ITALIE DE 1880 ET QUI PEUT DIRE QUE LES DOCTRINES CONCUES EN 1880, PAR UNE SORTE D'ADAPTATION MIRACULEUSE, CORRESPONDENT A LA VUE PERSONNELLE DES ITALIENNES ET DES ITALIENS D'AUJOURD'HUI. DONC, CE QUE J'AI FAIT DANS MON LIVRE, CA N'A PAS ETE DE CHERCHER A REPONDRE OU A PROPOSER UNE ALTERNATIVE : C'EST UN LIVRE DE "RECHERCHE" ET DE "PROPOSITIONS"Õ\
`RELATIONS FRANCO - ITALIENNES ` REPONSE` ET JE VOUS DIRAIS TOUT DE SUITE QUE J'EVITE AVEC SOIN, J'EVITERAI AVEC SOIN, D'ENTRER DANS LES DEBATS DE POLITIQUE INTERIEURE DES AUTRES : VOUS SAVEZ QUE DANS DES CIRCONSTANCES DELICATES, J'AI TENU A CE QUE NOUS EVITIONS DE LE FAIRE £ LES PROBLEMES DE LA POLITIQUE ITALIENNE, C'EST, CE SONT LES PROBLEMES DES ITALIENNES ET DES ITALIENS. PAR CONTRE, JE PENSE EN EFFET QUE LA CONCEPTION QUE JE PROPOSE `DEMOCRATIE_FRANCAISE` (QUI A ABOUTI, VOUS LE SAVEZ, A UN SUCCES DE LECTURE SANS PRECEDENT, PUISQUE EN QUELQUES SEMAINES, UN MILLION DEUX CENT MILLE EXEMPLAIRES ONT ETE ACHETES ET LUS EN FRANCE), J'ESTIME QUE CETTE PROPOSITION PEUT, PEUT-ETRE, INTERESSER CERTAINS ESPRITS DE LA VIE POLITIQUE ITALIENNE (D'AILLEURS J'AI ENVOYE NATURELLEMENT MON OUVRAGE A VOS PRINCIPAUX DIRIGEANTS POLITIQUES)Õ\
`POLITIQUE ETRANGERE` QUESTION NO 4.- LES PROBLEMES ECONOMIQUES QUI PREOCCUPENT, EN CE MOMENT, LES PAYS INDUSTRIALISES DE L'EUROPE - A SAVOIR L'INFLATION, LA STAGNATION, LE DESEQUILIBRE DES BALANCES DES PAIEMENTS - NE POURRAIENT-ILS PAS ETRE MIEUX AFFRONTES DANS UNE OPTIQUE EUROPEENNE, AVEC UNE PLUS GRANDE COORDINATION INTERNATIONALE ? REPONSE.- CETTE QUESTION, QUI EST IMPORTANTE, QUI EST UNE NOUVEAUTE DANS LA VIE DES INSTITUTIONS EUROPEENNES, SOULEVE EN EFFET DE L'INTERET EN FRANCE ET ELLE RENCONTRE, ICI OU LA, DES RESERVES, VOIRE MEME DES OPPOSITIONS. MAIS J'AI INDIQUE DE LA FACON LA PLUS CLAIRE QUE NOUS SAISIRIONS LE PARLEMENT DE CE PROBLEME, NOTRE ASSEMBLEE_NATIONALE ET NOTRE SENAT, QUE NOUS LE FERIONS AU-COURS DE LA SESSION DE PRINTEMPS PROCHAINE ET QUE NOUS AVIONS LA DETERMINATION D'ABOUTIRÕ\
`POLITIQUE ECONOMIQUE` QUESTION NO 5.- VOUS AVEZ VU LOIN, MONSIEUR LE PRESIDENT, LORSQUE VOUS AVEZ PRIS L'INITIATIVE DE LA CONFERENCE NORD-SUD QUI AURAIT DU ETABLIR UN NOUVEL ORDRE DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL ET REGLER AUSSI, PAR CONSEQUENT, LE PROBLEME PETROLIER. MAIS LA CONFERENCE N'A PAS PORTE, OU DU MOINS PAS ENCORE, LES FRUITS QUE L'ON ATTENDAIT D'ELLE ET NOUS VOICI A LA VEILLE D'UNE NOUVELLE AUGMENTATION DU PRIX DU PETROLE. QUE FAIRE ? S'Y OPPOSER, COMME CERTAINS LE PROPOSENT ? ET COMMENT, EN TOUT _ETAT DE CAUSE, LIMITER LES DEGATS ? REPONSE.- D'ABORD, VOUS L'AVEZ DIT, JE CROIS QUE LE FAIT D'AVOIR REUNI LES PAYS INDUSTRIALISES ET LES PAYS EN DEVELOPPEMENT POUR PARLER ENTRE EUX DES PROBLEMES ECONOMIQUES, CELA CONSTITUE EN SOI UN PROGRES CONSIDERABLE. LORSQUE NOUS AVONS LANCE CETTE IDEE, ET MEME ENCORE AU PRINTEMPS DE 1975 `DATE`, VOUS VOUS SOUVENEZ QUE LES COMMENTATEURS, PEUT-ETRE D'AILLEURS VOUS-MEME, ETIEZ SCEPTIQUES, EN DISANT "MAIS ON NE POURRA JAMAIS, ON NE REUSSIRA JAMAIS". A PLUSIEURS REPRISES ON A ANNONCE LA RUPTURE DE LA CONFERENCE, ET NOTAMMENT D'AILLEURS DANS LES DERNIERES SEMAINES £ ET J'OBSERVE AU CONTRAIRE QUE CETTE CONFERENCE CONTINUE, CE QUI MONTRE QU'IL Y A UNE VOLONTE DE PART ET D'AUTRE DE POURSUIVRE LE DIALOGUE. VOUS SAVEZ QUE LA GRANDE DIFFICULTE DE LA POLITIQUE, C'EST QUE C'EST UNE SCIENCE QUE J'APPELLERAIS "ANTI-EXPERIMENTALE", C'EST-A-DIRE QUE L'ON NE SAIT JAMAIS CE QUI CE SERAIT PASSE SI UNE AUTRE VOIE AVAIT ETE SUIVIEÕ\
`POLITIQUE ECONOMIQUE ` REPONSE` JE VOUS RAPPELLE QU'EN 1973 `DATE` LE PRIX DU PETROLE A ETE MULTIPLIE PAR 4. SUPPOSEZ QU'A L'HEURE ACTUELLE IL N'Y AIT PAS DE DIALOGUE ET QU'IL Y AIT UNE ATMOSPHERE D'AFFRONTEMENT ENTRE LES PAYS INDUSTRIALISES ET LES PAYS PRODUCTEURS DE PETROLE, CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE LES PAYS PRODUCTEURS DE PETROLE DISCUTERAIENT D'UNE HAUSSE DU PRIX DE 10 % ET NE PENSEZ-VOUS PAS PLUTOT QU'ILS ENVISAGERAIENT DES ACCROISSEMENTS BIEN PLUS CONSIDERABLES ? LE FAIT D'AVOIR RAMENE LA DISCUSSION A DES REALITES RAISONNABLES CONSITUE, A MON AVIS, DEJA UN GRAND RESULTAT DU DIALOGUE NORD-SUD. ALORS, CE QUI EST VRAI, C'EST QUE NOUS DEVONS ATTIRER L'ATTENTION DES PAYS PRODUCTEURS DE PETROLE SUR LE FAIT QUE NOS ECONOMIES NE PEUVENT PLUS SUPPORTER DE NOUVELLES HAUSSES SENSIBLES, QUE CELA REPRESENTE POUR NOTRE BALANCE DES PAIEMENTS, POUR NOTRE ACTIVITE, VRAIMENT DES CHARGES CONSIDERABLES. UNE HAUSSE DES PRIX DU PETROLE DE 10 % PAR EXEMPLE, POUR LA FRANCE, REPRESENTE UNE PERTE D'EXPANSION D'UN DEMI POINT ET DONC SI, PAR EXEMPLE, NOUS VOULIONS UNE CROISSANCE DE QUATRE ET DEMI POUR CENT EN 1977, NOUS AURIONS UNE CROISSANCE INFERIEURE D'UN DEMI POINT S'IL Y AVAIT UNE HAUSSE DES PRIX DU PETROLE DE 10 %. ET J'IMAGINE QUE CELA DOIT ETRE LA MEME CHOSE POUR L'ITALIEÕ\
`POLITIQUE ECONOMIQUE ` POLITIQUE MONETAIRE` QUESTION NO 6.- LES CONTRECOUPS MONETAIRES DE LA CRISE PETROLIERE (DESEQUILIBRE DES BALANCES DE PAIEMENT, ENDETTEMENT CROISSANT DE CERTAINS PAYS, INSTABILITE DES CHANGES) PORTENT UN GRAVE PREJUDICE A LA LIBERTE ET AU DEVELOPPEMENT DU COMMERCE MONDIAL. LES RECENTS ACCORDS POUR LA REFORME DU SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL `SMI` VOUS SEMBLENT-ILS SATISFAISANTS ? QUOIQU'IL EN SOIT, PENSEZ-VOUS TOUJOURS, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE, DANS CE DOMAINE EGALEMENT, L'ON PUISSE TROUVER UNE REPONSE EUROPEENNE ? REPONSE.- IL EST VRAI QUE LA CRISE DE L'ENERGIE, MAIS AJOUTEE EGALEMENT A L'INFLATION MONDIALE, NOTAMMENT A L'INFLATION MONETAIRE MONDIALE DES ANNEES 1970 `DATE` A DETRUIT LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL. CECI A SOULEVE UNE DISCUSSION DE DOCTRINE. VOUS SAVEZ QUE NOUS ETIONS ATTACHES (LA FRANCE ET MOI-MEME) A UN SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL A BASE DE PARITE FIXE, C'EST-A-DIRE DANS LEQUEL LE COURS DU DEUTSCHEMARK, DE LA LIRE, DU FRANC FRANCAIS, DE LA LIVRE BRITANNIQUE AURAIENT DES RELATIONS STABLES ET VOUS SAVEZ QU'UN CERTAIN NOMBRE D'EXPERTS ETAIENT D'UN AVIS CONTRAIRE. JE VOUS POSE LA QUESTION MAINTENANT DE SAVOIR SI NOS ECONOMIES, NOS ECHANGES, NOS OPINIONS PUBLIQUES NE SERAIENT PAS PLUS HEUREUSES ET PLUS CONFIANTES SI ELLES VIVAIENT DANS UN SYSTEME DE PARITE MONETAIRE FIXE OU SI LA REPETITION DE CES NOUVELLES, JOUR APRES JOUR, "LA MONNAIE MONTE, LA MONNAIE BAISSE, LE DOLLAR MONTE, LA LIVRE BAISSE" NE CREAIT PAS DANS L'OPINION PUBLIQUE UN SENTIMENT D'INSECURITE, D'INCERTITUDE QUI EST PREJUDICIABLE AUX PROGRES DE L'ECONOMIE. ET JE CROIS DONC QUE L'ENSEIGNEMENT DE CETTE PERIODE, C'EST QUE LE SYSTEME DES TAUX DE CHANGE FLOTTANTS, MEME S'IL A DES AVANTAGES PUREMENT TECHNIQUES, A DES INCONVENIENTS PSYCHOLOGIQUES ET ECONOMIQUES CONSIDERABLES. ALORS, L'ACCORD QUI A ETE FAIT, COMME VOUS LE SAVEZ EST UN ACCORD QUI A POUR OBJET DE TROUVER UNE SOLUTION AUX DIFFICULTES IMMEDIATES ET D'EVITER EN-PARTICULIER L'AFFRONTEMENT ENTRE LES CONCEPTIONS CONTRAIRES SUR LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL. MAIS IL LAISSE LA PORTE OUVERTE POUR L'AVENIR, ET EN-PARTICULIER, IL FAIT UNE REFERENCE DE PRINCIPE, FONDAMENTALE, AU RETOUR A UN SYSTEME DE PARITE FIXE. JE CROIS QUE, AU-DELA DU GRAND REMOUS ACTUEL, DONT JE SOUHAITE QUE LES UNS ET LES AUTRES NOUS NOUS SORTIONS DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POSSIBLES, JE PENSE QU'IL FAUDRA SE REMETTRE AU TRAVAIL DE FACON A RECONSTRUIRE UN SYSTEME MONETAIRE DANS LEQUEL LA REGLE SERAIT CELLE DE LA STABILITE DES PARITESÕ\

Voir tous les articles et dossiers