Publié le 28 août 1976

DECLARATION EN CONSEIL DES MINISTRES DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING SUR L'ACTION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT, PARIS, LE 28 AOUT 1976

DECLARATION EN CONSEIL DES MINISTRES DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING SUR L'ACTION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT, PARIS, LE 28 AOUT 1976

28 août 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger DECLARATION EN CONSEIL DES MINISTRES DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING SUR L'ACTION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT, PARIS, LE 28 AOUT 1976 - PDF 111 Ko
LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES LE 28 AOUT AU PALAIS DE L'ELYSEE. IL A DEFINI LE SENS ET LES CONDITIONS DE L'ACTION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT. IL A DECLARE : "VOICI CONSTITUE LE NOUVEAU GOUVERNEMENT. UN GOUVERNEMENT, C'EST D'ABORD UNE EQUIPE. ELLE DOIT ETRE UNIE, SOUDEE ET SOLIDAIRE. AUCUNE DEFAILLANCE NE SERAIT ADMISE. VOUS ETES CHARGES DE CONDUIRE UNE ACTION. CELLE-CI S'EXERCE AU_SERVICE DE LA FRANCE ET DE SON PEUPLE £ L'INDEPENDANCE ET LE RAYONNEMENT POUR LA FRANCE £ LE PROGRES ET LA JUSTICE POUR SON PEUPLE. UNE TACHE PRIORITAIRE VOUS ATTEND : CELLE DE LUTTER CONTRE L'INFLATION, ET DE FONDER NOTRE DEVELOPPEMENT, CONDITION DE L'EMPLOI, SUR UNE MONNAIE ET DES PRIX STABLES. POUR Y PARVENIR, IL FAUT VOUS ADRESSER AVEC SIMPLICITE A L'OPINION, LUI EXPOSER TOUTES LES DONNEES DU PROBLEME. ET CONDUIRE AVEC FERMETE ET RAPIDITE L'APPLICATION DE LA POLITIQUE QUE VOUS AUREZ ARRETEE. IL FAUT AUSSI POURSUIVRE L'OEUVRE DE REFORMES, EN Y APPORTANT VOTRE CONVICTION ET VOTRE ARDEUR. CELLES-CI N'ONT PAS POUR OBJET DE BRUSQUER ARBITRAIREMENT DES HABITUDES, OU D'IMPROVISER DES BOULEVERSEMENTS, MAIS D'ADAPTER PATIEMMENT TOUTES LES DONNEES DE LA VIE FRANCAISE AUX EXIGENCES DE NOTRE TEMPS, AFIN QUE PUISSENT S'EPANOUIR LA LIBERTE, LA JUSTICE, LA SECURITE ET LA QUALITE_DE_LA_VIEÕ\
CETTE ACTION SERA CONDUITE, SOUS L'AUTORITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ELU DU PEUPLE FRANCAIS, PAR LE PREMIER MINISTRE `BARRE RAYMOND` DANS LA PLENITUDE DE SES FONCTIONS. IL LUI REVIENT, ET A LUI SEUL, DE DIRIGER ET DE COORDONNER L'ACTION DE TOUS LES MINISTRES. S'IL EST NECESSAIRE QUE JE RECOIVE DE CEUX-CI LES INFORMATIONS UTILES A L'EXERCICE DE MES RESPONSABILITES, LES DECISIONS CONCERNANT LEUR ACTION LEUR SERONT TOUJOURS ADRESSEES PAR LE PREMIER MINISTRE. VOUS ALLEZ PARTICIPER A CETTE PERIODE EXALTANTE DE VOTRE EXISTENCE OU LES PENSEES, LES EFFORTS, LES DECISIONS S'IDENTIFIENT A LA VIE MEME DE NOTRE PAYS. JE SUIS SUR QUE VOUS AUREZ A COEUR QUE CE SOIT POUR SON BIEN". LE PREMIER MINISTRE A SOULIGNE QUE ETRE MEMBRE DU GOUVERNEMENT ETAIT D'ABORD APPARTENIR A UNE EQUIPE UNIE QUI DEVAIT DONNER D'ELLE UNE IMAGE SERIEUSE ET HUMAINE, ASSURANT LA PLACE DE LA FRANCE DANS LE MONDE ET LA DEFENSE DES INSTITUTIONS, A LA TETE DESQUELLES SE TROUVE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. LE PREMIER MINISTRE CONSACRERA LA SEMAINE PROCHAINE A L'ETUDE DES PRINCIPAUX DOSSIERS AVEC LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT. LA SEMAINE SUIVANTE IL PRENDRA CONTACT AVEC LES PARTENAIRES SOCIAUX. LE PREMIER MINISTRE CONCLUT QUE, BIEN QUE DES ECHEANCES ELECTORALES SOIENT PROCHES, LE GOUVERNEMENT NE DEVAIT, REFUSANT TOUT ELECTORALISME, SE CONSACRER QU'AU_SERVICE DE LA NATIONÕ¿\

Voir tous les articles et dossiers