Publié le 7 août 1976

COMMUNIQUE COMMUN PUBLIE A L'ISSUE DE LA VISITE OFFICIELLE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU GABON, LE 7 AOUT 1976

COMMUNIQUE COMMUN PUBLIE A L'ISSUE DE LA VISITE OFFICIELLE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU GABON, LE 7 AOUT 1976

7 août 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger COMMUNIQUE COMMUN PUBLIE A L'ISSUE DE LA VISITE OFFICIELLE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU GABON, LE 7 AOUT 1976 - PDF 283 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` A L'INVITATION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE ET DE MADAME OMAR BONGO, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET MADAME VALERY GISCARD D'ESTAING ONT EFFECTUE AU GABON UNE VISITE OFFICIELLE DU 5 AU 8 AOUT 1976. CE SEJOUR A CONSTITUE UNE MANIFESTATION PARTICULIEREMENT CHALEUREUSE DES SENTIMENTS D'AMITIE SINCERES ET PROFONDS QUI UNISSENT LES DEUX CHEFS_D_ETAT AINSI QUE LES PEUPLES FRANCAIS ET GABONAIS. IL A ETE, POUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, L'OCCASION DE PRENDRE CONTACT AVEC LES REALITES VIVANTES DE LA REPUBLIQUE GABONAISE ET DE VISITER QUELQUES-UNES DE SES REALISATIONS ECONOMIQUES LES PLUS MARQUANTES. LES ENTRETIENS QU'ONT EUS LE PRESIDENT VALERY GISCARD D'ESTAING ET LE PRESIDENT EL HADJ OMAR BONGO SE SONT DEROULES DANS LE CLIMAT DE FRANCHISE, DE CONFIANCE ET D'HARMONIE QUI EST CELUI DES RELATIONS TRADITIONNELLES ENTRE LA FRANCE ET LE GABON. LES DEUX CHEFS D'ETAT ONT TENU A SOULIGNER LE CARACTERE PRIVILEGIE DE CES RELATIONS QUI S'INSPIRENT D'UNE LARGE COMPREHENSION ET D'UNE ETROITE COMMUNAUTE D'ESPRIT, DANS LE RESPECT MUTUEL DE LA SOUVERAINETE DES DEUX NATIONS ET DE LEURS INTERETS FONDAMENTAUXÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONNAISES` AU-COURS DE LEURS CONVERSATIONS LES DEUX CHEFS_D_ETAT ETAIENT ENTOURES DES PERSONNALITES SUIVANTES : LA PARTIE FRANCAISE PAR : M. JEAN DE LIPKOWSKI, MINISTRE DE LA COOPERATION, M. ROBERT GALLEY, MINISTRE DE L'EQUIPEMENT, M. MAURICE DELAUNAY, AMBASSADEUR, HAUT-REPRESENTANT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE. LA PARTIE GABONAISE PAR : M. PAUL OKUMBA D'OKWATSEGUE, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION, M. JEAN-FRANCOIS NOUTOUME, MINISTRE CONSEILLER PERSONNEL DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHARGE DE LA COORDINATION A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DES QUESTIONS ECONOMIQUES ET FINANCIERES. M. MARTIN BONGO, MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE, M. MICHEL ANCHOUEY, MINISTRE DELEGUE A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, CHARGE DU PLAN, DU DEVELOPPEMENT ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, M. MARTIN REKANGALT, SECRETAIRE_D_ETAT AUPRES DU MINISTRE_D_ETAT, CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION, M. MARCEL SANDOUNGOUT, AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE GABONAISE EN FRANCEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT PROCEDE A UN LARGE ECHANGE_DE_VUES EN CE QUI CONCERNE TANT LES RAPPORTS BILATERAUX QUE LES PROBLEMES REGIONAUX ET INTERNATIONAUX. LES DEUX CHEFS D'ETAT SE SONT FELICITES DE L'EXCELLENCE DES RAPPORTS DE COOPERATION QUI LIENT LA FRANCE ET LE GABON ET ONT REAFFIRME LEUR INTENTION DE LEUR DONNER DES DIMENSIONS NOUVELLES. ILS ONT EXAMINE ENSEMBLE LES MOYENS D'Y PARVENIR ET ONT DETERMINE A CETTE FIN LES _CONCOURS QUE LA FRANCE POURRAIT APPORTER DIRECTEMENT OU INDIRECTEMMENT A L'EXECUTION DU PLAN DE DEVELOPPEMENT GABONAIS. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A RENDU HOMMAGE A LA VOLONTE D'INDEPENDANCE DE LA REPUBLIQUE GABONAISE QUI SE TRADUIT NOTAMMENT PAR UN EFFORT CONSIDERABLE DE CONSTRUCTION NATIONALE ET LA MAITRISE DE SES RICHESSES. LA FRANCE SOUTIENDRA CETTE ACTION EN PRENANT PART EN-PARTICULIER A LA POURSUITE DES ETUDES TECHNIQUES ET ECONOMIQUES CONCERNANT LE BARRAGE DU GRAND POUBARA ET LE COMPLEXE DE PRODUCTION DE FERRO-MANGANESE. SUR LA BASE DE CES ETUDES, ELLE PARTICIPERA A LA REALISATION DE CET AMENAGEMENT HYDRO-ELECTRIQUE ET RECHERCHERA AVEC LE GABON LES FINANCEMENTS COMPLEMENTAIRES NECESSAIRES. DE LA MEME FACON, ELLE PARTICIPERA A LA MISE EN_OEUVRE DU PROJET CIMENTIER DE NTOUM. LA FRANCE PARTICIPERA SUBSTANTIELLEMENT A L'EXECUTION DES PROJETS GABONAIS ET PLUS SPECIALEMENT : LE PLAN DE TRANSPORT, LA PROSPECTION MINIERE, LE PROGRAMME NATIONAL DE PROJETS VIVRIERS, MARAICHERS ET FRUITIERS, LE CENTRE SEMENCIER, L'UNITE DE FABRICATION D'ALIMENTS DE BETAIL ET LA CREATION D'UNE CELLULE DE CONTROLE DE PROJETS AGRICOLES. ELLE PRENDRA UNE PART ACTIVE A L'EQUIPEMENT ET AU FONCTIONNEMENT DE L'INSTITUT POLYTECHNIQUE DE FRANCEVILLE ET DE L'HOPITAL MILITAIRE DE LIBREVILLE. ELLE CONSACRERA DES EFFORTS IMPORTANTS A LA FORMATION DES TECHNICIENS DE L'AVIATION CIVILE ET DE LA MARINE MARCHANDE ET A CET EFFET, ELLE FACILITERA L'ACCES DES CANDIDATS GABONAIS DANS LES ECOLES FRANCAISES SPECIALISEES. ELLE POURSUIVRA EGALEMENT SON EFFORT DANS-LE-CADRE DE L'ACCORD DE GLOBALISATION QUI VIENT D'ETRE SIGNE POUR METTRE A LA DISPOSITION DU GABON LES ENSEIGNANTS ET LES ASSISTANTS TECHNIQUES DE HAUT NIVEAU DONT IL POURRAIT AVOIR BESOINÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` DANS LE DOMAINE INTERNATIONAL, LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT CONSTATE AVEC SATISFACTION LA CONVERGENCE DE LEURS VUES ET LA SIMILITUDE DES PRINCIPES QUI INSPIRENT ET ANIMENT LEUR POLITIQUE EXTERIEURE FACE AUX GRANDS PROBLEMES MONDIAUX. ILS ONT MARQUE LEUR ATTACHEMENT AUX PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA CHARTE DES NATIONS-UNIES ET REAFFIRME LEUR CONFIANCE DANS LE DIALOGUE ET LA TOLERANCE COMME MOYENS PRIVILEGIES DE PREVENIR LES TENSIONS ET DE REGLER PACIFIQUEMENT LES DIFFERENDS ENTRE NATIONS. ILS ONT EXPRIME LE SOUHAIT QUE LES PROBLEMES DU CONTINENT AFRICAIN SOIENT RESOLUS DE PREFERENCE PAR LES AFRICAINS EUX-MEMES, A L'EXCLUSION DE TOUTE INGERENCE EXTERIEURE DANS UN ESPRIT DE CONCERTATION PACIFIQUE, DE RESPECT MUTUEL ET DE SOLIDARITE. ILS ONT SOULIGNE QUE LA DECOLONISATION EN AFRIQUE AUSTRALE DEVRA ETRE CONDUITE A SON TERME. A CET EGARD, ATTACHES AU RESPECT DES DROITS DE L'HOMME ET DES PEUPLES, ILS ONT REAFFIRME LEUR HOSTILITE FONDAMENTALE A L'APARTHEID ET A LA SEGREGATION RACIALE, ET LEUR VOLONTE DE FAIRE PREVALOIR EN AFRIQUE AUSTRALE LA NECESSAIRE EGALITE DES HOMMES POUR LE BIEN ETRE DE TOUTES LES COMMUNAUTES. LES DEUX CHEFS D'ETAT ONT, D'AUTRE_PART, SOULIGNE L'IMPORTANCE QUE REVET LA COOPERATION ENTRE L'EUROPE ET L'AFRIQUE, ET SE SONT FELICITES DE L'HEUREUSE CONCLUSION DES ACCORDS DE LOME DONT LA MISE EN_OEUVRE CONTRIBUERA A RENFORCER L'EQUILIBRE ET LA STABILITE ECONOMIQUE DU CONTINENT AFRICAIN. DANS CET ESPRIT, ILS SE SONT CONCERTES SUR LA DEFINITION D'UN NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE INTERNATIONAL QUI DOIT ASSURER AUX PAYS PRODUCTEURS UNE JUSTE REMUNERATION POUR LEURS MATIERES PREMIERES. ILS CONSIDERENT QUE LES TRAVAUX DE LA CONFERENCE DE PARIS SUR LA COOPERATION ECONOMIQUE INTERNATIONALE S'INSCRIVENT DANS CETTE PERSPECTIVE ET EXPRIMENT L'ESPOIR QUE DES SOLUTIONS EQUITABLES SERONT TROUVEES EN_VUE DE GARANTIR AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT LES MOYENS D'UNE EXPANSION ECONOMIQUE CONTINUEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` D'UNE MANIERE PLUS GENERALE, LA FRANCE ET LE GABON SONT CONVAINCUS DE LA NECESSITE POUR LES PAYS INDUSTRIALISES DE S'ASSOCIER DANS UN EFFORT D'UNE AMPLEUR EXCEPTIONNELLE, MENE SELON DES PROCEDURES ET AVEC DES MOYENS NOUVEAUX, EN_FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE L'AFRIQUE EN_VUE DE CONSOLIDER L'INDEPENDANCE ET LA SECURITE DE SES NATIONS. A CET EGARD, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE A TENU A MARQUER SON APPRECIATION DES INITIATIVES PRISES PAR LA FRANCE QUI TRADUISENT L'INTERET PARTICULIER ET PERMANENT QU'ATTACHE LE PRESIDENT VALERY GISCARD D'ESTAING AU DEVELOPPEMENT DE L'AFRIQUE, AUX PROBLEMES DU TIERS-MONDE ET A LA PROMOTION D'UN NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE INTERNATIONAL. LA REPUBLIQUE GABONAISE S'ASSOCIE A CES EFFORTS QUI TENDENT A INSTAURER DANS LE MONDE UN CLIMAT DE CONCERTATION ET DE COOPERATION PACIFIQUES. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A ETE IMPRESSIONNE PAR LES REALISATIONS EXCEPTIONNELLES DONT PEUT SE PREVALOIR LA REPUBLIQUE GABONAISE SOUS LA HAUTE DIRECTION DU PRESIDENT EL HADJ OMAR BONGO QUI A DEFINITIVEMENT ASSURE L'UNITE ET L'INDEPENDANCE DE LA NATION GABONAISE ET LUI A OUVERT LES VOIES D'UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CONTINU ET HARMONIEUX. IL A RENDU HOMMAGE A SA HAUTEUR DE VUE, A SON REALISME MIS AU SERVICE DE LA PAIX ET DE LA JUSTICE DANS LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE ET A SON DEVOUEMENT MILITANT A LA CAUSE DU TIERS-MONDE ET DE L'AFRIQUE EN-PARTICULIER. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET MADAME GISCARD D'ESTAING ONT ENFIN TEMOIGNE LEUR GRATITUDE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE ET MADAME OMAR BONGO POUR LA CHALEUR DE L'ACCUEIL QUI LEUR A ETE RESERVE ET POUR L'AMITIE ATTENTIVE DONT ILS ONT ETE ENTOURES AINSI QUE LES MEMBRES DE LEUR DELEGATIONÕ¿\

Voir tous les articles et dossiers