Publié le 6 novembre 1975

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, à l'occasion du dîner offert par M. Habib Bourguiba, Président de la République tunisienne, Tunis, Palais de Carthage, le 6 novembre 1975.

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, à l'occasion du dîner offert par M. Habib Bourguiba, Président de la République tunisienne, Tunis, Palais de Carthage, le 6 novembre 1975.

6 novembre 1975 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, à l'occasion du dîner offert par M. Habib Bourguiba, Président de la République tunisienne, Tunis, Palais de Carthage, le 6 novembre 1975. - PDF 360 Ko
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` MONSIEUR LE PRESIDENT, MADAME, MESDAMES, MESSIEURS, MONSIEUR LE PRESIDENT, EN ACCUEILLANT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE VOUS AVEZ PRONONCE A L'INSTANT DES PAROLES EMOUVANTES QUI ETAIENT COMME L'ECHO DE L'ADMIRABLE DISCOURS QUE JE VOUS AI ENTENDU PRONONCER A PARIS LORS DE VOTRE VISITE OFFICIELLE EN 1972. AYANT PROFONDEMENT RESSENTI, CE MATIN, L'ACCUEIL EXCEPTIONNEL, JE DIRAI L'ACCUEIL UNIQUE, DU PEUPLE TUNISIEN, ET, TOUT A L'HEURE, LA CHALEUREUSE AMITIE DE NOS PREMIERS ENTRETIENS, JE SAIS QUE VOS PROPOS NE SONT PAS SEULEMENT INSPIRES PAR LES USAGES DIPLOMATIQUES OU PAR LA TRADITIONNELLE HOSPITALITE TUNISIENNE. ET JE TIENS A VOUS DIRE A MON TOUR TOUTE LA JOIE ET LE BIEN-ETRE QUE J'EPROUVE AU MILIEU DE VOUS, MES AMIS TUNISIENS, SI PROCHES A TOUS EGARDS DE LA FRANCE LIBERALE, TOLERANTE ET CHALEUREUSE, QUE JE M'EFFORCE DE DEVELOPPER\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` COMME CHACUN ICI ET APRES VOUS MONSIEUR LE PRESIDENT, JE CONSTATE QUE NOS DEUX PAYS ONT SU CREER UN MODELE DE RELATIONS FRATERNELLES. MAIS LA RENOVATION QUI EST ACTUELLEMENT EN-COURS DANS LE MONDE ENTIER, DES RELATIONS INTERNATIONALES, NOUS PROPOSE UN AUTRE DEFI : LA FRANCE ET LA TUNISIE DEVRAIENT ETRE LES PREMIERES A DONNER EN_COMMUN UNE SIGNIFICATION CONCRETE AUTANT QU'HUMAINE AUX NOUVEAUX CONCEPTS ECONOMIQUES ET POLITIQUES DE NOTRE TEMPS. CONSCIENTES DE LEURS AFFINITES, LA FRANCE ET LA TUNISIE ONT SU, EN EFFET, CREER ENSEMBLE UN MODELE DE RELATIONS FRATERNELLES ET DE COOPERATION. CES AFFINITES SONT NEES DE LA GEOGRAPHIE, DE L'HISTOIRE ET SURTOUT DU CARACTERE DE LEURS PEUPLES. NOS PAYS ONT LA MEME VOCATION DE PAYS DE CONTACT. LA TUNISIE EST SITUEE AU CARREFOUR DES MEDITERRANEE ORIENTALE ET OCCIDENTALE, AU CARREFOUR DE L'AFRIQUE ET DE L'EUROPE, DU MONDE MUSULMAN ET DE L'UNIVERS CHRETIEN. COMME LA FRANCE, PAYS DE TRADITION, DE TRANSITION ENTRE LES INFLUENCES ATLANTIQUES ET MEDITERRANEENNES, ELLE EST OUVERTE SUR L'EXTERIEUR, ACCUEILLANTE ET TOLERANTE\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` LES RENCONTRE DE L'HISTOIRE LEUR ONT PERMIS L'APPRENTISSAGE DE L'ESTIME ET DE L'AMITIE : IL Y A QUATRE SIECLES, LE PREMIER CONSUL DE FRANCE S'INSTALLAIT A TUNIS ET Y ASSURAIT LA REPRESENTATION PERMANENTE DE NOTRE PAYS. PENDANT LE SEUL XVIIIEME SIECLE, 12 TRAITES ONT ETE CONCLUS ENTRE NOS GOUVERNEMENTS. PLUS RECEMMENT, L'INDEPENDANCE RETROUVEE PAR LE COURAGE ET LE PATRIOTISME D'UN PEUPLE CONDUIT PAR VOS INITIATIVES, MONSIEUR LE PRESIDENT, FACILITEE AUSSI, COMME VOUS L'AVEZ NOTE, PAR LA CLAIRVOYANCE DES CHEFS DE GOUVERNEMENT FRANCAIS DE L'EPOQUE - JE PENSE A MON TOUR AUX PRESIDENTS MENDES-FRANCE ET EDGAR FAURE, AUXQUELS JE RENDS ICI TEMOIGNAGE - AU_LIEU D'ENTRAINER UNE RUPTURE DE NOS RELATIONS, A RENFORCE L'ESTIME ET L'AMITIE QUE NOUS NOUS PORTIONS, EN NOUS PLACANT DESORMAIS ET POUR TOUJOURS SUR UN PIED D'EGALITE. MAIS CE SONT SANS DOUTE CES AFFINITES DE CARACTERE QUI CONSTITUENT, A COUP SUR, NOS LIENS LES PLUS SOLIDES : TUNISIENS ET FRANCAIS ONT TOUJOURS MANIFESTE LE MEME ATTACHEMENT A LA LIBERTE, L'INTELLIGENCE ET LA MODERATION. LEUR RESISTANCE DANS LE PASSE A L'ETABLISSEMENT DES HEGEMONIES, LEUR VOLONTE, QUI SE MANIFESTE CLAIREMENT AUJOURD'HUI, DE RESOUDRE LES CONFLITS PAR LA TOLERANCE ET LA CONCILIATION, EN FONT DES AMIS SPONTANES ET DES ALLIES NATURELS\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` NOS PEUPLES SE CONNAISSENT BIEN ET RESSENTENT L'UN POUR L'AUTRE UNE MUTUELLE ATTIRANCE. NOMBREUX SONT, AUJOURD'HUI, LES FRANCAIS QUI RESIDENT EN TUNISIE - TECHNICIENS, COOPERANTS, HOMMES D'AFFAIRES - ET JE SAIS QU'ILS S'Y SENTENT UTILES ET HEUREUX. JE N'OUBLIE PAS DAVANTAGE LES 170 000 TUNISIENS QUI TRAVAILLENT DANS NOTRE PAYS ET QUI CONTRIBUENT ACTIVEMENT A SON DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE. SACHEZ, A CE PROPOS, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE LE GOUVERNEMENT FRANCAIS S'EMPLOIE ACTIVEMENT A AMELIORER LES CONDITIONS_DE_VIE, DANS LA COMMUNAUTE FRANCAISE, DE CETTE POPULATION APPRECIEE POUR SON INTELLIGENCE, SON ACTIVITE ET SON ARDEUR AU TRAVAIL. IL ETAIT NATUREL, COMPTE_TENU DE TOUTES CES CONDITIONS, QUE LA COOPERATION FRANCO - TUNISIENNE DEVIENNE UNE COOPERATION D'AVANT-GARDE. VOTRE PAYS, MONSIEUR LE PRESIDENT EST CELUI QUI BENEFICIE, VOUS LE SAVEZ, DE LA PART DE LA FRANCE, DU MONTANT D'AIDE PAR HABITANT LE PLUS ELEVE DANS LE MONDE : JE M'EN REJOUIS ET, COMME VOUS M'Y CONVIEZ, JE VEILLERAI A CE QUE NOTRE EFFORT DE SOLIDARITE SE POURSUIVE ET S'AMPLIFIE. PAR LES METHODES UTILISEES, NOTRE COOPERATION EST AUSSI L'UNE DES PLUS AVANCEES. LA COMPREHENSION QUE VOUS AVEZ DE NOTRE CULTURE, COMBINEE A VOS DONS NATURELS, DONNENT A NOMBRE DE VOS COMPATRIOTES UN MANIEMENT DE LA LANGUE FRANCAISE QUE VOUS ENVIENT LES FRANCAIS LES PLUS LETTRES. VOUS ETES EN_MESURE D'OPERER LA RELEVE PROGRESSIVE DE NOS COOPERANTS CULTURELS DANS LES ENSEIGNEMENTS PRIMAIRE ET SECONDAIRE, CE QUI DOIT NOUS PERMETTRE DE GUIDER NOS EFFORTS VERS DES ACTIONS PLUS ELABOREES, SANS REMETTRE EN_CAUSE LES RESULTATS DEJA OBTENUS. DE MEME, LA COOPERATION ECONOMIQUE S'ORIENTE EN PRIORITE VERS UNE SORTE D'INVESTISSEMENT-RELAIS, QUI DOIT FACILITER LE DEVELOPPEMENT DE VOS EXPORTATIONS VERS LES PAYS INDUSTRIALISES - ET LA FRANCE EN-PARTICULIER - DANS LES SECTEURS OU L'APTITUDE PARTICULIERE DE VOTRE MAIN-D'OEUVRE ET DE VOS ENTREPRISES EST RECONNUE, ET OU ELLE PEUT PAR CONSEQUENT CONTRIBUER A UN MEILLEUR EQUILIBRE DE VOS ECHANGES EXTERIEURS DONT NOUS RECONNAISSONS LA NECESSITE\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` AU MOMENT OU LE MONDE S'INTERROGE SUR L'ORGANISATION D'UN NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE MONDIAL, IL ME SEMBLE QUE NOS DEUX PAYS DOIVENT, DES MAINTENANT, APPLIQUER LES PRINCIPES DE CE NOUVEL ORDRE A LEUR PROPRE COMPORTEMENT. A MON SENS, ILS POURRAIENT ORGANISER LEURS RELATIONS AUTOUR D'UNE SOLIDARITE AFFIRMEE SUIVANT TROIS ORIENTATIONS : D'ABORD, FACE AUX INCOMPREHENSIONS DES SCEPTIQUES, ILS DOIVENT MANIFESTER LEUR SOLIDARITE DANS LA RECHERCHE DE SOLUTIONS DE CONCILIATION DANS LES GRANDES CONFERENCES ECONOMIQUES INTERNATIONALES A VENIR. ENSUITE, ILS DOIVENT APPORTER LA PREUVE QUE LA SOLIDARITE EST POSSIBLE ET PROFITABLE ENTRE UN PAYS INDUSTRIALISE OUVERT, ET UN PAYS EN DEVELOPPEMENT ENTREPRENANT. DANS CETTE PERSPECTIVE, JE SOUHAITE QUE LA FRANCE PARTICIPE ENCORE PLUS ACTIVEMENT A L'INDUSTRIALISATION DE LA TUNISIE, AU DEVELOPPEMENT DE SES INVESTISSEMENTS, A LA MODERNISATION DE SON AGRICULTURE ET A L'ESSOR DE SES ACTIVITES TOURISTIQUES. ENFIN, CETTE SOLIDARITE DOIT AUSSI S'EXPRIMER AU BENEFICE DES PAYS TIERS EN DEVELOPPEMENT. LA MAITRISE TECHNOLOGIQUE FRANCAISE ET LA COMPETENCE DES EXPERTS ET TECHNICIENS TUNISIENS SONT APTES A COLLABORER POUR CREER DE NOUVELLES ACTIVITES ECONOMIQUES DANS LES PAYS DU TIERS-MONDE, EN-PARTICULIER DANS LES AUTRES PAYS ARABES ET DANS LES ETATS AFRICAINS. JE PENSE ENFIN QUE LA TUNISIE ET LA FRANCE DOIVENT AUSSI S'ATTACHER A FAIRE PREVALOIR UNE APPROCHE PLUS HUMAINE DES QUESTIONS POLITIQUES, AU NIVEAU REGIONAL ET MONDIAL\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` LE DIALOGUE EURO - ARABE EST LE PREMIER TERRAIN OU NOUS POUVONS METTRE NOTRE AMITIE ET NOTRE EXPERIENCE DE LA COOPERATION AU SERVICE DES DEUX COMMUNAUTES EUROPEENNE ET ARABE. C'EST A LA RECHERCHE DE LA PAIX DURABLE AU PROCHE-ORIENT QU'ILS DOIVENT APPLIQUER AUSSI LEUR VOLONTE DE CONCILIATION. PAR SON "INITIATIVE DE PAIX" DE MAI 1973, LE PRESIDENT BOURGUIBA A ETE LE PREMIER DES CHEFS_D_ETAT ARABES A PROPOSER UNE SOLUTION COHERENTE DU CONFLIT, PRENANT EN CONSIDERATION LES LEGITIMES INTERETS DE TOUTES LES PARTIES EN PRESENCE, EN SUGGERANT LA CREATION D'UN ETAT PALESTINIEN ET LA RECONNAISSANCE DU DROIT A L'EXISTENCE DE TOUS LES ETATS DE LA REGION, Y COMPRIS ISRAEL. DE SON COTE, LA FRANCE PRECONISE, AVEC PATIENCE, MAIS AVEC DETERMINATION, UN REGLEMENT GLOBAL COMPORTANT DES ELEMENTS ET UN EQUILIBRE COMPARABLES A CEUX QUE VOUS PROPOSEZ : ELLE DEMANDE LA RECONNAISSANCE DU DROIT A L'EXISTENCE DE TOUS LES ETATS DE LA REGION `PROCHE-ORIENT` L'EVACUATION DES TERRITOIRES ARABES OCCUPES ET LA RECONNAISSANCE DU DROIT DES PALESTINIENS A DISPOSER, COMME CHACUN, D'UNE PATRIE. TUNISIENS ET FRANCAIS ME PARAISSENT APPELES A CONJUGUER LEUR SENS DES RESPONSABILITES POUR ASSURER LA STABILITE POLITIQUE ET LA SECURITE DANS LEUR REGION DU MONDE : LA MEDITERRANEE DOIT REDEVENIR UNE ZONE DE PAIX, CARACTERISEE PAR L'INDEPENDANCE DES PEUPLES, L'INTEGRITE DES ETATS, ET LE RENFORCEMENT DE LA SOLIDARITE REGIONALE. LE GOUVERNEMENT FRANCAIS EST DISPOSE, POUR SA PART, A S'ASSOCIER A TOUTE INITIATIVE QUI SERAIT PRISE POUR RENFORCER LA PAIX ET LA STABILITE POLITIQUE DANS CETTE REGION. MONSIEUR LE PRESIDENT, NOUS DEVONS Y REFLECHIR ENSEMBLE\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - TUNISIENNES` LORSQUE L'ON EVOQUE LA CLAIRVOYANCE ET LE COURAGE POLITIQUES, LA TOLERANCE ET LA MODERATION, COMME JE L'AI FAIT A PLUSIEURS REPRISES, LE NOM DU PRESIDENT BOURGUIBA VIENT NECESSAIREMENT A L'ESPRIT. AUSSI, JE SOUHAITE MAINTENANT M'ADRESSER A VOUS, MONSIEUR LE PRESIDENT, DONT LE DESTIN SE CONFOND A TEL POINT AVEC LA CONSTRUCTION DE LA TUNISIE MODERNE QU'IL EST DIFFICILE DE NE PAS EMPLOYER, POUR LA DECRIRE, LE VOCABULAIRE QUE VOUS AVEZ CREE. DEPUIS VINGT ANS, VOUS ASSUREZ LA DIRECTION DE VOTRE PAYS £ VOUS POURSUIVEZ AVEC PATIENCE SA CONSTRUCTION EN VOUS INSPIRANT DES GRANDS OBJECTIFS DE LA SAGESSE POLITIQUE DE CE TEMPS, C'EST-A-DIRE LE PROGRES DE L'ECONOMIE ET DE LA SOCIETE, LE MAINTIEN DE LA DIGNITE ET DE L'AUTORITE EN POLITIQUE INTERIEURE, DE LA PAIX ET DE LA CONCILIATION DANS VOTRE COMPORTEMENT VIS-A-VIS DE_L_ETRANGER. BIEN AU-DELA DE L'EUROPE ET DE L'AFRIQUE, VOUS ETES RESPECTE ET ADMIRE COMME UN DES LIBERATEURS ET L'UNE DES GRANDES FIGURES DE NOTRE EPOQUE, PARCE QUE VOUS AVEZ SU MANIFESTER, LORSQUE LES CIRCONSTANCES L'EXIGEAIENT, LE COURAGE DU CHEF POLITIQUE, L'IMAGINATION DE L'ADMINISTRATEUR, ET LA SAGESSE DE L'HOMME D'ETAT. EN FRANCE, VOUS INSPIREZ AUSSI UN AUTRE SENTIMENT, CELUI D'UNE PRESENCE AMIE ET FAMILIERE. EN D'AUTRE TEMPS, VOUS AVEZ LUTTE POUR CONQUERIR LA LIBERTE DE VOS COMPATRIOTES ET POUR LEUR DONNER UNE PATRIE. VOUS L'AVEZ FAIT SANS HAINE, AU NOM DE PRINCIPES QUI ETAIENT LES NOTRES. VOUS AVEZ SU GAGNER L'ESTIME ET L'AMITIE DE LA FRANCE, DE SES GOUVERNANTS ET DE TOUTE SA POPULATION £ ET VOUS LES AVEZ GARDEES. LE PEUPLE FRANCAIS SAIT QUE VOUS ENTREREZ, N'EN DOUTEZ PAS, DANS L'HISTOIRE, PARMI LE PETIT NOMBRE DES JUSTES ET DES SAGES. C'EST POURQUOI JE VOUS INVITE, MESDAMES ET MESSIEURS, A LEVER VOTRE VERRE EN L'HONNEUR DU PRESIDENT BOURGUIBA, CREATEUR DE LA TUNISIE MODERNE, EN L'HONNEUR DE MADAME BOURGUIBA, ET EN L'HONNEUR DE L'AMITIE ET DE LA FRATERNITE QUI REUNISSENT CE SOIR LES TUNISIENS ET LES FRANCAIS\

Voir tous les articles et dossiers