Publié le 10 mai 1975

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A LA CEREMONIE D'OUVERTURE DU CONGRES DE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE PALAIS DES CONGRES - SAMEDI 10 MAI 1975

10 mai 1975 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A LA CEREMONIE D'OUVERTURE DU CONGRES DE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE PALAIS DES CONGRES - SAMEDI 10 MAI 1975

Télécharger le .pdf
=SANTE PUBLIQUE= MONSIEUR LE PRESIDENT, MESDAMES, MESSIEURS, VOUS AVEZ CHOISI D'ETRE ICI POUR REFLECHIR A LA CROIX-ROUGE DE L'AN 2000. SAGE DEMARCHE. NUL NE PEUT DOUTER - HELAS
- - QUE, DANS 25 ANS ENCORE, IL Y AURA DES HOMMES SOUFFRANTS QUI AURONT BESOIN DE VOTRE DEVOUEMENT. NUL NE PEUT NON PLUS DOUTER - FORT HEUREUSEMENT - QUE, DANS UN QUART DE SIECLE, IL Y AURA TOUJOURS DES HOMMES PRETS A SE CONSACRER, DE TOUT LEUR COEUR, AU SERVICE DE LEUR PROCHAIN. LES VALEURS ESSENTIELLES QUE LA CROIX-ROUGE A SU IMPOSER PROGRESSIVEMENT AUX NATIONS, CONSTITUENT POUR L'HUMANITE UNE CONQUETE ESSENTIELLE. AUJOURD'HUI, VOUS ETES 3.000, DELEGUES PAR PLUS_D'UN MILLION D'ADHERENTS QUE JE SALUE FRATERNELLEMENT\
=SANTE PUBLIQUE= VOUS M'AVEZ INTERROGE, MONSIEUR LE PRESIDENT, SUR LE ROLE DE LA CROIX-ROUGE. JE VOUDRAIS TOUT D'ABORD SOULIGNER SON ACTION INTERNATIONALE. LA CROIX-ROUGE A 112 ANS =AGE= ET SON DEVELOPPEMENT DEPUIS 1863 EST, AU REGARD DE SES MOYENS TRES LIMITES, UNE DES REUSSITES LES PLUS REMARQUABLES QU'AIT OBTENUE, SUR-LE-PLAN INTERNATIONAL, L'INITIATIVE SPONTANEE DES HOMMES DE BONNE VOLONTE. UNE POIGNEE D'ENTRE EUX, NE DISPOSANT QUE D'UNE AUTORITE MORALE APPUYEE SUR DES "SOCIETES NATIONALES" DE CROIX-ROUGE, A SU IMPOSER AUX ETATS UNE REGLEMENTATION DE LA GUERRE QUI, SANS SUPPRIMER L'HORREUR DES CONFLITS ARMES, A CEPENDANT ADOUCI, POUR PLUS D'UN COMBATTANT, LES CONSEQUENCES DE LA GUERRE. CES EFFORTS ONT ETE POURSUIVIS JUSQU'A NOS JOURS ET JE SUIS HEUREUX DE POUVOIR EN REMERCIER ICI-MEME, LE PRESIDENT DU COMITE INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET LE PRESIDENT DE LA LIGUE DES SOCIETES DE LA CROIX-ROUGE ET SON SECRETAIRE GENERAL QUI PARTICIPENT A CE CONGRES. MAIS BEAUCOUP RESTE ENCORE A FAIRE. LA GUERRE A CHANGE. LES FORMES DEGUISEES OU LARVEES QUE NOUS CONNAISSONS AUJOURD'HUI, FONT DE NOMBREUSES VICTIMES CIVILES ET LEUR PROTECTION, L'EXPERIENCE RECENTE VIENT ENCORE DE LE MONTRER, S'AVERE SOUVENT DIFFICILE. LA FRANCE SOUHAITE DONC QUE L'INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE S'ETENDE ET S'AMPLIFIE. LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE TOUT ENTIERE DOIT CONSIDERER COMME UNE DE SES RESPONSABILITES PERMANENTES DE PERMETTRE A LA CROIX-ROUGE D'ACCOMPLIR PLEINEMENT SA MISSION\
=SANTE PUBLIQUE= CONCERNANT PLUS PARTICULIEREMENT LA CROIX-ROUGE FRANCAISE, VOS MILITANTS ONT REFLECHI L'ANNEE DERNIERE ET CETTE ANNEE AU ROLE QUE POURRAIT JOUER DANS LE FUTUR UNE CROIX-ROUGE RAJEUNIE, PLUS EFFICACE, PLUS FRATERNELLE, MIEUX PREPAREE AUX TACHES QUI LUI INCOMBENT. LES DELEGUES QU'ILS ONT DESIGNES ET QUI SONT ICI VONT PENDANT DEUX JOURS TENTER DE TRANSFORMER LES REFLEXIONS NOMBREUSES ET DIVERSES QUI VIENNENT DE LA BASE, EN ORIENTATIONS D'ACTION POUR L'AVENIR. JE SOUHAITE QU'ILS Y REUSSISSENT PLEINEMENT. VOUS AUREZ A FAIRE DES CHOIX DIFFICILES ET SANS DOUTE FAUDRA-T-IL PARFOIS MODIFIER DES HABITUDES PROFONDEMENT ANCREES OU DES METHODES DE GESTION PRATIQUEES DEPUIS DES ANNEES. TELLE EST LA LOI DU CHANGEMENT, QUI EST CELLE DE NOTRE TEMPS. C'EST AU_PRIX DE CET EFFORT QU'UNE ORGANISATION TELLE QUE LA VOTRE POURRA, POUR LE BIEN DE TOUS, ACCROITRE SON DYNAMISME. IL EXISTE UN CHAMP D'ACTION IMMENSE OUVERT A TOUS VOS MILITANTS. JE LE DIS CLAIREMENT : IL EST NON SEULEMENT SOUHAITABLE, MAIS INDISPENSABLE, QUE DES CITOYENS BENEVOLES ACCEPTENT DE CONSACRER UNE PART DE LEUR TEMPS LIBRE AU SERVICE DES AUTRES. L'IMPORTANCE DE LEUR ROLE, LOIN DE STAGNER OU MEME DE DIMINUER, DOIT CROITRE ENCORE DANS L'AVENIR. IL N'Y A EN EFFET NI OPPOSITION, NI CONTRADICTION ENTRE L'ELARGISSEMENT DES RESPONSABILITES SOCIALES DE L'ETAT, QUI A ETE SI MARQUE AU-COURS DES DERNIERES ANNEES, ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES DES PERSONNES BENEVOLES ET DE LEURS ASSOCIATIONS. TOUT AU PLUS DOIT-IL Y AVOIR PARFOIS UNE REDISTRIBUTION DES ROLES, L'ETAT PRENANT EN CHARGE CERTAINES INTERVENTIONS ORGANISEES JUSQUE LA DANS_UN_CADRE PRIVE MAIS QUI, S'ETANT GENERALISEES, DEVIENNENT PLUS LOURDES A GERER\
=SANTE PUBLIQUE= L'INITIATIVE PRIVEE PEUT SE DEVELOPPER A MON SENS DANS QUATRE DIRECTIONS : 1
- - ELLE PEUT SUPPLEER MOMENTANEMENT LE SECTEUR PUBLIC. IL EN VA AINSI LORSQUE LA CROIX-ROUGE MET SUR_PIED, EN TEMPS DE CRISE, QUATRE CENTS EQUIPES SANITAIRES MOBILES. 2
- - LE SECTEUR PRIVE JOUE EN SECOND _LIEU UN ROLE IMPORTANT DE RECHERCHE ET D'INNOVATION. MOINS ABSORBE QUE LE SECTEUR PUBLIC PAR DES TACHES DE GESTION COURANTE, PLUS LIBRE DANS SES INTERVENTIONS, IL PEUT EXPERIMENTER DES FORMULES NOUVELLES QUI SERONT ENSUITE OFFICIELLEMENT CONSACREES. DEPUIS LONGTEMPS, DES TYPES NOUVEAUX D'ETABLISSEMENTS OU DE SERVICES ONT ETE LANCES PAR DES VOLONTAIRES AVANT D'ETRE RECONNUS ET PRIS EN CHARGE PAR LA SECURITE_SOCIALE. 3
- - L'ACTIVITE DES BENEVOLES, EN TROISIEME _LIEU, VIENT UTILEMENT COMPLETER L'ACTION DES SERVICES PUBLICS DANS DES DOMAINES OU CES DERNIERS NE PEUVENT INTERVENIR. L'EXPERIENCE A MONTRE PAR EXEMPLE QUE DANS LES HOPITAUX, DES BENEVOLES PEUVENT, AUX COTES DES INFIRMIERES ET DES AIDES-SOIGNANTES, QU'ILS NE REMPLACENT EVIDEMMENT PAS, CONTRIBUER, PAR LEUR PRESENCE, A ADOUCIR LA VIE DES MALADES. 4
- - ENFIN, L'INITIATIVE BENEVOLE A UN ROLE A JOUER DANS TOUS LES DOMAINES OU IL EST SOUHAITABLE QUE DES SOLIDARITES ELEMENTAIRES SE MANIFESTENT. ON PEUT INSTALLER DANS UN QUARTIER OU DANS LES LOCAUX COLLECTIFS RESIDENTIELS DES ANIMATEURS PROFESSIONNELS. MAIS LA REANIMATION DU TISSU SOCIAL NE SERA REELLE QUE SI DES INITIATIVES SPONTANEES NAISSENT A LEUR TOUR. C'EST DANS CET ESPRIT QU'EN OCTOBRE DERNIER, LE GOUVERNEMENT A DECIDE D'ENCOURAGER LE DEVELOPPEMENT DE L'ACTION SOCIALE VOLONTAIRE. L'APPEL LANCE A CETTE OCCASION A ETE ENTENDU ET DE NOMBREUSES CANDIDATURES SE SONT MANIFESTEES. IL FAUT DES ASSOCIATIONS CAPABLES DE LES ACCUEILLIR MAIS AUSSI DE LES RETENIR. JE SUIS SUR QUE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE RENOVEE SERA AU PREMIER RANG D'ENTRE ELLES\
=SANTE PUBLIQUE = FINANCES PUBLIQUES= POUR SA PART, L'ETAT EST DECIDE A PROPORTIONNER SON APPUI AUX ASSOCIATIONS, SELON LES EFFORTS QU'ELLES FERONT ELLES-MEMES POUR SE REFORMER ET ACCROITRE LEUR EFFICACITE. DES A PRESENT, JE VOUS INDIQUE QUE LA LOI DE FINANCES POUR 1976 DOUBLERA LE TAUX DES DEDUCTIONS FISCALES AUTORISEES POUR LES VERSEMENTS TRANSITANT PAR LA FONDATION DE FRANCE ET EFFECTUES EN_FAVEUR D'ASSOCIATIONS CHARGEES D'UNE MISSION D'INTERET GENERAL. AINSI, LES TACHES NE MANQUENT PAS. JE SAIS QUE VOUS ETES LE DERNIER A VOUS EN PLAINDRE. VOUS VOYEZ, DANS LES CHAMPS D'ACTIVITE NOUVEAUX OUVERTS A VOTRE DEVOUEMENT DES RAISONS SUPPLEMENTAIRES DE VOUS MOBILISER £ DEJA AVEC LA SERENITE DE CEUX QUI SAVENT QUE LA CROIX-ROUGE APPARTIENT DESORMAIS ET POUR TOUJOURS A L'HUMANITE, VOUS RENOVEZ L'ANCIEN EDIFICE POUR PERMETTRE DE CAPTER LES BONNES VOLONTES DE L'AN 2000. HENRY DUNANT, AUX YEUX D'UNE PARTIE DE SES CONTEMPORAINS, PASSAIT POUR UN ILLUMINE. JE VOUS SOUHAITE DE CONTINUER A SURPRENDRE LE MONDE\

Voir tous les articles et dossiers