Publié le 6 janvier 1975

CINQ QUESTIONS DES FRANCAIS A M. VALERY GISCARD D'ESTAING SUR L'INFLATION, L'INDEMNISATION DU CHOMAGE, LES PERSONNES AGEES, L'EDUCATIO; UNE EMISSION DE I.T. 1 AVEC LA COLLABORATION DE LA SOFRES, LE 6 JANVIER 1975

CINQ QUESTIONS DES FRANCAIS A M. VALERY GISCARD D'ESTAING SUR L'INFLATION, L'INDEMNISATION DU CHOMAGE, LES PERSONNES AGEES, L'EDUCATIO; UNE EMISSION DE I.T. 1 AVEC LA COLLABORATION DE LA SOFRES, LE 6 JANVIER 1975

6 janvier 1975 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger CINQ QUESTIONS DES FRANCAIS A M. VALERY GISCARD D'ESTAING SUR L'INFLATION, L'INDEMNISATION DU CHOMAGE, LES PERSONNES AGEES, L'EDUCATIO; UNE EMISSION DE I.T. 1 AVEC LA COLLABORATION DE LA SOFRES, LE 6 JANVIER 1975 - PDF 298 Ko
LA VIE AUGMENTE, LA MENAGERE EST INSATISFAITE, QUE PENSEZ-VOUS FAIRE ? M. GISCARD D'ESTAING : DEPUIS MON ELECTION PRESIDENTIELLE JE VOUS DIRAI QUE LA LUTTE CONTRE LA HAUSSE DES PRIX A ETE POUR MOI, AVEC LE LANCEMENT DU _TRAIN DE REFORMES LA PRIORITE NUMERO UN ET DANS CE DOMAINE UNE POLITIQUE A ETE MISE EN_PLACE ET ELLE COMMENCE A OBTENIR UN CERTAIN NOMBRE DE RESULTATS. VOUS VOUS SOUVENEZ QUE NOUS AVIONS DES HAUSSES DE PRIX QUI ETAIENT TRES SENSIBLEMENT SUPERIEURES A 1 % PAR MOIS, 1,3 - 1,4 ET A L'HEURE ACTUELLE NOUS SOMMES REVENUS A 1 % ET PARFOIS MEME, CERTAINS MOIS, A UN PEU MOINS DE 1 %. ET LA POLITIQUE EN-COURS DOIT ABOUTIR AU DEBUT DE 1975 A DES RESULTATS QUI SERONT PLUS NETS, C'EST-A-DIRE QUE NOUS DEVRONS DESCENDRE NETTEMENT AU-DESSOUS DE 1 % PAR MOIS. ALORS C'EST UNE POLITIQUE DIFFICILE ET IL Y A DES TELESPECTATEURS QUI LE COMPRENNENT PARFAITEMENT, CE SONT LES AGRICULTEURS, PARCE QU'IL FAUT SAVOIR QUE QUAND ON LUTTE CONTRE LA HAUSSE DES PRIX, IL NE FAUT PAS LUTTER N'IMPORTE COMMENT. IL NE FAUT PAS NON PLUS ECRASER LES REVENUS D'UN CERTAIN NOMBRE DE CATEGORIES DE PRODUCTEURS. A L'HEURE ACTUELLE NOUS AVONS UN DEUXIEME PROBLEME QUI EST DE FAIRE ATTENTION A CE QUE LA LUTTE DES PRIX ET LA LUTTE CONTRE LA HAUSSE DES PRIX NE POSENT PAS UN PROBLEME DE CRISE ECONOMIQUE OU D'EMPLOI, PUISQUE LA PLUPART DES PAYS VOISINS - C'EST LE CAS DE L'ITALIE, LA GRANDE-BRETAGNE ET C'EST LE CAS DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE - CONNAISSENT A L'HEURE ACTUELLE UN CHOMAGE, UNE RECESSION TRES PROFONDE. ALORS NOUS LUTTONS CONTRE LA HAUSSE DES PRIX, MAIS NON PAR LE MOYEN DE LA RECESSION. BREF LA POLITIQUE EN_PLACE DOIT ABOUTIR A UNE ACCENTUATION DU RALENTISSEMENT DE LA HAUSSE DES PRIX ET NOUS DEVRIONS AVOIR EN 1975, CETTE ANNEE, UNE HAUSSE DES PRIX INFERIEURE A 10 %\
LA LOI SUR LA GARANTIE DE SALAIRE, EN CAS DE CHOMAGE, SERA-T-ELLE VRAIMENT APPLIQUEE ? M. GISCARD D'ESTAING : BIEN ENTENDU ELLE SERA APPLIQUEE, VOUS SAVEZ QUE TOUTES LES DISPOSITIONS ONT ETE PRISES LE 2 DECEMBRE DERNIER ET DESORMAIS UN TRAVAILLEUR PRIVE D'EMPLOI DU FAIT DES CIRCONSTANCES ECONOMIQUES SE VERRA GARANTIR PENDANT UN AN LE NIVEAU DE SES RESSOURCES, C'EST-A-DIRE UN SALAIRE QUI REPRESENTERA 90 % DE SON SALAIRE BRUT ANTERIEUR, CELA VEUT DIRE LE MEME SALAIRE NET POUR LUI PUISQU'UN CERTAIN NOMBRE DE PRELEVEMENTS OU DE RETENUES NE SERONT PAS EFFECTUES SUR CETTE NOUVELLE RESSOURCE ALORS QU'ILS SONT EFFECTUES SUR LE SALAIRE D'ACTIVITE. DONC LES SALARIES GARDERONT PENDANT UN AN LE MEME NIVEAU DE RESSOURCES QUE CELUI DONT ILS DISPOSAIENT AU MOMENT DE LEUR ACTIVITE. ALORS IL FAUT SAVOIR QUE C'EST UN ACCORD QUI A ETE SIGNE ENTRE LES SYNDICATS ET LE PATRONAT EN REPONSE A UN APPEL QUE JE LEUR AVAIS ADRESSE AU LENDEMAIN DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES £ C'EST DONC UN ACCORD CONTRACTUEL ET IL S'APPLIQUE, JE L'AI DIT, A-PARTIR DU 2 DECEMBRE DERNIER, MAIS IL A EGALEMENT UN EFFET RETROACTIF, C'EST-A-DIRE QUE DESORMAIS DES TRAVAILLEURS QUI ONT ETE LICENCIES AVANT CETTE DATE DU 2 DECEMBRE POUR DES MOTIFS ECONOMIQUES POURRONT BENEFICIER DE LA MEME GARANTIE D'EMPLOI PENDANT UN AN. ALORS LA AUSSI IL NE FAUT PAS CROIRE QUE CETTE DISPOSITION A POUR OBJET DE FAIRE EN SORTE QUE NOUS PREVOYONS QUE BEAUCOUP DE TRAVAILLEURS SERONT PRIVES D'EMPLOI ET QUE NOUS LEUR DISONS : VOUS SEREZ PRIVES D'EMPLOI MAIS VOUS GARDEREZ VOS RESSOURCES £ IL FAUT RAISONNER EN SENS INVERSE, LA VIE ECONOMIQUE ET LA POLITIQUE ECONOMIQUE ONT POUR OBJET DE MAINTENIR UN NIVEAU ELEVE DE L'EMPLOI, NEANMOINS IL Y A DES CIRCONSTANCES OU DES TRAVAILLEURS SE TROUVENT PRIVES D'EMPLOI ET C'EST DANS CE CAS QU'IL EST PREVU DE LEUR GARANTIR PENDANT UN AN LA PERCEPTION EFFECTIVE DE LEURS RESSOURCES\
A VOTRE AVIS, COMMENT LES PERSONNES AGEES PEUVENT-ELLES VIVRE AVEC 1.000 F. PAR TRIMESTRE ? M. GISCARD D'ESTAING : D'ABORD ELLES N'ONT PLUS 1.000 F. PAR TRIMESTRE. A-PARTIR DU 1ER JANVIER 1975 L'ALLOCATION MINIMALE PAR JOUR A ETE PORTEE A 18,60 F CE QUI REPRESENTE POUR UN TRIMESTRE 1670 F POUR UNE PERSONNE SEULE. DONC ELLES N'ONT PAS 1.000 F MAIS 1 670 F. ET D'AUTRE_PART JE ME SUIS ENGAGE A PORTER CE CHIFFRE MINIMUM QUI ETAIT DE 18,60 F DESORMAIS A 20 F A-PARTIR DU 1ER MAI DE CETTE ANNEE. ET DONC A-PARTIR DU 1ER MAI, UN MENAGE, UN COUPLE DE PERSONNES AGEES, BENEFICIERA AU MINIMUM DE 3.600 F. PAR TRIMESTRE. IL FAUT MESURER LE CHEMIN PARCOURU ET S'APERCEVOIR QUE DEPUIS LE MOIS DE MAI DERNIER, C'EST-A-DIRE EN A PEU PRES NEUF MOIS NOUS AVONS MAJORE DE 30 % LE MINIMUM D'ALLOCATION DES PERSONNES AGEES. ALORS JE M'ADRESSE A ELLES, ELLES SAVENT TRES BIEN QUE NOUS NE PRETENDONS PAS - JE NE PRETENDS PAS DU TOUT - QU'AVEC DES RESSOURCES DE CETTE _NATURE ON PUISSE VIVRE AISEMENT, FACILEMENT, MAIS ELLES SAVENT QUEL EST L'EFFORT ENTREPRIS PAR LA COLLECTIVITE NATIONALE POUR AMELIORER PROGRESSIVEMENT ET SUBSTANTIELLEMENT LEURS RESSOURCES\
QUE PENSEZ-VOUS FAIRE POUR RENDRE A L'INSTRUCTION ET A LA DISCIPLINE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES LEUR VALEUR D'AVANT 1968 ? M. GISCARD D'ESTAING : IL NE FAUT PAS CONFONDRE N'EST-CE-PAS ? IL N'EST PAS QUESTION DE REVENIR A LA SITUATION D'AVANT 1968. ELLE COMPORTAIT LES CONDITIONS QUI ONT CREE 1968, ET IL NE FAUT PAS AVOIR L'IDEE DE RETABLIR NOTRE SYSTEME EDUCATIF DANS SA SITUATION D'AVANT 1968, CE N'EST CERTAINEMENT PAS MON OBJECTIF. LA FRANCE A BESOIN ET CHACUN LE SAIT, D'ABORD D'UN SYSTEME EDUCATIF PERFECTIONNE ASSURANT LA FORMATION INTELLECTUELLE ET PROFESSIONNELLE COMPLETE DE LA JEUNESSE FRANCAISE ET A CET EGARD QUE FAUT-IL FAIRE ? ALORS, IL FAUT D'ABORD ACHEVER LES REFORMES QUI SONT ACTUELLEMENT A L'ETUDE ET VOUS SAVEZ QU'EN 1975 IL Y AURA, JE PENSE, L'ADOPTION D'UNE REFORME D'ENSEMBLE DE L'ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRE, COMPORTANT NOTAMMENT LA DEFINITION DEFINITIVE DU ROLE DU BACCALAUREAT. ET PUIS IL FAUT SE SOUVENIR QUE NOUS VIVONS DANS UN MONDE DANS LEQUEL LES DONNEES DE L'EDUCATION CHANGENT TRES RAPIDEMENT, IL FAUT TIRER LES CONSEQUENCES DE L'ABAISSEMENT DE LA MAJORITE DE 21 ANS A 18 ANS SUR-LE-PLAN DE L'EDUCATION £ IL FAUT SAVOIR AUSSI QUE LES CONNAISSANCES CHANGENT TRES VITE, IL FAUT NOTER ENFIN QUE LES JEUNES FRANCAIS, LES JEUNES FRANCAISES A L'HEURE ACTUELLE RECOIVENT LEURS CONNAISSANCES, NON SEULEMENT DE L'EDUCATION MAIS ENCORE DE TOUTES SORTES D'AUTRES MOYENS, ET NOTAMMENT D'AILLEURS, JE LE DIS ICI, DES MOYENS AUDIO-VISUELS. IL FAUT DONC TRAITER LE PROBLEME DE L'EDUCATION DANS SON ENSEMBLE ET FAIRE EN SORTE QUE NOUS PUISSIONS AVOIR UN DES SYSTEMES EDUCATIFS LES PLUS AVANCES DU MONDE. LA AUSSI, JE VOUS DIRAI CECI : QUELQUEFOIS LA FRANCE NE PEUT PAS OBTENIR DE RESULTATS FAUTE DE RESSOURCES, IL EST CERTAIN QUE DANS CERTAINS DOMAINES NOUS SOMMES MOINS ETENDUS, MOINS RICHES QUE L'UNION SOVIETIQUE OU QUE LES ETATS-UNIS D'AMERIQUE. MAIS DANS LE DOMAINE DE L'EDUCATION QUI EST UN DOMAINE INTELLECTUEL, LA FRANCE DOIT AVOIR UN DES MEILLEURS SYSTEMES EDUCATIFS DU MONDE ET C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE DANS LES THEMES DE REFORMES QUE J'AI PROPOSES AU GOUVERNEMENT POUR 1975, FIGURE DES LE 1ER TRIMESTRE, LA REFORME DU SYSTEME EDUCATIF\
POURQUOI VENEZ-VOUS DANS NOS FOYERS : PAR DEMAGOGIE OU POUR CONNAITRE NOTRE _ETAT D'ESPRIT ? M. GISCARD D'ESTAING : JE NE SUIS PAS ENCORE VENU DANS VOS FOYERS MAIS JE _COMPTE BIEN LE FAIRE ET JE _COMPTE LE FAIRE DES CE MOIS. ALORS VOUS DITES : PAR DEMAGOGIE. JE NOTE TOUJOURS QUE LORSQU'ON PREND UNE INITIATIVE, PAR EXEMPLE J'AI RECU ICI, A L'ELYSEE OU NOUS SOMMES, LES EBOUEURS DE MON QUARTIER, DE MON QUARTIER DE L'ELYSEE, A DEJEUNER LE MATIN DE NOEL £ CERTAINS ONT DIT C'EST DE LA DEMAGOGIE £ EN MEME TEMPS SI JE NE FAISAIS PAS DES CHOSES DE CE GENRE, EST-CE QU'ON N'ENTENDRAIT PAS DIRE OU EST-CE QU'ON NE DIRAIT PAS QUELQUE PART : CE N'EST PAS EN FRANCE QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AURAIT L'IDEE D'INVITER LES EBOUEURS DE SON QUARTIER A DEJEUNER ! DE MEME, SI UN AUTRE CHEF_D_ETAT ALLAIT VOIR SES COMPATRIOTES, QUELQU'UN DIRAIT : AH ! NATURELLEMENT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, LUI, NE SE SOUCIE PAS D'ALLER VOIR LES SIENS ! DONC IL FAUT NE PAS SE LAISSER GUIDER SUR CES SUJETS PAR LA CRITIQUE SYSTEMATIQUE £ SI JE VAIS VOIR LES FRANCAIS, C'EST POUR UNE RAISON TOUT A FAIT SIMPLE £ C'EST QUE J'AI ENVIE DE LES RENCONTRER. LA FONCTION DE CHEF_DE_L_ETAT EST UNE FONCTION TRES LOURDE ET TRES SOLITAIRE £ JE PENSE QUI SI ON VEUT L'ASSUMER COMPLETEMENT ET AVOIR L'IDEE QUE L'ON FAIT PROGRESSER LA SOCIETE DE SON TEMPS, IL FAUT APPORTER UNE REPONSE AUX QUESTIONS £ VOUS-MEMES M'AVEZ POSE DES QUESTIONS TRES IMPORTANTES SUR LA VIEILLESSE, SUR L'EDUCATION, SUR LES TRAVAILLEURS PRIVES D'EMPLOI, MAIS APRES TOUT CA M'INTERESSERAIT BEAUCOUP QUE LES FRANCAIS ME POSENT PERSONNELLEMENT ET PHYSIQUEMENT CES QUESTIONS ET QU'ILS ME LES POSENT CHEZ EUX ET C'EST POURQUOI J'IRAI LES VOIR\

Voir tous les articles et dossiers