Publié le 14 juillet 1974

Message de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, adressé aux armées à l'occasion de la Fête nationale, à Paris le 14 juillet 1974.

Message de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, adressé aux armées à l'occasion de la Fête nationale, à Paris le 14 juillet 1974.

14 juillet 1974 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Message de M. Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, adressé aux armées à l'occasion de la Fête nationale, à Paris le 14 juillet 1974. - PDF 99 Ko
LE 14 JUILLET EST LA FETE DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE. ELLE EST EN MEME TEMPS CELLE DE SES ARMEES. CE SONT EN EFFET LES ARMEES DE LA REPUBLIQUE QUI ONT ASSURE DEPUIS L'ORIGINE SA SURVIE, EN MEME TEMPS QUE LA DEFENSE DE NOTRE TERRITOIRE NATIONAL. L'ARMEE C'EST LE PEUPLE ORGANISE EN_VUE D'ASSURER, QUELLES QUE SOIENT LES CIRCONSTANCES, L'INTEGRITE ET L'INDEPENDANCE DE NOTRE NATION. C'EST POURQUOI, ELLE DOIT ETRE PRESENTE DANS LES GRANDS MOMENTS DE NOTRE VIE NATIONALE. COMME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, JE SUIS CONSTITUTIONNELLEMENT CHEF DES ARMEES. J'ENTENDS EXERCER PLEINEMENT CETTE ATTRIBUTION. ELLE SUPPOSE UN EFFORT DANS DEUX DIRECTIONS : LA PREMIERE CONCERNE LA PRECISION ET LE SOIN AVEC LESQUELS DOIVENT ETRE DEFINIES LES MISSIONS DES ARMEES. JE CONDUIRAI L'EFFORT D'ANALYSE ET DE REFLEXION NECESSAIRE, EN Y ASSOCIANT LES PRINCIPAUX RESPONSABLES DE NOTRE DEFENSE, ET EN RECUEILLANT L'AVIS DES PERSONNALITES COMPETENTES, AU-SEIN DES ASSEMBLEES PARLEMENTAIRES, POUR PERMETTRE A NOS FORCES ARMEES DE CONNAITRE EXACTEMENT ET A TOUS MOMENTS L'ETENDUE ET LES LIMITES DE LEURS MISSIONS. LA SECONDE DIRECTION CONCERNE LA PLACE DANS LA COLLECTIVITE NATIONALE DE CEUX QUI ASSURENT NOTRE SECURITE. L'AMPLEUR ET LA _NATURE DE LEURS RESPONSABILITES DOIVENT ETRE COMPRISES ET APPRECIEES PAR L'ENSEMBLE DE LA POPULATION. LEUR CONDITION, DANS NOTRE SOCIETE, DOIT ETRE PORTEE AU NIVEAU DE LEURS MERITES ET DE LEURS RESPONSABILITES. DANS LES PREMIERES SEMAINES DE MA PRESIDENCE ET NOTAMMENT AUJOURD'HUI, A L'OCCASION DE LA FETE NATIONALE, J'AI PRIS UN CERTAIN NOMBRE D'INITIATIVES DONT VOUS AVEZ COMPRIS L'ESPRIT : IL S'AGIT DE RAPPROCHER L'ARMEE DU PEUPLE FRANCAIS, AFIN DE LA FAIRE MIEUX CONNAITRE ET MIEUX COMPRENDRE DE CEUX AUXQUELS ELLE A RENDU VOICI TRENTE ANS, LA LIBERTE ET DONT ELLE ASSURE AUJOURD'HUI LA SECURITE. OFFICIERS, SOUS-OFFICIERS, SOLDATS, MARINS, AVIATEURS, JE VOUS EXPRIME LA CONFIANCE ET L'ESTIME PERSONNELLE DE CELUI DONT LA CONSTITUTION FAIT VOTRE CHEF. AU MOMENT OU LA FRANCE REUNIT POUR CELEBRER SA FETE NATIONALE, COMME L'ONT FAIT AVANT MOI LA LONGUE ET ILLUSTRE LIGNEE DE MES PREDECESSEURS, JE SALUE VOS DRAPEAUX ET VOS ETENDARDS, QUI ONT ETE PRESENTS PARTOUT OU SE DECIDAIT LE SORT DE LA FRANCE\

Voir tous les articles et dossiers