Publié le 19 mars 2012

Lettre de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à M. Benjamin Netanyahou, Premier ministre de l'Etat d'Israël, après la fusillade en France devant un établissement scolaire de confession juive, le 19 mars 2012.

Lettre de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à M. Benjamin Netanyahou, Premier ministre de l'Etat d'Israël, après la fusillade en France devant un établissement scolaire de confession juive, le 19 mars 2012.

19 mars 2012 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Lettre de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à M. Benjamin Netanyahou, Premier ministre de l'Etat d'Israël, après la fusillade en France devant un établissement scolaire de confession juive, le 19 mars 2012. - PDF 68 Ko

Monsieur le Premier Ministre,
Comme tous les Français et tous les Israéliens, jai été bouleversé et révolté par lassassinat de quatre personnes, dont trois enfants, ce matin au Collège Ozar Hatorah à Toulouse.
Sachant que plusieurs de ces malheureuses victimes étaient également de nationalité israélienne, je souhaite vous adresser, ainsi quà tout le peuple israélien, mes condoléances les plus sincères et attristées.
Soyez assuré de la totale détermination des autorités françaises pour que lauteur de cet acte lâche et ignoble soit interpellé puis jugé avec toute la sévérité que requièrent la gravité et la cruauté de ce crime.
En me rendant dès ce matin sur les lieux du drame à Toulouse puis à la cérémonie de recueillement qui sest tenue dans la soirée dans une synagogue de Paris, jai exprimé la solidarité et la compassion de la Nation française tout entière et la volonté résolue de lÉtat de ne pas laisser un tel crime impuni.
Vous adressant, en ces circonstances tragiques, mes sentiments de profonde sympathie, je vous prie dagréer, Monsieur le Premier Ministre, lexpression de ma très haute considération.

Voir tous les articles et dossiers