Publié le 24 octobre 2011

Lettre de félicitations de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à Mme Cristina Fernandez de Kirchner, pour sa réélection à la Présidence de la Nation argentine, le 24 octobre 2011.

Lettre de félicitations de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à Mme Cristina Fernandez de Kirchner, pour sa réélection à la Présidence de la Nation argentine, le 24 octobre 2011.

24 octobre 2011 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Lettre de félicitations de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à Mme Cristina Fernandez de Kirchner, pour sa réélection à la Présidence de la Nation argentine, le 24 octobre 2011. - PDF 76 Ko
Madame la Présidente,
Je vous présente, en mon nom et au nom du peuple français, mes plus sincères félicitations pour votre brillante réélection à la Présidence de la Nation argentine, dès le premier tour de scrutin. Je mesure l'ampleur du travail que vous avez accompli depuis quatre ans à la tête de la Casa Rosada, au service de l'Argentine, ainsi que l'immense reconnaissance de la population que vous a valu votre action déterminée.
Nos deux pays défendent les mêmes valeurs sur la scène internationale, en faveur du multilatéralisme et d'un monde multipolaire, plus juste et plus fraternel, respectueux de la démocratie et des droits de l'Homme. Face aux défis d'aujourd'hui, je suis convaincu que nos deux pays trouveront dans les prochains mois de nombreuses occasions de coopérer.
Je garde le meilleur souvenir de notre entretien en septembre, lors de votre déplacement à Paris. Comme je vous l'ai dit à cette occasion, j'attache une importance particulière au développement des liens qui unissent nos deux pays, comme cela est d'ores et déjà le cas s'agissant de la coopération scientifique dont les résultats sont éloquents. Je souhaite que cette dynamique se poursuive et se développe à l'avenir et je serai très heureux de vous retrouver prochainement en France, à l'occasion du sommet du G20 de Cannes.
En formant des vux de succès pour vous-même et pour le peuple argentin, je vous prie de croire, Madame la Présidente, à l'expression de mes hommages respectueux.

Voir tous les articles et dossiers