Publié le 3 février 2011

Déclaration de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations de la France avec les pays d'Asie, à Paris le 3 février 2011.

Déclaration de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations de la France avec les pays d'Asie, à Paris le 3 février 2011.

3 février 2011 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations de la France avec les pays d'Asie, à Paris le 3 février 2011. - PDF 155 Ko
Mesdames et Messieurs,
Je suis très heureux de célébrer avec vous aujourd'hui, comme l'an dernier, la nouvelle année du calendrier lunaire, la fête du Printemps, placée sous le signe du Lapin de Métal.
Vous réunir à l'Élysée est d'abord l'occasion pour moi d'adresser mes meilleurs voeux à tous les Français d'origine asiatique qui célèbrent ce nouvel an et, au-delà, à tous ceux qui, à travers le monde, vont le fêter dans les prochains jours.
Vous retrouver ici aujourd'hui est pour moi une grande joie. J'observe avec beaucoup d'attention les espoirs et les réussites des Français d'origine asiatique. Votre présence et votre contribution à la société française font de vous des éléments essentiels de la communauté nationale. Vous-mêmes, vos parents êtes arrivés en France souvent au prix de sacrifices, parfois de souffrances, parfois de drames. Vous avez adopté le modèle d'intégration le plus républicain qui soit : le travail !
Que ce soit dans l'exercice de vos professions, sur les bancs de l'école ou de l'université, vous travaillez.
Vous le savez, la République c'est un ensemble de droits et de devoirs indissociables. Les Français originaires d'Asie et je pense en particulier aux plus nombreux, c'est-à-dire de Chine, du Vietnam, du Cambodge et du Laos, sont exemplaires et je tiens, en tant que président de la République, à vous rendre hommage. Chacun mesure les efforts que vous avez consentis pour parvenir à maîtriser la langue ou les habitudes de la société française. Votre présence en France est donc solide, durable, et l'ensemble de la communauté nationale se réjouit que vous soyez venus l'enrichir.
L'an dernier, j'étais heureux de pouvoir vous dire que les relations de la France avec les pays d'Asie allaient franchir un nouveau cap. 2010 a été une année exceptionnelle pour les échanges de la France avec l'immense continent asiatique.
Au printemps, je me suis rendu à l'ouverture de l'Exposition Universelle de Shanghai, Monsieur l'Ambassadeur. Cet événement a constitué, comme les Jeux Olympiques de Pékin, un immense succès pour la Chine, avec 70 millions de visiteurs. Mon épouse et moi avons pu mesurer sur place la très grande et légitime fierté du peuple chinois d'accueillir cette Exposition.
J'ai été très heureux que notre Pavillon, le Pavillon de la France, ait tenu son rang, en accueillant plus de dix millions de visiteurs, ce qui l'a placé devant tous les pavillons étrangers.
La visite d'État du Président Hu Jintao en novembre dernier a été un très grand succès £ la France et la Chine multiplient leurs liens. Et je suis très heureux de saluer le lancement prochain de l'année de l'enseignement du chinois en France et du français en Chine, ce qui permettra aux jeunes générations des deux pays d'être le ferment de relations nouvelles pour l'avenir.
Vous le savez, 2011 est pour la France l'année de la double-présidence du G8 et du G20. Le Président Hu Jintao a accepté que la Chine accueille le premier des séminaires de la présidence française du G20, consacré à la réforme du système monétaire international. C'est un sujet absolument central.
Ce séminaire sera l'occasion pour moi d'un 5ème déplacement en Chine depuis le début de mon mandat.
J'ai évoqué les relations franco-chinoises, mais je pense bien entendu aux relations avec le Japon, l'Inde, la Corée et d'une manière générale avec l'ensemble de l'Asie du Sud-Est.
Vous le savez, j'ai effectué une visite en Inde en décembre. J'ai décidé également, en accord avec le président indonésien qui est à la tête de l'ASEAN, de me rendre en octobre prochain en Indonésie pour y rencontrer les dix pays d'Asie du Sud-Est qui appartiennent à cette organisation.
Mesdames et Messieurs, la République française s'honore de vous compter en son sein. La République ne vous demande pas d'oublier qui vous êtes, elle vous demande comme à chacun de respecter ses lois et ses valeurs en y apportant votre singularité. Votre présence, votre culture, votre enthousiasme contribuent à enrichir notre société et à la renforcer.
J'ai lu que le Lapin en astrologie chinoise est un être calme et raffiné, persuasif et diplomate. Ce sont exactement les vertus dont nous aurons besoin pour réussir cette année qui commence.
Alors, à vous tous, je veux souhaiter une belle et heureuse année du Lapin de Métal. Qu'elle vous apporte beaucoup de satisfactions professionnelles et surtout beaucoup de joies dans vos familles !
Et maintenant, comme je vois une forêt d'appareils-photos, si vous le voulez bien, on pourra peut être en faire quelques unes.
Merci à vous.

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers