Publié le 6 janvier 2009

Déclaration à la presse de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations franco-libanaises et sur le conflit à Gaza entre Israël et le Hamas, à Beyrouth le 6 janvier 2009.

Déclaration à la presse de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations franco-libanaises et sur le conflit à Gaza entre Israël et le Hamas, à Beyrouth le 6 janvier 2009.

6 janvier 2009 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration à la presse de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, sur les relations franco-libanaises et sur le conflit à Gaza entre Israël et le Hamas, à Beyrouth le 6 janvier 2009. - PDF 68 Ko
C'est pour moi une très grande joie de revenir au Liban, six mois après ma dernière visite. Je voudrais dire que la France souhaite être l'amie de tous les Libanais, sans exception, que la France veut un Liban libre et indépendant, que la France se félicite de l'action du Président SLEIMANE, de l'adoption par l'ensemble des partis politiques d'une nouvelle loi électorale, et souhaite que les élections au Liban, au printemps prochain, puissent se dérouler dans la transparence. Le Liban doit savoir qu'il peut compter sur l'amitié de la France. Je me rends maintenant dans le Sud-Liban pour porter le message de solidarité de la nation française avec nos soldats. Je ne pourrai pas rester très longtemps puisque je rejoindrai à nouveau Charm El-Cheikh juste après ma visite à nos forces armées au Liban, pour poursuivre le dialogue engagé depuis hier matin au service de la paix à Gaza et dans les Territoires palestiniens. L'Égypte a un rôle considérable à jouer et, après nous être de nouveau entretenus au téléphone avec le Président MOUBARAK, je souhaite pouvoir continuer à travailler avec lui, je le suppose, jusqu'à tard dans la soirée.
Je vous remercie.

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers