Publié le 9 août 2000

Messages de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressés à M. José Maria Aznar, président du gouvernement espagnol, à la suite de plusieurs attentats commis en Espagne, Paris les 9 et 22 août 2000.

Messages de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressés à M. José Maria Aznar, président du gouvernement espagnol, à la suite de plusieurs attentats commis en Espagne, Paris les 9 et 22 août 2000.

9 août 2000 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Messages de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressés à M. José Maria Aznar, président du gouvernement espagnol, à la suite de plusieurs attentats commis en Espagne, Paris les 9 et 22 août 2000. - PDF 91 Ko
Message du 9 août :
Monsieur le Président,
Cher José-Maria,
Je tiens à vous faire part de mon indignation et de ma répulsion après la nouvelle vague de violence qui a endeuillé l'Espagne depuis deux jours.
En mon nom personnel et au nom du peuple français, je vous prie de transmettre à la famille et aux proches de M. José Maria Korta mes condoléances attristées et de faire part de toute ma sympathie aux blessés de l'attentat de Madrid.
Au cours des derniers mois, j'ai eu -malheureusement- de nombreuses occasions de vous assurer de la solidarité de la France dans le combat que vous menez contre le terrorisme avec une détermination et un courage exemplaires. Je vous le redis aujourd'hui avec solennité : vous pouvez compter sur nous.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.
Avec ma fidèle amitié dans
ton combat pour la justice, la
démocratie et les droits de l'homme.
Jacques CHIRAC
Monsieur Jose Maria AZNAR
Président du Gouvernement d'Espagne
Message du 22 août :
Monsieur le Président,
Cher José Maria,
Alors que l'horreur du terrorisme vient, une fois de plus, endeuiller votre pays, je tiens à vous témoigner la sympathie de la France à l'occasion de l'attentat perpétré le 20 août contre deux gardes civils.
Je vous prie de transmettre mes condoléances aux familles des victimes.
En vous redisant ma consternation devant ces actes indignes, je vous assure de la solidarité inébranlable de la France dans votre action contre le terrorisme.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération. Une fois encore toute ma solidarité face à l'horreur de ces attentats !
Jacques CHIRAC
Monsieur Jose Maria AZNAR
Président du Gouvernement du royaume d'Espagne

Voir tous les articles et dossiers