Publié le 11 décembre 1999

Message de condoléances de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé au Président de la République de Croatie par intérim, M. Vlatko Pavletic, à l'occasion de la disparition de M.Franjo Tudjmann, ancien chef d'Etat croate, Paris le 11 décembre 1999.

Message de condoléances de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé au Président de la République de Croatie par intérim, M. Vlatko Pavletic, à l'occasion de la disparition de M.Franjo Tudjmann, ancien chef d'Etat croate, Paris le 11 décembre 1999.

11 décembre 1999 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Message de condoléances de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé au Président de la République de Croatie par intérim, M. Vlatko Pavletic, à l'occasion de la disparition de M.Franjo Tudjmann, ancien chef d'Etat croate, Paris le 11 décembre 1999. - PDF 67 Ko
Monsieur le Président,
C'est avec émotion que j'ai appris la disparition du président Tudjman et je vous adresse mes condoléances les plus attristées.
Avec Franjo Tudjman, la Croatie perd l'homme d'Etat qui l'a menée vers l'indépendance.
Le président défunt a contribué à la signature des accords de Dayton/Paris, qui ont mis terme à un conflit tragique. Il a toujours su représenter dignement son pays et s'est efforcé de contribuer à son rapprochement avec l'Europe, à laquelle la Croatie n'a jamais cessé d'appartenir.
Ayant rencontré à plusieurs reprises le président Tudjman, notamment lors de sa visite en France, je garde le souvenir d'un homme de conviction, également ouvert au dialogue.
Je suis convaincu que le peuple croate sortira renforcé, dans son désir de réformes, de démocratisation et de paix, de cette épreuve.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération./.
(Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 16 décembre 1999).

Voir tous les articles et dossiers