Publié le 9 mai 1997

Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la construction européenne et le projet européen de la France, Paris le 9 mai 1997.

Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la construction européenne et le projet européen de la France, Paris le 9 mai 1997.

9 mai 1997 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la construction européenne et le projet européen de la France, Paris le 9 mai 1997. - PDF 100 Ko
Célébrée chaque année pour commémorer la déclaration de Robert Schuman, le 9 mai 1950, la Journée de l'Europe revêt, en 1997, une dimension particulière.
- D'abord, parce qu'elle coïncide avec le quarantième anniversaire du Traité de Rome, qui consacre quarante années de paix sur notre continent, et de coopération toujours plus étroite entre les Etats membres de la Communauté, puis de l'Union.
- Mais aussi parce que cette journée intervient à ce moment décisif pour la construction européenne. La réforme institutionnelle, la réalisation de la monnaie unique, le modèle social européen, l'élargissement : ces échéances importantes suscitent intérêt et débats. Mais s'agissant de l'avenir de la France et de l'Europe, nous devons aussi mobiliser les énergies, rechercher l'adhésion et même l'enthousiasme, notamment chez les jeunes.
- En cette période cruciale, je souhaite que le projet européen de la France soit bien connu et bien compris.
- Construire une Europe plus efficace et plus démocratique, pour que l'Union prenne en compte l'aspiration des citoyens à la paix, à la sécurité et à l'emploi.
- Réussir l'euro pour retrouver la croissance et l'emploi, pour placer la monnaie européenne à l'égal du dollar et pour reconstruire un système monétaire international.
- Affirmer haut et fort le modèle social européen. Rassembler la famille européenne par l'élargissement. Faire de l'Europe l'un des pôles de puissance dans le monde.
- Tel est notre projet : une Europe qui respecte les identités nationales et culturelles £ plus encore, une Europe qui donne toute leur chance à nos nations dans un monde qui se regroupe au sein de grands ensembles régionaux.
- Pour cela, il faut écouter, dialoguer, expliquer : tel a été le sens du Dialogue national pour l'Europe que M. Michel Barnier, ministre délégué aux affaires européennes, a animé avec succès dans les régions depuis octobre dernier, avec l'appui des mouvements européens.
- A tous ceux qui se mobilisent au sein d'associations ou de mouvements européens pour la cause européenne, je souhaiterais rendre hommage en cette journée de l'Europe. La diversité de vos opinions et de vos conceptions de la construction européenne est un enrichissement. Faites partager aux Français, et d'abord aux jeunes, votre conviction !\

Voir tous les articles et dossiers